Catégorie : Noir et blanc

Photo de rue en argentique et rien d’autre

Je considère la photo de rue comme une activité de détente à part entière, un hobby, une distraction. On ne photographie pas de la même manière quand on flâne dans la rue qu’en prestation client. Sans la pression du résultat, rien ne nous oblige à déclencher. Dans la rue, l’argentique répond bien à mes attentes

Lire la suite

Kodak TMAX ou Kodak Tri-X ? Quelle pellicule choisir ?

Je fais parti des inconditionnels de la Kodak Tri-X mais le grain très marqué ne plaît pas à tout le monde. La Tri-x a beaucoup de caractère et fonctionne très bien en reportage ou en photographie nocturne. J’aime bien le rendu de la Tri-X pour les photos de scène par exemple. Quand je photographie en

Lire la suite

Portrait en noir et blanc : Canon 6D ou pellicule Kodak ?

Choisir entre le Canon EOS 6D et la pellicule Kodak La pellicule reste mon support préféré quand il est question de portrait en noir et blanc. Le choix de la pellicule n’est pas seulement dû à une habitude de travail, c’est aussi un véritable plaisir à manipuler les appareils argentiques. Le rendu des nuances est

Lire la suite

Il n’y a pas que la street en noir et blanc

Les thèmes photos noir et blanc en dehors de la photographie de rue Le noir et blanc a conquis les passionnés d’argentique comme moi tombés dans la soupe bien bien avant l’arrivée du numérique et des smartphones. Mais le noir et blanc intéresse aussi ceux qui se revendiquent photographes de rue. La photo en noir

Lire la suite

Le Canal – Rollei Retro 80s

Cette fois, je n’ai rien à vous révéler concernant la photo argentique, le noir et blanc ou les pellicules. Aujourd’hui, je me contente de partager cette photo prise lors d’une promenade le long du canal. Je me suis arrêté à un endroit où subsistent encore quelques traces du passé industriel de la région. Le noir

Lire la suite

Rétrospective en noir et blanc argentique de ces 15 dernières années

Voilà un bref aperçu de ce qui a été produit pendant ces quinze dernières années avec de la pellicule noir et blanc. Cet échantillon d’images argentiques est assez représentatif de mon univers. Ce qui est amusant, c’est de constater que ma façon de travailler le film argentique n’a pas beaucoup changé en quinze ans.