Trouver sans cesse un nouveau sujet photo

Photographie argentique noir et blanc effet de flou vitesse lente apprendre la photo dans le Nord 59

Pellicule Kodak TRI-X

Vouloir sans cesse trouver un nouveau sujet pour ses photos, c’est une course sans fin.

C’est aussi le risque de tourner en rond parce que l’on manque d’inspiration. Papillonner d’un sujet à l’autre si on ne maîtrise pas les techniques requises pour chaque situation peut aboutir à des déceptions. Par contre, travailler sa technique et améliorer son style, c’est une autre piste pour entretenir la passion de la photo. Seriez-vous d’accord pour oublier, pendant un certain temps, cette quête du sujet photo ultime et de vous focaliser sur votre style ? Concentrez-vous sur les techniques de prise de vue au lieu de chercher un nouveau sujet qui vous offrirait de belles photos. N’ayez pas peur de choisir un sujet banal. Une fois la technique acquise, la lumière parfaitement exploitée, votre style et donc vos photos seront remarquables.

Nous aimons les photographies de tel ou tel photographe autant pour son style que pour le choix de ses sujets. Certains sont attirés par les photos sombres en noir et blanc, d’autres préfèrent les contre-jours et les couleurs vives. Si c’est le « flou » qui vous intéresse dans la photo, apprenez à maîtriser les vitesses quelque soit le sujet. Essayez toutes les possibilités dans des conditions de lumières différentes et peu importe s’il s’agit d’un oiseau, d’un gamin à vélo ou d’une voiture. N’hésitez pas à tenter la photo de nuit avec ou sans flash pour vous faire une idée sur le type d’image que l’on peut obtenir. Faîtes des tests. A force de s’entraîner sur une méthode de prise de vue, chacun devrait pouvoir réussir à faire de bonnes photos, non ? Alors, pourquoi ne pas creuser de ce côté ?

Cours photo individuels à Lille et sa région.

 

5 réflexions sur “Trouver sans cesse un nouveau sujet photo

  1. L’image d’illustration de l’article me plait beaucoup.
    L’article le dit bien: pour faire de jolies photos il faut maitriser la technique. Idem pour trouver son style. Rien ne nous empêche d’affuter notre oeil en le faisant. Mais c’est vrai que pour apprendre la technique, il faut prendre tout et n’importe quoi, faire des tests… J’en suis toujours là, mais j’essaye de faire des belles images des choses qui m’inspirent. C’est important aussi pour apprendre.

  2. C’est exactement ce type d’article que j’apprécie sur ce blog.

    Je me demandais quels conseils tu allais nous donner pour « trouver sans cesse un nouveau sujet photo ». Mais le fait que justement tu critiques (gentiment j’entends !) ceux qui ne se fixent pas à un sujet/thème ou deux au départ pour s’améliorer et préfèrent changer du sujets comme de chemises me conforte dans l’idée qu’il faut que je m’y mette. Quand j’ai le temps je prends des photos au petit bonheur la chance… c’est sûr que ça me permet de bien me familiariser avec mon appareil (en même temps, il serait temps que je m’y habitue après un an et demi) mais je ne suis pas sûr de « trouver » mon style de cette manière.

    Donc autant se limiter en sujets ça me plaît, autant il faudrait déjà que je m’en fixe. J’ai plusieurs idées mais je ne m’y tiens jamais (pas le temps, plus l’envie…). Bref, je vais tâcher de suivre ton conseil dès lors que j’aurai décidé quels sujets favoriser.
    Merci. ^^

    Quels sujets/thèmes as-tu choisi toi ? Le rouge et ? 🙂

    • Ce n’est pas une critique mais juste une façon de dire que l’on peut apprendre la photo sans se préoccuper du sujet.Pour obtenir le résultat recherché, on peut se permettre de tester longuement une lumière, une vitesse, une sous exposition, un effet de flou, etc … surtout en numérique. Et je dis bien, pendant quelques temps. Car, une fois les paramètres de réglages assimilés, on aura plaisir de photographier les sujets qui nous intéresse.
      Pour ma part, en dehors du « rouge » en tant que sujet, je m’intéresse aux gens. Mon sujet de prédilection serait donc l’humain.

  3. Effectivement, la recherche de sa « patte » n’est pas chose simple, il faut se concentrer sur un style et une cohérence. Bizarrement, le numérique n’aide pas forcement à cela car les déclics n’ont pas de limite pour explorer à tout va et donc aider à se disperser. Voilà donc ma volonté pour l’avenir, essayer de faire dans la qualité à chaque nouvelle prise en pensant bien mes photos pour limiter les déchets, le post-traitement, … et me concentrer sur la photo et le style qui en ressortira.
    Beau sujet que tu as bien abordé et parfaitement illustré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s