Photos d’hier et d’aujourd’hui toujours en noir et blanc argentique, pourquoi ?

Photographe lillois noir et blanc portraits - book - couples - enfants

Marquette – Avril 2013

La toute première photo que j’ai prise, c’était avec le Kodak Brownie de mon père, je devais avoir 11 ans. À l’époque, faire une bonne photo consistait à bien cadrer pour faire rentrer toute la petite famille, parents, frères et sœurs dans le viseur de la petite boîte carrée. Le fait de pouvoir figer un instant par un simple clic et voir l’image apparaître quelques jours plus tard sur papier, je trouvais cela fantastique. J’avais le sentiment d’avoir entre les mains une boîte magique avec laquelle j’aurais pu créer des choses extraordinaires. Bien que je n’aie pas eu le droit de l’utiliser souvent, cette sensation est restée.

Depuis, je suis toujours fasciné par la photographie argentique et son côté artisanal, surtout en noir et blanc. La simplicité d’utilisation reste un atout. On se concentre sur ce que l’on voit et on arrête le temps à tout moment, quand on le désire, sans être freiné par une technologie capricieuse et sans se préoccuper des multiples réglages que l’on trouve sur les boîtiers actuels. La plupart des photographes utilisent à peine 5% des options de leur reflex numérique. Vous allez me dire, aujourd’hui côté facilité, il y a les camera phones mais cette technologie n’a aucun charme et les téléphones dits intelligents souffrent encore d’imprécision. Quand je photographie une scène avec l’un de mes boîtiers argentiques, j’ai l’impression de revivre à chaque fois le même instant magique.

Portrait enfant en noir et blanc argentique - Quel matériel choisir ?

Reflex argentique Canon – Pellicule NB Ilford – 2001

Certains penseront que je n’ai pas su évoluer avec mon temps. Oui, je photographie toujours en argentique. Je vis ma passion au présent, cela n’a rien à voir avec la nostalgie. Tout simplement, je n’ai pas besoin d’être up-to-date ni de posséder un objet cher pour pratiquer la photo que j’aime. Je fais de la photo pour la photo et non pour m’afficher avec du matériel dernier cri. Je serais ravi de posséder un Leica M mais cela ne fera pas de moi un meilleur photographe. Le plus important réside dans l’instant choisi et la manière d’aborder le sujet. Ce n’est pas un produit à 5000 euros qui va m’apprendre à m’améliorer. Et puis je ne me sens pas limité par mon matériel. De toute manière, en ce qui concerne le noir et blanc, je n’ai toujours pas trouvé meilleur capteur que la Kodak TMAX ou la TX 400, enfin pour l’instant.

Il est possible de créer un beau noir et blanc numérique et je suis parfois bluffé devant les conversions monochromes des images du Canon 5D par exemple. Mais les nuances de gris sont toujours plus riches et plus belles en argentique. C’est indéniable. J’essaie de créer les images que j’aime avec les outils que je connais bien. Des reflex numériques, j’en ai consommé quelques-uns. Aucun de ces appareils ne m’a donné autant d’émotion que les 24 x 36 mécaniques et le rendu d’une pellicule. Je ne me considère pas matérialiste, toutefois, au fil des années je me suis attaché à mon matériel et je n’ai pas vraiment envie de m’en défaire. Je viens de me séparer d’un Olympus 24 x 36 pour faire rentrer un peu d’argent. Je ne l’ai pas utilisé longtemps et pourtant, c’est un déchirement.

J’ai longtemps gardé en mémoire les photos de Marc Riboud, Willy Ronis, Brassaï, Edouard Boubat, Sabine Weiss et bien d’autres. Les appareils qu’ils ont utilisés étaient loin d’être sophistiqués et pourtant leurs photographies m’ont émerveillé et m’émerveillent toujours.

Histoires de photos

3 réflexions sur “Photos d’hier et d’aujourd’hui toujours en noir et blanc argentique, pourquoi ?

  1. J’ai bien aimé « je n’ai pas trouvé meilleur capteur que la TMAX400 ou la TX400 ». Le portrait est superbe; sans minimiser ton talent de photogtaphe, la môme y est pour beaucoup avec son sourire « ni trop, ni trop peu ». J’appelle cela un sourire Joconde. Bravo tous les deux.

  2. Peut-être d’utiliser des appareils argentique sans automatismes et complètement mécaniques fais de toi un meilleur photographe parce que tu maîtrise le maîtrise à fond sans laisser à l’électronique faire les choses à ta place. Et pour ça chapeau !
    Et c’est vrai que la pellicule délivre des noirs et blancs superbe. Je me demandais ces jours ci s’il était possible de faire aussi bien en numJ’ai la réponse maintenant.
    Continue à utiliser ton matériel comme tu le fais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s