Matériel photo argentique et pellicules 35 mm

J’ai utilisé pas mal d’appareils photo argentique ces trente dernières années mais toujours en 35 mm. J’ai commencé la photo argentique avec un Pentax grand public très classique à mise au point manuelle. Il n’avait rien d’extraordinaire mais j’ai beaucoup appris avec ce petit reflex. J’en étais content ou du moins je n’éprouvais pas le besoin d’en changer. Puis dans les années 90, je me suis mis au reflex autofocus. Entre temps, les Nikon FM, Minolta X700 et Olympus OM m’intéressaient beaucoup. J’en ai acheté quelques uns en occasion sur un coup de tête avant de les revendre. C’était une période marquée par une frénésie d’achats. Je voulais du beau matos. J’ai même failli basculé chez Nikon à cause du F100 mais je suis toujours resté fidèle au reflex Canon. Je trouvais le principe de mise au point particulièrement innovant. Quelle blague ! En vérité, je n’avais pas envie de devoir renouveler tout mon parc d’objectifs. Les reflex Canon se sont succédés jusqu’aux Canon EOS 3 toujours en service actuellement.

Matériel photo argentique Lille Canon EOS 30v EF 35 mm F2 IS USM Ilford XP2.
Canon EOS 30v + 35 mm F2 IS USM + Ilford XP2
Poursuivre la lecture de « Matériel photo argentique et pellicules 35 mm »

Exploration urbaine en noir et blanc argentique

Je ne suis pas un spécialiste de l’exploration urbaine mais j’aime ça. On a le choix de déclencher quand on le souhaite et de prendre notre temps. Bien souvent, je ne remplis pas une pellicule complète mais ce n’est pas grave. Photographier en noir et blanc en milieu urbain est aussi plus facile. L’argentique est à la fois un loisir et une activité professionnelle. C’est le sujet et le moment qui font la différence entre les deux.

Photographier dans la rue à l'ancienne
Exploration urbaine en noir et blanc argentique
Exploration urbaine de nuit en argentique
photo de nuit exploration urbaine en argentique

Ilford Xp2 sur le sable

Prenez garde aux grains de sable qui pourraient enrayer le mécanisme de votre appareil photo.

Retour de l’Ilford XP2 dans la sacoche

Ilford XP2 dans le sac photo

Je n’avais pas utilisé d’Ilford XP2 depuis des années. J’ai longtemps préféré la Kodak BW400CN pour son superbe contraste et l’absence de grain. Malheureusement, elle a disparu des rayons des revendeurs. Reste donc l’Ilford XP2 dans la catégorie des films chromogéniques. Cette pellicule se développe dans la chimie couleur, autrement dit pas besoin de chercher un laboratoire qui sache développer correctement le noir et blanc. N’importe quel labo vous fera un développement en moins d’une heure. C’est pratique lorsqu’on on est en déplacement par exemple.

Sa latitude d’exposition autorise les fortes surexpositions. Ici, malgré la forte luminosité, les ombres ne sont pas enterrées. La granulation est d’une bonne finesse pour une pellicule de 400 ISO mais les détails paraissent un peu moins fins que sur la TMAX.

Au moment où j’écris ces quelques lignes, j’apprends que la maison Alaris est sur le point de relancer la fabrication de la TMAX 3200 cinq ans après l’avoir stoppée. C’est bien évidemment une excellente nouvelle pour les amoureux du film mais personnellement, j’aurais préféré le retour de la BW400CN.

Numérisation d’une pellicule noir et blanc argentique : Ilford XP2 Super

Numérisation photos argentiques à l'unité - service par correspondance - scans hautes qualité

J’ai scanné une ancienne pellicule XP2. Elle a conservé toutes ses propriétés. Le scan noir et blanc est impeccable.

Je ne me suis pas servi de cette pellicule depuis longtemps. Je scanne d’anciens négatifs pour la famille en vue de constituer un livre photo souvenir entièrement en noir et blanc. Je ressors un lot de pellicules jamais scannées depuis plus de dix ans et je tombe sur des pellicules Ilford XP2. Aujourd’hui, je travaille surtout avec la Kodak Tri-X et la TMax et de temps en temps l’Agfa APX 100. L’XP2 est plus chère que la HP5 par exemple mais elle présente l’avantage de se développer comme une pellicule couleur. On peut donc la déposer dans n’importe quel labo de quartier sans devoir attendre des jours pour obtenir un développement et le prix reste donc abordable. Ce film noir et blanc de 400 ISO possède une très grande tolérance quant à l’exposition. D’ailleurs, les personnes qui débutent en argentique devraient peut-être choisir cette pellicule pour commencer le noir et blanc. Ceux qui ne se sentent pas à l’aise avec l’argentique, hésitent sur la façon d’exposer un film noir et blanc et ne préfèrent pas s’aventurer dans le développement maison, la chimie et la chambre noire pourront faire confiance à l’Ilford XP2.

Août 2016 – Si je ne raconte pas de bêtises, cette pellicule chromogénique est maintenant la seule sur le marché. En effet, la fameuse Kodak BW400CN que j’appréciais tant pour ses beaux contrastes est malheureusement introuvable dorénavant. je sais que la maison Kodak avait décidé de son arrêt de mort depuis pas mal de temps mais ça y est, elle est bel et bien disparue des sites de ventes de ligne de produits argentiques. Cela m’attriste mais du coup, cette disparition m’incite à retravailler à nouveau avec l’Ilford XP2. Je suis tombé sur une annonce Leboncoin. Un lot de pellicules est en vente du côté de Fretin.

Janvier 2019 – j’ai eu le plaisir de renouer avec la pellicule XP2 lors d’une fête locale dans le Nord. Je me suis amusé à photographier les fous du carnaval à Malo. Le film noir et blanc m’a donné entière satisfaction alors que le soleil brillait intensément sur la plage. Voici les photos réalisées avec cette pellicule : Après-midi carnaval à Malo