Des instants de vie en couleur et en argentique

Instants de vie

Pellicule Kodak Ektar 100

Ce dimanche, je suis parti saisir des instants de vie sans autorisation de publication.

D’habitude, j’ai dans le sac photo quelques exemplaires de contrat. Pour des photographies destinées à une exposition ou à illustrer un magazine, je demande l’autorisation aux gens et je les fais signer. On ne sait jamais. J’oublie toujours quelque chose, c’est pénible. J’ai donc photographié des personnes de dos pour éviter les soucis du droit à l’image. Mais cette façon de procéder ne me plaît pas. Je préfère voir les visages, les expressions. Alors je suis passé à un autre sujet.

Je n’avais pas fait de couleur argentique depuis longtemps. Entendons nous bien, longtemps cela veut dire trois mois. Je n’ai toujours pas abandonné l’argentique, bien au contraire. C’est le noir et blanc qui occupe mon espace photographique en ce moment. Avec le retour du soleil et des belles lumières, je devrais peut-être repenser les instants de vie en couleur.

Ce qui m’ennuie avec la couleur, c’est que l’on s’attarde trop sur les couleurs justement et moins sur l’instant. La couleur distrait le regard. Ici, ce n’est pas bien grave puisque la photo n’a aucun intérêt. Si je veux poursuivre le thème « instants de vie » en argentique et en couleur, je vais devoir m’appliquer pour faire passer un message, une émotion. Si on me dit juste que les couleurs sont belles, alors c’est que je me suis planté.

2 réactions sur “Des instants de vie en couleur et en argentique

  1. C’est vrai, la couleur distrait plus le regard que le noir et blanc. Mais, la couleur est aussi un vecteur d’émotion. Je pense que c’est une question d’équilibre entre information et émotion qu’il faut trouver. Je crois que c’est le fait d’une composition simple qui est le plus souvent vecteur d’émotion…en n&b comme en couleur.

  2. Bon, ok avec toi sur ta réflexion à propos de la couleur.
    Néanmoins, le n&b, c’est beaucoup plus exigeant que le couleur, beaucoup plus délicat et à mon avis, le n&b pousse au perfectionnisme, pour un tas de raisons que je ne vais pas développer ici (ça mériterai un article pour être honnête).
    Je pense que la lecture, pour celui qui regarde les photos, est complètement différente et que les émotions sont donc différentes dans leur essence même.
    La couleur est plus indulgente et pardonne plus les imperfections. Tu devrais aussi être plus indulgent avec toi même, j’crois pas que tu sois du style à faire du médiocre… Tes n&b le prouve 🙂
    Juste certaines fois, nous sommes moins inspirés et les conditions ne sont pas forcément réunies pour faire du bon!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s