Lomo Earl grey sur le terrain

Comme je l’expliquais à Amine, en réponse à son commentaire dans un précédent post, j’hésite à commander une bobineuse et du film en bobine de 30 mètres. Les économies réalisées en bobinant ses films soi-même ne sont pas négligeables. Seulement, j’ai une fâcheuse tendance à essayer des films que je n’avais encore jamais utilisés quand il s’agit de photographies personnelles. Tout n’est pas disponible en bobine et je ne peux pas me permettre d’acheter des dizaines de références. Auparavant, je fonctionnais toujours avec à peu près les mêmes références de pellicules, j’aurais pu utiliser une bobineuse. Mais depuis que j’ai abandonné la marque Kodak, je m’amuse à tester différentes émulsions. Les films Ilford restent une valeur sûre pour mes travaux professionnels mais de temps en temps je m’aventure sur de nouveaux territoires. En ce moment, je teste un produit de chez Lomography : la Earl grey 100 en 135.

Lomo Earl grey + Rodinal 1+50

La Lomo Earl Grey est une très bonne surprise. Je la trouve différente des films standards. Il semblerait qu’elle soit produite chez Foma. À vrai dire, je n’en sais rien et je m’en fiche. Je n’ai pas trouvé de similitude avec la Fomapan 100 que je commence vraiment à apprécier. La définition de ce film Earl Grey en 100 ISO est très bonne. Les détails son fins et les contrastes sont beaux. Les tons gris moyens me plaisent beaucoup aussi. Mes premiers essais ont été réalisés à la fois par temps gris et sous un beau soleil d’hiver et j’en suis très content. Je ne devrais pas tirer des conclusions trop rapidement après seulement un film test. Il faudrait voir ce que l’on peut obtenir avec ce film avec d’autres révélateurs et plusieurs films scannés. Ici, j’ai choisi de développer la Earl Grey en cuve, dans du Rodinal parce que c’était plus simple pour moi mais peut-être que le résultat serait meilleur avec une autre méthode. La Lomo Earl Grey est vendue par trois en 36 poses, au prix de 19,90 € le lot, chez Digit Photo.

Lomo Earl grey + Rodinal 1+50

Je pense que ce film pourrait être intéressant en photographie de portrait. Peut-être qu’il mériterait un révélateur plus doux. Si vous avez eu l’occasion de développer ce film avec un révélateur autre que le Rodinal, je serais heureux de connaître votre ressenti. J’aime beaucoup le côté rétro en portrait. J’avais même pensé au Caffenol. Il y a certainement une combinaison chimie / film plus pertinente que le Rodinal. N’hésitez pas à me proposer des pistes.

Lomo Earl grey + Rodinal 1+50
Lomo Earl grey + Rodinal 1+50

6 commentaires sur « Lomo Earl grey sur le terrain »

  1. Ah oui, joli. très intéressant, merci Fred pour le partage de découverte. Je n’aurais pas pensé aux Lomo compte tenu d’une image assez amateur et « mode style approximatif) que je me faisais de leurs produits. Comme quoi il faut se méfier des apriori. 🙂
    Olivier

    1. Merci Olivier. Je pense qu’il est préférable de se faire sa propre opinion en testant soi-même. Par contre, je devrais travailler sur un sujet sérieusement au lieu d’engager des essais techniques. Je gâche du film pour rien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.