Portrait noir et blanc argentique rétro moderne – Kodak TMAX 400

Tri-X - 310

Canon EOS 3 + Tamron 28-75 F/2.8 – Kodak TMAX-400 F/11 au 1/500 eme

La Kodak TMAX est peut-être trop douce pour qui recherche un rendu rétro typé. Cette pellicule noir et blanc est à vrai dire un film moderne. J’ai utilisé ce que j’avais sous la main. Pour les prochains projets en noir et blanc, j’ai envie d’essayer autre chose. Si vous avez des suggestions, je suis preneur. Oui parce que j’aimerais sortir des traditionnelles émulsions classiques comme les HP5, Tri-X, Delta et compagnie …

Un Olympus monochrome

Je me souviens, un ami photographe lillois, grand amateur de street photography, aimait comparer ses photographies noir et blanc avec les scans des pellicules Kodak TMAX que j’exposais tout au début sur le blog. Il arrivait presque à reproduire les sensations de nuances de gris d’une Kodak TMAX avec son Olympus E-510. Bien que le rendu de ses images prises directement en monochrome était déjà convaincant, il préférait travailler ses nuances de gris lui-même en post-traitement. J’étais séduit par la qualité d’image de son reflex Olympus en monochrome.

Lire la suite

Portrait de Lou – Dernier scan argentique

Scan pellicule Kodak TMAX 400 - Numérisation HD à Lille - Tarif confidentiel

Scan pellicule Kodak TMAX 400

J’aime conserver une certaine distance avec les personnes que je photographie. En général, je me tiens à deux mètres et plus du modèle. Je fais rarement de portraits rapprochés au 50 mm. C’est comme entrer dans son espace privé et cela peut mettre mal à l’aise certaines personnes et moi aussi par la même occasion. Mais de temps en temps, je m’impose une plus grande proximité. Avec un 85 mm ou un 135 mm, on peut cadrer serré sans être trop proche. C’est pratique. Avec le 50 mm, on se retrouve en contact direct avec le sujet, surtout quand on cherche le regard.

La ville en noir et blanc argentique

Photographie de Lille en noir et blanc argentique

Agfa APX 100

Dès que j’en ai la possibilité, je pars photographier la ville.

En ce moment, je photographie surtout les bâtiments. L’idée s’est construite petit à petit. À force de photographier la rue, je me suis rendu compte que je ne m’intéressais pas suffisamment à l’architecture. Je photographie plutôt les scènes du quotidien à hauteur du bitume. Je ne lève pas souvent la tête. Maintenant j’envisage davantage la ville comme un sujet à part entière. Du coup j’ai une vision à la verticale quand je m’aventure dans les rues et les ruelles du vieux centre.

C’est le soleil qui guide mes choix. Je regarde comment la lumière découpe la pierre et structure le cadre. Je note les heures où l’orientation des immeubles est la plus intéressante par rapport au soleil. Si un lieu m’attire mais ne bénéficie pas d’une bonne lumière, je prends note et je reviens à différentes périodes de la journée mais je ne prends pas forcément de photo. J’essaie de maintenir une cohérence dans la série. L’ambiance doit être uniforme avec une lumière quasi identique sur chaque photo. L’inconvénient, c’est que je dois parfois patienter longtemps avant de retrouver la même ambiance. Je suis donc tributaire de la météo.

Je n’emploie pas d’objectifs spécifiques pour traiter mon sujet. Les objectifs à décentrements seraient très utiles afin de préserver les lignes droites mais ils sont hors de prix. Je me contente du 28 mm et tant pis pour les perspectives. Pour compenser, je ferme le diaphragme entre F8 et F11, là où l’objectif est à son point optimum en termes de qualité d’image. J’évite surtout les très grands angles. Ils déforment les bâtiments. Quant au 50 mm, il est parfois un peu court.

Les cygnes du canal – Photographie noir et blanc argentique

 

Photographies du Nord en noir et blanc argentique - Pellicule Kodak TMAX 400

Canon EOS 30v – EF 28-105 II USM – Kodak TMAX 400

C’est une photo que j’aurais aimé faire au 70-200 F4.

Cygnes sur la berge Kodak TMAX 400

Portraits de nuit avec un flash cobra

Portrait en noir et blanc de nuit - Photographe Lille Nord 59

Pellicule Kodak TMAX 400

Une fois n’est pas coutume, le flash était dans le sac photo.

J’ai pu réaliser quelques portraits spontanés dans la rue à la tombée de la nuit, grâce à la complicité de jeunes modèles. Le reflex Canon Eos 3 était chargé d’une pellicule noir et blanc 400 ISO. Au lieu de pousser la sensibilité de la pellicule à 800 ou 1600 ISO, comme je le fais pour un spectacle de nuit, j’ai choisi d’employer le flash. En général, j’évite au maximum de l’utiliser mais il ne faut pas s’en priver quand cela est vraiment nécessaire. Lire la suite

Patinage à Bruges – Photographie noir et blanc argentique – Reflex Canon EOS 3 et grand angle

Photo d'une jeune fille patinage extérieur fêtes de Nël

Pellicule Kodak TMAX 400

Photo noir et blanc argentique – Reflex Canon EOS 3 – Réveillon de Noël – Décoration de vitrine

Les sorties photos plaisir avec le Canon EOS 3 sont rares. Le gros reflex argentique sert surtout aux shootings portraits modèles et familles. C’est la première fois que je le prends pour photographier les décorations de Noël dans les vitrines. L’EOS 3 n’est pas discret. Le bruit du déclenchement et de l’enroulement de la pellicule alerte la population à 10 mètres à la ronde. Cette fois, ce n’est pas important. Je suis un simple touriste à Bruges.

Photographie de rue un soir de Noël

Kodak TMAX 400

Grand angle Canon EF 17 – 40 F L USM

Numérisation du négatif 35 mm

Tri-X - 125

Améliorer ses photos : une histoire de cadrage

Cadrer, décadrer, basculer son cadrage en photographie de rue. tout est possible.

Pellicule Kodak TMY

Mon conseil photo du jour :

Appliquez-vous lors de la prise de vue. Soignez votre cadre. Ne vous préoccupez pas du reste. Laissez tomber les réglages du boîtier. Mettez votre reflex numérique en position automatique si cela peut vous aider. Observez bien les éléments qui apparaissent dans le viseur et éliminez ceux qui gênent la lecture de l’image. Vérifiez votre travail attentivement. Recommencez. Évitez d’inclure trop de choses dans votre cadre, faites simple, sinon rapprochez-vous du sujet. Vérifiez à nouveau vos images et les améliorations à apporter. Recommencez la prise de vue. Regardez les bords de l’image à travers le viseur avant de déclencher. Voyez ce qui ne va pas dans votre cadrage et recommencez avec un angle différent.

Améliorer ses photos : c’est aussi une histoire de cadrage. Voilà, bon amusement.

Couple Heureux – Photographie en noir et blanc argentique

TMAX 400 numérisée - Photographie de rue

Pellicule Kodak TMAX 400

J’ai commandé de la Tri-X, je reçois de la Tmax

TMAX - 166

Pellicule Kodak Tmax

J’ai reçu ma commande de négatifs noir et blanc ce matin.

Au lieu de recevoir de la Kodak Tri-X, c’est de la Kodak Tmax 400 que je découvre dans le carton. Forcément, je suis déçu. Je n’ai pas envie de contacter le site web qui a fait l’erreur. Je garde les pellicules. Après tout, ce n’est pas très important, cela reste de la Kodak. J’étais en rupture de stock depuis trop longtemps, je ne vais pas faire la fine bouche. Lire la suite

Bunker sur plage – photographie noir et blanc

Cette séance de prises de vues de blockhaus couchés sur le sable de la côte d’Opale m’a donné envie, à postériori, d’aller explorer et photographier les monuments oubliés et les endroits abandonnés. Je n’étais pas venu en bord de mer spécialement pour ces vestiges en béton de la seconde guerre mondiale.J’étais venu pour photographier les dunes qui semblent s’étaler à l’infini. Mais quand je me suis retrouvé face à ces masses imposantes ignorées depuis longtemps par les gens du coin, je me devais de les placer comme sujet central.

bunker sur plage - photographie noir et blanc artistique - tirage d'art 30x40

Tirage noir et blanc sur papier Ilford – Format 30 x 40 cm

Vous aussi, vous préférez photographier les voitures de collection en noir et blanc ?

Photographe de voitures de collections - noir et blanc classique - Nord Pas de calais

Pellicule Kodak TMAX 400

Numérisation du négatif

Reportage photo noir et blanc argentique à Steenvoorde

Epona dans les rues de Steenvoorde

Epona dans les rues de Steenvoorde

Blog photo argentique – Photographe lillois – Photographies noir et blanc classiques

Négatif noir et blanc numérisé.

La photo du dimanche – Noir et blanc argentique – Parc Barbieux

Photographe argentique - noir et blanc - portraits - modèles - rue - spectacle - groupes de rock -Pellicule Kodak - TMAX - 068

Pellicule Kodak TMAX 400

Blog photo argentique – Portraits – Rue – Spectacles – Paysages

Canon, Nikon, Full Frame et 24 x 36 argentique

Blog photo noir et blanc - photographies argentique - portraits et paysages - Lille

Canon EOS 3 et pellicule Kodak TMAX 400 ISO

Vu les prix annoncés par Nikon et Canon concernant leurs nouveaux reflex Full Frame, je pense conserver mon vieux 24 x 36 encore quelque temps. Après tout, les reflex argentiques sont des appareils photo plein format, tout comme les 6D et D600. Alors pourquoi devrais-je me ruiner ?

A suivre …

Danseuses du Bénin – Kodak TMAX 400

Comme prévu, je suis allé faire un tour en Flandre ce weekend. J’ai marché longuement entre les monts et les vignes de l’autre côté de la frontière, chez nos amis belges. L’accueil est toujours aussi fabuleux en Belgique. A chaque fois que j’emmène des amis étrangers en Flandre belge, ils sont complètement enthousiasmés. J’espérais terminer la journée par un beau coucher de soleil sur les moulins de la région mais la lumière en fin de journée n’était pas spectaculaire. J’aurais dû revenir plus tôt, il y avait de beaux spectacles de danse à photographier dans ma petite ville.

Lire la suite

Photographie noir et blanc – mariages au château et voitures de collection

Photographe mariage Nord - Lille - Béthune - Mariage au château - Citroën Rosalie - la mariée - photographie noir et blanc - photographe mariage

Pellicule Kodak TMAX 400 numérisée

A Wambrechies, les séances photos se succèdent.

De nombreux mariages sont célébrés dans l’église voisine. Les jeunes mariés n’ont que quelques pas à faire pour rejoindre le parc de Robersart et immortaliser l’un des plus beaux moments de leur vie. Dommage, je n’étais pas le photographe officiel ce samedi. Les voitures de collection faisaient sensation devant le château. J’aurais aimé suivre ce couple charmant et cette Citroën Rosalie magnifiquement restaurée.

Histoires de photos est un blog photo argentique.

Photographie de rue classique en noir et blanc argentique

Mes photographies prises dans les rues du Nord Pas de calais sont réalisées en noir et blanc argentique, avec une pellicule comme à l’ancienne et cela étonne encore pas mal de personnes.
reportage de rue - fêtes des géants - photographie noir et blanc - Nord

Kodak TMAX 400

Sur le parcours des géants, les enfants applaudissent.

La ronde des géants à Steenvoorde.

Photographies du Nord en noir et blanc.

photographie noir et blanc - La ronde des géants - Photographe du Nord - Noir et blanc classique

Numérisation du négatif noir et blanc.

Histoires de photos est un blog photo argentique.

Une photo en noir et blanc prise dans la rue : porteur de géants

Les porteurs de géants - Pellicule Kodak TMAX 400

Pellicule Kodak TMAX 400

Les spectateurs attendaient le départ du géant. Je me suis approché au plus près.

J’ai attendu que le porteur sente ma présence.

J’ai déclenché quand il s’est tourné vers moi.

Photographie argentique. Numérisation du négatif.

Photographie de rue : pourquoi toujours le noir et blanc ?

Photographe de rue - photo argentique 2011

Pellicule Kodak TMAX 400

Pourquoi vous obstinez-vous à convertir vos photographies de rue en noir et blanc ?

La rue, c’est vivant ! La couleur, c’est la vie ! Alors pourquoi systématiquement trafiquer vos photos prises dans la rue en noir et blanc ? Vous êtes pourtant équipés de capteurs numériques très performants capables de restituer les couleurs avec fidélité. Vous êtes peut-être complètement imprégné du style des photographes d’autrefois et vous n’arrivez pas à vous en détacher. Ou, peut-être que dans votre inconscient, la photographie de rue s’écrit en noir et blanc pour ne pas distraire notre regard et amener le lecteur vers l’essentiel. En tout cas, j’espère que l’objectif n’est pas juste de donner un genre à vos photos.

Lire la suite

Jeune porteur de géant – portrait noir et blanc argentique

Le jeune porteur - blog photo argentique

Kodak TMAX 400 – numérisation du négatif

Histoires de photos est un Blog photo argentique.

Villa Marguerite Yourcenar : photographies noir et blanc

Villa Marguerite Yourcenar NB

Kodak TMAX 400

Des images trop contrastées

Dans le précédent billet, je mettais en avant les mérites de la pellicule argentique en terme de dynamique. Mais quand la lumière est très dure, comme ici en milieu de journée, je devrais m’abstenir de déclencher. J’étais venu dans cette région de Flandre pour photographier les beaux paysages de campagne, les chevaux et les moulins et je suis arrivé au Mont Noir sur le coup de midi. Le soleil tapait trop fort mais je voulais absolument photographier la villa Yourcenar. En fait, j’aurais dû commencer par cet endroit. La jolie lumière douce du matin aurait avantagé les nuances de gris. Je me retrouve avec des ombres très marquées. En plus, je n’avais plus de pellicules 100 ISO, uniquement de la Kodak TMAX 400. Ce qui n’arrange pas les choses.

Arbre mort photographie en noir et blanc

Je reviendrai photographier le parc tôt dans la matinée avec un négatif noir et blanc 100 ISO. Je resterai en Kodak TMAX afin de conserver le même style de noir et blanc. On pourra alors comparer avec ces images que je trouve trop contrastées. Le rendu devrait être complètement différent. Les nuances devraient êtres plus subtiles. Un négatif même performant ne suffit pas à faire une photo noir et blanc riche en nuances de gris. C’est avant tout, la qualité de lumière qui va donner une belle image.

Parc Margurite Yourcenar

Pellicules Kodak scannées

Photographies prises avec un reflex Canon argentique

et le Canon EF 28-105 II USM que je mets en vente.

photographe argentique

Blog photo argentique – Nord

Portrait rapproché au 35 mm argentique

Photographe nb argentique basé à Lille

Kodak TMAX 400

Les personnes qui m’accompagnent dans mes sorties photo sont toujours étonnées de me voir photographier les gens d’aussi près. Je sais, avec un zoom numérique ou une longue focale sur un reflex numérique, on peut se tenir à distance et photographier librement sans gêner qui que ce soit. Oui mais avec un 35 mm sur un appareil argentique, ça reste un 35 mm et je suis obligé de m’approcher au plus près, d’entrer en contact avec la personne que je veux photographier. Rester à dix mètres pour réaliser un portrait, ce n’est pas possible avec une courte focale argentique.

Lire la suite

Choisir entre photographie de rue et scanner à la maison

Photographe argentique sur le Nord de la France - Portraits - photos de vie urbaine - tirages en vente

Kodak TMAX 400

J’ai recommencé à photographier en couleur. Je viens de recevoir les développements. Je suis particulièrement déçu de mon travail. Les négatifs sont mal exposés et n’ont pas bien digéré le trop plein de lumière que je leur ai infligé. J’ai passé une après-midi à essayer d’obtenir des images propres et des couleurs réalistes. J’ai beau tenter toutes les astuces de numérisation et de corrections Photoshop, rien n’y fait. Mon travail est merdique. J’abandonne. Lire la suite

Blanc et noir : photographie argentique

janvier 2012 -782

Pellicule Kodak TMAX 400

Photographie noir et blanc argentique : architecture urbaine

Cours individuels photographie argentique à Lille et Béthune - apprentissage photo noir et blanc prise de vue débutant

Pellicule Kodak TMAX 400

L’humain dans la ville, un thème qui me tient à cœur

Dans cette image, j’ai essayé de composer avec l’architecture moderne de la ville de Lille en intégrant l’humain. C’est une photo qui s’intègre dans une série en noir et blanc que je n’ai pas terminée. Mais c’est toujours la même histoire. Je commence un thème et je le laisse murir ou plutôt, je l’oublie quelque temps. A chaque fois que je retombe sur cette photo, je me remotive pour poursuivre le travail dans le même style, toujours en noir et blanc argentique, bien sûr. L’architecture urbaine et l’humain est un sujet qui me touche, alors allons au bout des choses.

Photographie noir et blanc avec une pellicule performante : la Kodak TMAX 400

Photographie noir et blanc avec la Kodak TMAX 400

J’apprécie de plus en plus la photographie noir et blanc avec la Kodak TMAX 400. Hormis le fait que cette pellicule possède un grain très fin, je l’aime aussi pour sa belle gamme de gris. Les transitions sont douces entre les nuances de gris, les noirs quant à eux sont profonds. La plage dynamique est extraordinaire, même en cas de fort contraste. On distingue toujours quelque chose, dans les noirs les plus intenses comme dans les hautes lumières. Même si la TRI-X reste la reine des pellicules photo en reportage, je vous conseillerais de tester la TMAX en photo de rue.

Prochainement, j’aurai l’occasion de faire du portrait avec la TMAX. Quatre personnes ont répondu à mon appel sur Facebook et souhaitent être photographiées en extérieur. J’ai prévu des situations différentes pour chacune d’entre elles. J’alternerai les prises de vues en mouvement et les portraits posés. Toutes les photos seront réalisées en lumière naturelle, soit en plein jour, soit en fin de journée. Et si le soleil est de la partie, j’essaierai de jouer sur les contrastes. J’espère que mes modèles apprécieront le style d’image et le rendu du noir et blanc. Je compte beaucoup sur les performances de la Kodak TMAX.

Voici une adresse où vous pourrez vous procurer de la Kodak TMAX.

Tourisme à Bruges – photographies noir et blanc

Vieux pont à Bruges - Centre Historique - photographies noir et blanc - anciennes rues et ruelles
Stautes à Bruges - noir et blanc
Promenade en calèche à Bruges - photo noir et blanc - images artistiques

Lire la suite

Le défi du club photo: photographier des instants de vie

Photographie de rue - Instants de vie - Le défi du club photo: photographier des instants de vie

Photo argentique – Pellicule Kodak TMAX

J’ai accepté de participer à un projet photographique initié par le club photo de ma ville. Il s’agit de photographier des « instants de vie » dans la commune.

Ce n’est pas un thème facile. Photographier les gens dans la rue demande une certaine audace. J’en parle en connaissance de cause. J’ai maintenant une dizaine d’années de pratique et malgré cela, dans certains cas, je suis encore obligé de me faire violence. J’essaie de me faire le plus discret possible. Je porte des couleurs sombres. Je place tranquillement le viseur devant mon oeil. Je cadre au mieux et je déclenche une seule fois. J’évite de viser trop longtemps la personne pour ne pas être repéré mais aussi pour ne pas déstabiliser cette personne. Cependant, j’ai encore parfois quelques hésitations. Lire la suite