Le portrait couleur argentique au 50 mm

Portrait dans une serre tropicale au 50 mm – Fuji PRO 400H

Les serres ne sont pas des lieux paradisiaques pour un boîtier non tropicalisé, ni pour moi d’ailleurs. C’est pourtant dans une serre tropicale que j’ai voulu faire ce portrait de Céline en couleur argentique. J’avais prévu pour cette séance photo particulière, un seul négatif Fuji PRO 400H. Sachant que la lumière pénétrait difficilement à l’intérieur à cause des feuillages des plantes tropicales, j’ai préféré éviter les pellicules de faible sensibilité. 100 ISO aurait été trop juste. Il m’a fallu une bonne dose de courage avant d’accepter l’idée de m’enfermer à l’intérieur de ce dôme humide et surchauffé. L’endroit étant exigu, il fallait travailler avec une focale pas trop longue. Cela tombait bien, le 50 mm était déjà monté sur le reflex.

Photographe professionnel portrait argentique Lille

Canon EOS 3 + 50 mm F/1.4 + Fuji PRO 400H – @celine.romanowski

Le 50 mm se montre très efficace quand on dispose de peu d’espace et de lumière. Depuis l’arrivée des objectifs fixes haut de gamme chez Sigma et Tamron, je remarque que le 35 mm prend le pas sur le 50 mm. On voit de plus en plus souvent des photos de portraits prises au 35 mm 1,4 avec un effet spectaculaire sur la zone de netteté. En photo de portrait et en intérieur, le 35 mm ouvre de nouveaux horizons lorsque les conditions de luminosité sont difficiles. Le plan est plus large et laisse plus d’espace au sujet. Malheureusement, le prix de ces focales fixes dépasse les 700 €. Pour un amateur qui ne dispose pas d’un budget extensible, le traditionnel 50 mm F/1,8 reste une valeur sûre.

Le portrait mode avec le 50 mm sur un ancien 24 x 36

Même avec du matériel argentique plus ancien que les reflex autofocus de chez Canon et Nikon, le 50 mm est très appréciable en photographie de portrait. J’utilisais ( plus rarement aujourd’hui ) des vieux Canon AE1, Olympus OM2n et Pentax P30 avec le 50 mm standard. Certaines marques d’objectifs n’égalent pas les objectifs modernes mais de manière générale, un 50 mm basique permet de réaliser des images agréables à pleine ouverture. La mise au point étant manuelle, il faut prendre son temps et accepter une légère imprécision.

Portrait retro argentique Lille au 50 mm

Olympus OM-2000 + Zuiko 50 mm F/1,8 + Kodak ColorPlus

J’ai réalisé cette photo au beau milieu s’un shooting mode avec le modeste Olympus OM-2000 et son 50 mm Zuiko. J’ai mis un certain temps avant de choisir une mise au point. L’appréciation de la netteté se fait au jugé et ce n’est pas gagné à tous les coups pour les porteurs de lunettes. Rien à voir avec la mise au point d’un zoom comme le Canon 24-70 F2.8 II USM qui excelle sur ce point.

Portrait famille au 50 mm autofocus et pellicules pros

Le choix de la pellicule quand on se lance dans le portrait de mode ou dans la photo de mariage est crucial. Si on souhaite le meilleur rendu possible des couleurs et un grain assez fin, il vaut mieux travailler avec de la Kodak Portra ou éventuellement de la Kodak Ektar. Les teintes chaires sont normalement respectées et la netteté apparente sera meilleure. Par contre, en ce qui concerne la Kodak Ektar, je me méfie des trop fortes lumières. En plein soleil, elle ne réagit pas quand les contrastes sont importants. La Kodak Ektar se comporte mieux sous une lumière douce et diffuse.

La pellicule ne fait pas tout. Le 50 mm doit être tout de même rapide et précis. Le Canon 50 mm et sa nouvelle formule d’autofocus STM n’est pas un foudre de guerre et ne convient pas aux professionnels. Mais quand on ne doit pas assurer une commande et par simple plaisir de photographier à F1.8, le 50 mm STM repoussera les limites de votre zoom standard. Fini les yeux rouges à cause du flash intégré et bonjour les faibles profondeur de champ !

Portrait au 50 mm et Kodak Ektar 100

Si vous débutez en argentique et que la mise au point manuelle vous effraie, orientez-vous plutôt vers les reflex autofocus de dernière génération comme les Canon EOS 300x et 30v ou le Nikon F80. Ils sont très performants et vous aideront à assurer une bonne exposition et une mise au point rapide. En reportage mariage, j’utilise principalement un Canon EOS 3. Le viseur est clair, l’exposition précise. Le 50 mm reste vissé dessus parce qu’il me permet de répondre à toutes les situations rapidement. Sur un shooting mode, le 50 mm est tout aussi intéressant que les gros zooms.

Portrait au 50 mm autofocus Canon et pellicule Kodak

Kodak Portra 400 et Canon EF 50 mm F/1.4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s