Le portrait couleur argentique au 50 mm

Portrait dans une serre tropicale au 50 mm – Fuji PRO 400H

Les serres ne sont pas des lieux paradisiaques pour un boîtier non tropicalisé, ni pour moi d’ailleurs. C’est pourtant dans une serre tropicale que j’ai voulu faire ce portrait de Céline en couleur argentique. J’avais prévu pour cette séance photo particulière, un seul négatif Fuji PRO 400H. Sachant que la lumière pénétrait difficilement à l’intérieur à cause des feuillages des plantes tropicales, j’ai préféré éviter les pellicules de faible sensibilité. 100 ISO aurait été trop juste. Il m’a fallu une bonne dose de courage avant d’accepter l’idée de m’enfermer à l’intérieur de ce dôme humide et surchauffé. L’endroit étant exigu, il fallait travailler avec une focale pas trop longue. Cela tombait bien, le 50 mm était déjà monté sur le reflex.

Photographe professionnel portrait argentique Lille

Canon EOS 3 + 50 mm F/1.4 + Fuji PRO 400H – @celine.romanowski

Le 50 mm se montre très efficace quand on dispose de peu d’espace et de lumière. Depuis l’arrivée des objectifs fixes haut de gamme chez Sigma et Tamron, je remarque que le 35 mm prend le pas sur le 50 mm. On voit de plus en plus souvent des photos de portraits prises au 35 mm 1,4 avec un effet spectaculaire sur la zone de netteté. En photo de portrait et en intérieur, le 35 mm ouvre de nouveaux horizons lorsque les conditions de luminosité sont difficiles. Le plan est plus large et laisse plus d’espace au sujet. Malheureusement, le prix de ces focales fixes dépasse les 700 €. Pour un amateur qui ne dispose pas d’un budget extensible, le traditionnel 50 mm F/1,8 reste une valeur sûre. Lire la suite

Portrait underground sous la lumière des néons

Portrait underground Lille Kodak Tmax

Pendant que la majorité des Français ont le nez dans les soldes, moi je fouille les lieux propices au portrait underground. J’ai envie de construire des images dans des endroits moins conventionnels.

Je suis allé faire un tour à l’intérieur d’un parking souterrain et j’ai commencé ce que j’espère deviendra une série avec Damien. Ce qui m’intéresse, ce sont les lieux et les lumières qui pourraient renforcer le trait de caractère de certains modèles que je photographie. La lumière dure des néons dans un endroit aussi peu convivial ne convient pas à tout le monde. Mais pour quelqu’un avec la personnalité et le physique de Damien, l’ambiance est parfaite. Lire la suite

Photographie alternative : le portrait avec une pellicule périmée

Pellicule périmée Agfa XRG 200 @celineromanowski

Photographier avec une pellicule périmée représente pour moi une alternative à la photo numérique.

Il m’arrive de réaliser du portrait avec une pellicule périmée. Cela me change de la photographie trop lisse du numérique. La photographie alternative, on en parle plutôt pour désigner les appareils en plastique autrefois populaires. Ces appareils ressemblent davantage à des jouets mais font le bonheur des jeunes générations à la recherche d’un autre style photographique. J’aime beaucoup faire de l’image autrement et notamment avec de la pellicule dont la date de péremption est dépassée depuis plusieurs années. Attention, les résultats peuvent décevoir. C’est un risque à courir. Dans tous les cas, il vaut mieux prendre des précautions et éviter d’utiliser un vieux film pour un événement important ou une commande, surtout si on ne sait absolument pas comment a été stockée la pellicule. Si vous avez acheté un lot, il sera préférable de faire un premier test avant de se lancer dans le reportage à l’autre bout du monde.  Lire la suite

Le plat pays en noir et blanc argentique – Rollei Retro 80s

développement photo noir et blanc rollei

J’ai trouvé une autre utilité à la Rollei Retro 80s : photographier le plat pays en noir et blanc argentique. La Rollei Retro 80s a un rendu très différent de la Kodak tri-X. Nul besoin d’une pellicule rapide quand il s’agit de photographier du paysage, ses 80 ISO me conviennent largement. Au départ, la Rollei Retro 80s était ( selon mes critères somme toute discutables ) destinée aux images de rue quand le soleil est trop fort. J’ai trouvé qu’elle restituait bien les contrastes et parfois même un peu trop, une caractéristique intéressante en photographie urbaine. Je n’emploierais pas la Rollei Retro 80s en photographie de portrait par exemple mais pour du paysage pourquoi pas.

Portrait CineStill à Lille suite

J’ai numérisé deux autres vues de la CineStill 50. J’ai eu l’occasion de tester cette pellicule lors d’une séance portrait à Lille. Les premiers scans ne me plaisaient pas, en particulier au niveau du rendu des couleurs. Les détails ne semblent pas très propre non plus mais je veux bien en endosser la responsabilité. La mise au point n’était peut-être pas parfaite. De plus, le 50 mm F/1,4 aurait dû être remplacé depuis longtemps. Je poursuis tout de même les scans en espérant trouver un bon équilibre dans la colorimétrie. Je ferai d’autres essais de prises de vues dès que possible mais pour l’instant je ne suis toujours pas convaincu par cette émulsion.  Lire la suite