Étiquette : le nord en noir et blanc

Après-midi carnaval – Canon EOS 30 v et 35 mm F2 IS

J’ai accompagné un ami photographe au carnaval de Malo-les-Bains avec comme objectif de photographier les passionnés en costume sous un angle différent. D’habitude, la priorité est mise sur le portrait serré. Cette fois, j’ai voulu attraper des scènes à la volée. J’ai embarqué le Canon EOS 30v avec un 35 mm F2 IS et quelques

Lire la suite

Pentax P30n – Vieille rue du Nord en noir et blanc

Pentax P30n – 28 mm – Rollei Retro 100 Je me promenais dans les vieilles rues du Nord armé de mon Pentax P30n. Ce petit appareil photo argentique tout simple et sans prétention était parfait pour ce genre de promenade. Je pense que la plupart des Français n’ont pas idée de la richesse culturelle ni

Lire la suite

La ville en gris – Photographie argentique – Pellicule Kodak TMAX 100

C’est terrible, la lumière ne pénètre pas dans les rues. Les 100 ISO suffisent à peine. Mon posemètre m’indique 1/90 à F8. Il est 10h00 du matin et tout est si sombre. La ville paraît grise. Un(e) photographe de rue choisirait certainement une pellicule d’une sensibilité minimale de 400 ISO et vu les conditions actuelles

Lire la suite

Il n’y a pas que la street en noir et blanc

Les thèmes photos noir et blanc en dehors de la photographie de rue Le noir et blanc a conquis les passionnés d’argentique comme moi tombés dans la soupe bien bien avant l’arrivée du numérique et des smartphones. Mais le noir et blanc intéresse aussi ceux qui se revendiquent photographes de rue. La photo en noir

Lire la suite

Le Canal – Rollei Retro 80s

Cette fois, je n’ai rien à vous révéler concernant la photo argentique, le noir et blanc ou les pellicules. Aujourd’hui, je me contente de partager cette photo prise lors d’une promenade le long du canal. Je me suis arrêté à un endroit où subsistent encore quelques traces du passé industriel de la région. Le noir

Lire la suite

Rétrospective en noir et blanc argentique de ces 15 dernières années

Voilà un bref aperçu de ce qui a été produit pendant ces quinze dernières années avec de la pellicule noir et blanc. Cet échantillon d’images argentiques est assez représentatif de mon univers. Ce qui est amusant, c’est de constater que ma façon de travailler le film argentique n’a pas beaucoup changé en quinze ans.

Kodak Tri-X, la meilleure pellicule en photographie de rue

J’ai commencé à photographier dans la rue parce que je ne trouvais pas assez de sujets intéressants pour assouvir ma soif de photographies noir et blanc. Je voulais simplement produire du beau noir et blanc. J’avais besoin de m’entraîner. La rue était un prétexte. Elle m’offrait la possibilité de produire des images sans limite. Au

Lire la suite