7 photos couleurs avec la Kodak Ektar 100

Il faut rester vigilent avec certaines pellicules. Toutes ne sont pas aussi tolérantes que les pellicules couleurs amateurs. Et je ne parle pas des films inversibles qui demandent encore plus de précision. La Kodak Ektar 100 aussi se révèle délicate à exposer. Tout comme la CineStill 50D, il faut exposer juste. Je parle en connaissanceLire la suite 7 photos couleurs avec la Kodak Ektar 100

Portraits sur commande – Et si on revenait à l’argentique ?

Nul besoin d’un appareil photo numérique pour faire un beau portrait. Une belle pellicule et une bonne optique suffisent. L’idéal est de pouvoir utiliser des focales fixes. Elles sont plus performantes que les zooms de base. Si vous souhaitez photographier votre modèle en intérieur, prenez un 35 mm lumineux, voire un 28 mm. Un objectifLire la suite Portraits sur commande – Et si on revenait à l’argentique ?

Vos photos de vacances ne sont pas créatives

Un de mes amis montrait les photos de son dernier voyage à l’étranger à un groupe d’amis, tous photographes avertis. Il était fier de son album photo jusqu’à cette remarque blessante provenant d’une personne certainement bien intentionnée. Celle-ci critiquait son manque de créativité et l’absence de personnalité dans ses images : « Ce sont des souvenirsLire la suite Vos photos de vacances ne sont pas créatives

Photographie de rue avec une pellicule Kodak

Kodak Ektar 100 Cet avant-goût de printemps m’a donné envie de reprendre la photo de rue avec de la pellicule couleur. Le soleil redonne un peu de chaleur aux couleurs. J’ai conservé deux négatifs Kodak Ektar 100 pour l’occasion. C’est une pellicule étonnante. Le grain est extrêmement fin. Je ne chercherai pas les images spectaculairesLire la suite Photographie de rue avec une pellicule Kodak

Des instants de vie en couleur et en argentique

Ce dimanche, je suis parti saisir des instants de vie sans autorisation de publication. D’habitude, j’ai dans le sac photo quelques exemplaires de contrat. Pour des photographies destinées à une exposition ou à illustrer un magazine, je demande l’autorisation aux gens et je les fais signer. On ne sait jamais. J’oublie toujours quelque chose, c’estLire la suite Des instants de vie en couleur et en argentique