Étiquette : Olympus Mju II

Sortie photo du week-end – Avec quel appareil ?

Posséder trop de matériel photo, ça ne facilite pas la prise de décision Je sais, ce n’est pas la tendance actuelle. Plus personne ne veut transporter un appareil photo toute une journée de balade. Les smartphones ont bouleversé nos habitudes. La miniaturisation des outils et l’intelligence artificielle ne laissent plus de place aux appareils dédiés.

Lire la suite

La street photography argentique

Sur le plan matériel, il ne faut pas grand chose pour pratiquer la street. Un Olympus OM1, OM2n équipé d’un 35 mm suffit largement. On en trouve en quantités sur le marché de l’occasion et parfois comme neufs. Sinon on peut s’orienter vers un Minolta X700, X300, un Canon AE1, un Yashica Electro 35, un Canonet QL 17, un Nikon FE2, Nikon FM ou encore un Pentax P30n ou P30T.

Quelle pellicule pour le Mju II ?

Personnellement, j’utilise peu de types de pellicules avec le Mju II. En couleur, je me contente de films amateur en 200 et 400 ISO et cela me convient parfaitement. En général, ce sont les Fuji Superia et Kodak Gold qui reviennent dans le boîtier. Je réserve les pellicules haut de gamme comme la Kodak Ektar, la Portra, la Fuji pro 400 pour les reflex pros. En ce qui concerne le noir et blanc, mes préférences restent les mêmes : Kodak Tri-X 400 et Agfa APX 100. Avec le Mju II d’Olympus je ne me complique pas la vie. Après tout, il est là pour faire office de bloc-notes et il remplit sa mission à merveille. C’est le compagnon de voyage idéal pour les passionnés de photo argentique, sans prise de tête. J’espère avoir répondu à vos questions.

Photographie de rue avec le Mju II

Mon ami a dû réaliser une cinquantaine de photos avec son Fuji numérique. L’autonomie de la batterie sur ce modèle n’est pas des plus performantes. Il aura fallu seulement deux heures d’utilisation pour se retrouver bloqué. C’est tout de même un peu aberrant vu le prix qu’il faut débourser pour ce genre de boîtier. Les nouveaux hybrides sont ultra sophistiqués certes mais l’autonomie est une plaie pour l’utilisateur acharné. Les fabricants n’ont toujours pas investi dans la recherche afin de nous proposer des batteries dignes de ce nom.