Kodak Tri-X 400 et Canon EF 50 mm F1.4

TRI-X 400 et Canon EF 50 mm F1.4

La Kodak Tri-X 400 et le Canon EF 50 mm F1.4 font parti des standards de mon équipement argentique. Il y aura toujours une place pour un reflex argentique et la Tri-X dans le sac photo. Quant à la lentille, je ne me pose pas la question de savoir quel objectif monter sur le boîtier. Le 50 mm reste vissé sur l’EOS 3 avec une pellicule noir et blanc déjà chargée avant de partir sur le lieu du reportage.

Photographie de mariage – SIGMA 70-200 MM F/2.8 APO DG OS EX HSM

Reportage mariage avec le SIGMA 70-200 MM F/2.8 APO DG OS EX HSM

SIGMA 70-200 MM F/2.8 APO DG OS EX HSM

Voilà un nouveau venu dans le sac photo. Le Sigma 70-200 MM F/2.8 APO DG OS EX HSM vient m’épauler lors des reportages photo mariages. J’ai choisi ce modèle pour son stabilisateur efficace en basse lumière et surtout pour son prix abordable. L’objectif est très lourd mais je m’y suis habitué. Je l’utilise depuis peu à l’église ou pendant les séances couples. Je ne me lancerai pas dans une étude détaillée de la qualité image parce que je ne suis pas un photographe technique qui teste en long et en large tout son matériel photo. Je l’ai essayé, il me convient, c’est tout. À mon avis, les images commencent à donner une belle sensation de netteté à partir de F/4. En dessous, il faut ajouter un soupçon d’accentuation en postproduction. Lire la suite

Photographies de rue argentique avec le 24-70 F/4 L IS USM

Photographie de rue avec le Canon 24-70 F4 L IS

Dimanche dernier, je me suis amusé à promener le Canon 24-70 F/4 L IS dans les rues de Lille. Je voulais savoir si ce zoom pouvait se rendre utile aussi sur un reflex argentique Canon amateur comme l’EOS 30v. J’ai mis une pellicule Ilford XP2 et testé la photo de rue sans trop réfléchir. J’ai déclenché un peu au pif, je l’avoue et j’ai un peu perdu la main. Mais j’ai retrouvé le plaisir de photographier autre chose que des têtes en gros plan.

Je suis satisfait de ce test terrain argentique avec le Canon 24-70F/4 L IS. Il est agréable à utiliser et n’est finalement pas trop encombrant. Auparavant, j’aurais vissé une focale fixe prétextant que c’est mieux pour les automatismes, la réactivité et le confort d’utilisation. Mais je me suis très vite rendu compte que le 24-70 était souvent bloqué au 35 mm. L’AF répond très bien mais ça on le savait déjà et il reste silencieux, c’est aussi un bon point. Je n’ai débrayé l’autofocus que deux fois pour basculer en hyperfocale. Le reste du temps c’est le zoom qui s’est chargé de faire le point.

J’ai surtout apprécié ce zoom après numérisation de la pellicule. Le micro-contraste est vraiment bon, la sensation de netteté sur cette pellicule de 400 ISO est très bonne. Je n’ai pas eu besoin de recourir à l’accentuation. Je sais, ce n’est certainement pas l’objectif idéal en photographie de rue. Les adeptes de la photo de rue au Leica argentique vous parleront de leur Summicron ou de leur Leitz. Ce sont évidemment d’excellents outils mais je n’ai pas de télémétrique alors je me contente des Canon EOS dont je dispose. Je pensais, avant de réaliser ce test, que le zoom aurait peu d’intérêt sur un appareil argentique. Je me disais qu’un film noir et blanc ne délivrerait pas plus de fins détails grâce à ce genre d’objectif. J’avais tort. Le 24-70 F/4 L IS se montre efficace en photographie de rue et fournit de beaux détails et un beau contraste sur un film argentique.

Portrait de rue sur pellicule argentique à Lille : Kodak TMAX 100

Portait sur pellicule argentique à Lille

Cet hiver, j’espère avoir un peu plus de temps à consacrer au portrait de rue sur pellicule argentique. C’est un thème que j’aime pratiquer au calme le dimanche matin dans les rues de Lille. En deux heures, on a le temps de tester des choses et peu importe si on en sort que très peu d’images. J’ai une plus grande liberté de travail par rapport aux commandes. La place laissée à la créativité est évidemment plus importante. Nous sommes quelques uns à aimer le portrait sur pellicule argentique à Lille. Je suis heureux de constater l’émergence de nouveaux mordus du noir et blanc argentique dans la région. Les jeunes passionnés se rendent maintenant à l’Atelier Photolix rue Inkermann à LilleLa boutique propose de nombreux services et bien sûr de la vente de films.

Le noir et blanc Kodak dans un Hybride

TMAX100 (19)

Les fabricants d’appareils photo continuent à nous appâter avec des évolutions technologiques impressionnantes. On nous promet de meilleures images obtenues plus facilement et plus rapidement. Nikon frappe fort en termes de communication avec la sortie de ses nouveaux appareils sans miroir, les Z6 et Z7. La firme ne lésine pas sur les superlatifs qualifiants ses nouveaux bébés. Les deux hybrides ultra rapides et ultra performants devraient prendre des parts de marchés dans le secteur de la photographie de reportage et en l’occurrence celui du mariage. Les professionnels sont de plus en plus intéressés par les boîtiers compacts, légers, précis et rapides. Bientôt, si on loupe une photo, il faudra vraiment le faire exprès.  Lire la suite

Peut-on se passer du flash pendant un mariage ?

photo couple mariés salle réception mariage au Molenhof Fred Laurent photographe Nord Lille Flandres belge

Le flash n’est plus indispensable de nos jours. Les appareils photo actuels permettent de se passer du flash pendant un mariage. Beaucoup de photographes clament haut et fort photographier en lumière naturelle mais ce n’est pas grâce à un quelconque savoir-faire mais plutôt grâce aux performances des outils d’aujourd’hui. Il est maintenant possible d’obtenir des images propres à 5000 ISO, chose impensable il y a 15 ans.  Lire la suite

Prêt pour un nouveau reportage photo mariage en argentique

IMG_4293

Il faut être très vigilent lors d’un reportage photo mariage en argentique

Les derniers reportages photo mariages ont été éprouvants. Quinze heures à dix-sept heures de présence et des photos en continu. Il faut constamment être sur le qui-vive, ne rien rater de la journée, ni les moments phares, ni les beaux sourires, ni les scènes insolites. La concentration doit être maintenue tout au long du reportage. Quand je bascule en argentique, je suis doublement attentif aux réglages et à la lumière. Les erreurs  d’inattention arrivent très vite. Les possibilités de rattraper une image mal exposée sont moindres par rapport à un fichier RAW. Et le plus important pour moi est de réserver les vues argentiques aux meilleurs moments, de ne pas déclencher n’importe quand. La lumière doit être belle, la situation intéressante et le lieu agréable. Il faut donc être vigilent à beaucoup de points lors d’un reportage photo mariage en argentiqueLire la suite

Kodak Portra 400 et règle du F/16

Portrait réalisé avec le Canon EOS 3 + Tamron 28-75 F/2.8 XR DI + Kodak Portra 400

Portrait réalisé avec le Canon EOS 3 + Tamron 28-75 F/2.8 XR DI + Kodak Portra 400

Lorsque je suis confronté à la lumière dure du soleil, notamment en plein été, je me réfère à la règle du F/16. Cette règle permet de s’affranchir d’une cellule de mesure. Avec cette règle, l’exposition est correcte Le mode manuel devient alors facile. L’ouverture doit bien sûr être positionnée sur F/16 et la vitesse dépendra de la sensibilité de la pellicule. Ici, il s’agit d’une Kodak Portra 400 ISO. La vitesse sera donc de 1/400 ( ou la valeur la plus proche soit 1/500 sur l’EOS 3 ). Si votre pellicule est une 200 ISO, choisissez une vitesse de l’ordre de 1/250. Mais rien ne vous oblige à rester bloqué(e) sur la valeur F/16. Vous pouvez décaler le couple vitesse / ouverture. Si vous décidez d’ouvrir le diaphragme un peu plus, il faudra juste augmenter la vitesse d’autant. En ouvrant le diaphragme de deux crans, vous augmenterez alors la vitesse de deux valeurs. C’est aussi simple que ça.

Nouveau dans le sac photo : Canon 24-70 F/4 IS L USM

Canon 24-70 F4 IS USM test sur 6D

J’ai pris la décision de remplacer le Tamron 28-75 F/2.8 par ce nouveau Canon 24-70 F4 IS. Il me fallait un zoom trans-standard rapide et précis afin de couvrir les reportages mariages dans de meilleures conditions. Le vieux Tamron commençait à souffrir de ratés. Je ne lui reproche pas grand chose à ce zoom abordable. Il m’a bien rendu service au cours de ces dernières années. Lire la suite

Canon EOS 6D pour de meilleures photos de soirée

Canon EOS 6D photos en soiréeLe Canon EOS 6D se montre efficace en soirée.

Comparé au 5D MK II, le petit reflex plein format 6D réagit vite et bien quand les conditions lumineuses sont difficiles. Il accroche le sujet rapidement et presque sans faillir. Je peux maintenant garantir son efficacité pour l’avoir suffisamment testé en soirées de mariages, fêtes d’anniversaires ou lors d’événements professionnels en intérieur sombre. L’autofocus est rapide et précis en basse lumière. Je n’utilise que le collimateur central alors je ne saurai pas vous dire si les collimateurs latéraux assurent une mise au point aussi efficace. C’est agréable et rassurant, même dans les coins sombres, la mise au point automatique est toujours possible ou presque. J’en parle parce que l’on m’a demandé mon avis lors d’une soirée et je vois bien les inquiétudes des photographes amateurs indécis. Acheter un boîtier à plus de 2000 euros n’est pas anodin et personne n’a envie de se tromper.  Lire la suite