Quel est le style de vos photographies : ancien ou moderne ?

janvier 2012 - 805

Selon le coach du club photo, je n’ai pas trouvé mon style photographique. Il trouve regrettable de ne pas voir un peu plus de modernité dans mes images. Je n’avais encore jamais vu mon travail sous cet angle et d’ailleurs je ne m’étais jamais vraiment posé la question. Je dois admettre qu’il a raison. Mon style oscille entre ancien et moderne. Certaines de mes photos ressemblent aux images d’antan un peu désuètes, naïves, tandis que d’autres suivent la tendance d’aujourd’hui où la technique compte plus que le sujet en lui même. C’est évident, je suis en équilibre entre deux époques. Je n’ai pas su trancher.

Photographie noir et blanc à l'ancienne cours photo Lille Nord

Mais, faut-il absolument avoir un style bien défini ? Je ne sais pas. J’admets qu’un photographe reconnaissable par son style, c’est bon pour la notoriété. Mais à mon niveau, est-ce bien important ? Et en plus, je ne suis pas sûr de vouloir choisir un camp plutôt qu’un autre. Les photographies de René Buri, Willy Ronis et Marc Riboud m’ont tellement marqué que j’ai développé une véritable passion pour les photos d’autrefois.

Rouge - Street photography

De temps en temps, je prends le chemin de la photographie actuelle, surtout en photo de rue et en couleur. La couleur rouge redevient un sujet central. Les flous, les cadrages décalés ou les ombres sont plus importantes que le sujet. Passer d’un style à l’autre ne me dérange pas à partir du moment où j’arrive à constituer un portfolio cohérent pour chaque sujet.

Photo de rue en couleur style Martin Parr

J’aimerais savoir ce que vous en pensez et si vous avez trouvé votre style.

14 réactions sur “Quel est le style de vos photographies : ancien ou moderne ?

  1. Je suis très loin d’avoir trouvé mon style. 🙂 Mais j’ai encore beaucoup à apprendre pour cela.

    Le principal en photographie, quand c’est un loisir et non une profession (même s’il serait préférable que ce soit pareil), c’est de se faire plaisir. Donc peu importe si ton style n’est pas tranché je pense.

    Bon week-end. 😉

  2. Bonjour !

    Je serais porté à penser que chez plusieurs photographes « un style » n’apparaîtra jamais. Et chez d’autre, le temps aura vite fait de définir un style, tant leur caméra a une forte personnalité.
    Et d’autres photographes encore chercheront dès le départ à imiter un style qui leur plait chez leurs confrères.

    Mais j’imagine que tous les grands photographes ont leur signature propre.

    Et encore là, style et signature peuvent être deux choses distinctes.

  3. Chacun a son petit truc, et son style même si il est un peu éparpillé ! Le mien, je ne serais pas le définir car oui, je ne photographie que des paysages malgré que la photo de rue « envahie » aussi un petit peu mon appareil photo a l’heure d’aujourd’hui. Je pense que mon style est moderne, mais l’est-il vraiment ? En tout cas, je ne pense qu’un photographie est un seul et même style, car un jour ou l’autre, on se tourne vers un autre, vers autre chose, je pense.

  4. Je pense que de ce côté-là on est pareil. Pour ma part ce qui me pousse à faire du noir et blanc je pense que c’est pratique dans plus jeune âge du dessin au crayon de papier, fusain, etc. Je n’arrivais pas à m’imaginer de faire de la
    couleur jusqu’au jour où j’ai découvert les photos de Saul Leiter. Je garde donc la
    couleur pour l’abstrect car je n’arrive pas me
    représenter ce domaine en noir et blanc. J’aime beaucoup ta photo de l’équilibriste.

  5. Peut-être que ton style… c’est justement de ne pas en avoir 🙂

    Au-delà du bon mot 2 choses me paraissent importantes à noter venant de ton coach :

    1 – le manque de modernité: là ma foi si modernité signifie faire table rase du passé et « inventer » quelque chose ou bien être novateur ou bien suivre une ligne mainstream actuelle, je pense que c’est à chacun de le décider. il faudrait savoir ce que lui entend par là

    2 – par contre peut-être essai-t-il, en tant que « coach » (sacré club photo !), de faire ressortir une tendance, une sensibilité particulière chez toi qui ne lui semble pas transparaître dans tes images où il retrouve peut-être un peu trop de machin ou de truc… et pas assez de toi. En ce sens la modernité peut alors se poser plutôt comme une « contemporanité » de ta propre oeuvre. Et ça c’est pas mal. On a facilement fait de se trouver des petits coins tranquilles en photo dans lesquels on se plait sans oser ou avoir l’énergie, l’envie de se remettre en question. Se faire bousculer parfois, surtout par ses pairs, sans avoir forcément l’envie de devenir professionnel, ni de révolutionner le monde de l’image, permet d’aller explorer des pistes inconnues et parfois peu attrayants a priori mais qui peuvent finalement se révéler riche d’expériences, de nouveaux angles de vues, de techniques autres qui reviendront alimenter ta propre façon de faire des images. Cela ne changera peut-être pas ton envie de faire des images « comme avant » mais peut-être les feras-tu différemment…

  6. Désolé pour les fautes de frappe de mon message précédent…il est tard et je me suis pas re-lu. :o& Je voulais juste encore ajouter quelque chose. Je pense que le « style » c’est pas un truc du genre -tu te lève un beau matin et tu te dis « Tiens, je vais m’inventer mon style! »- Pour moi c’est quelque chose qui vient en travaillant beaucoup. En faisant beaucoup de photos. Je sais pas si c’est HCB qui avait dit « les premières 10000 photos sont pas géniales! ».

  7. À l’autre extrême, je trouve que ceux qui ont un style vraiment très défini et reconnaissable finissent par constamment refaire la même image. Je ne sais pas si c’est volontaire remarque mais je finis par m’en lasser.

  8. je suis un peu l’avis de « Mao », un style trop bien défini devient à mes yeux un peu lassant, et trop prévisible 😳
    une peu de diversité et de fantaisie un cocktail que j’aime savourer 😉

  9. Quelle importance. Les photo parle d’elles même. Je n’ai pas de style, et je ne veut pas à en choisir. J’aime la photographie( écrire avec la lumière je crois) rien de plus.

  10. Chacun à sa sensibilité, ses envies, ses préférences et sa technique (tant en terme de compétence que de choix) ce qui contribue à définir un ‘style’.

    Après, il y a la notion’marketing’ de style. Quelque chose qui démarque de la concurrence, qui permet une identification rapide de l’auteur. C’est certainement utile pour un professionnel, mais pour l’amateur que je suis… Je préfère varié les thèmes et les styles pour voir tous les aspects possibles même s’il est inévitable que certains aient ma préférence.

    Après, pourquoi pas chercher ‘son’ style ? En photo comme dans la vie, l’important est de se découvrir soi-même.

  11. Si maintenant il faut un style pour faire de la photo, où va-t-on ? Peu-importe le style, à partir du moment où les photos sont bien. C’est sûr que les deux premières photos noir et blanc font référence à Doisneau et les photos couleurs paraissent plus actuelles mais elles me plaisent tout autant.

    • Ma remarque ne va sûrement pas te plaire et mais je suis d’avis que dans n’importe quel moyen d’expression il faut un style. Qu’il doit très marqué ou difficile à identifier peu importe. Si tout le monde avait la même écriture…quelle tristesse!

  12. Comme le dit très bien Mao, ceux qui ont trouvé un style font et refont toujours plus ou moins la même photo déclinée, ce qui est moyen je trouve tant la photographie est un domaine vaste. Continue à varier, sans trop chercher à avoir ton style, c’est un frein à l’innovation je trouve 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s