Le Canon 35 mm F2 première génération

Une photo argentique prise dans les années 2000. À l’époque, j’avais encore l’ancien Canon EF 35mm F2. L’autofocus patinait et parfois sans jamais atteindre son but mais j’aimais bien photographier avec cette focale. Lorsque je suis passé au numérique en 2002, les zooms ont remplacé les focales fixes excepté le 50 mm. Quelques années après, le besoin de revenir aux focales fixes était plus fort avec l’arrivée du tout premier reflex plein format : le Canon eos 5D MKI. Puis le nouveau 35 mm de chez Canon est apparu, ultra rapide, stabilisé et précis. Il fait maintenant équipe avec l’un des deux reflex argentiques destinés aux reportages mariages.

Poursuivre la lecture de « Le Canon 35 mm F2 première génération »

Le Brownie de mon papa

Brownie Flash pellicule Ilford FP4
Ilford Fp4

Le Brownie appartenait à mon papa mais c’est moi qui la plupart du temps prenais les photos de famille.

Exploration urbaine en noir et blanc argentique

Je ne suis pas un spécialiste de l’exploration urbaine mais j’aime ça. On a le choix de déclencher quand on le souhaite et de prendre notre temps. Bien souvent, je ne remplis pas une pellicule complète mais ce n’est pas grave. Photographier en noir et blanc en milieu urbain est aussi plus facile. L’argentique est à la fois un loisir et une activité professionnelle. C’est le sujet et le moment qui font la différence entre les deux.

Photographier dans la rue à l'ancienne
Exploration urbaine en noir et blanc argentique
Exploration urbaine de nuit en argentique
photo de nuit exploration urbaine en argentique

Ilford FP4 pellicule noir et blanc grand soleil

Ilford FP4 pellicule noir et blanc grand soleil

La pellicule Ilford FP4 est parfaite pour les jours ensoleillés. Dans un compact argentique comme le petit Olympus Mju II, elle produit de belles images en noir et blanc sans vous compliquer la vie.

Si vous ne savez pas comment exposer la FP4 en plein soleil, rappelez-vous la règle du F16 et tou ira bien. Le film a une sensibilité de 125 ISO. Il vous suffit donc de régler la vitesse sur 1/125 et le diaphragme su F16. Sinon en décalant l’exposition, une vitesse à 1/250 donnera une ouverture à F11 et pour atteindre le 1/500, ouvrez à F8. C’est tout simple.

Je vous souhaite de bonnes photos en argentique.

Ilford FP4 Studio photo noir et blanc

Ilford FP4 sous un éclairage studio

On oublie trop souvent que l’argentique aussi peut encore jouer un rôle dans le portrait de studio. Que ce soit en lumière continue ou au flash comme ici, la pellicule est parfaitement adaptée à l’éclairage de studio.

Ilford FP4 Studio photo noir et blanc avec Flash Elinchrom compact RX 4
Pellicule Ilford FP4 exposée à 125 ISO sous un éclairage studio. Le film supporte très bien la lumière du studio. Canon EOS 3 – 50 mm F1.4 – 1/125 à F8

J’ai exposé une pellicule Ilford FP4 sous un éclairage studio lors d’une commande portrait. Je n’avais pas utilisé ce film depuis des années. J’avais envie de renouer avec mes premiers amours lorsque je photographiais la famille. Je trouvais que la FP4 avait du caractère mais c’était avant de découvrir la Kodak Tri-X. L’Ilford FP4 me servait essentiellement pour les scènes en extérieur et rarement avec flash. En séance portrait studio, je préfère la Kodak TMAX pour son grain plus fin et un meilleur contraste mais elle est plus délicate à exposer.

La photo noir et blanc du dimanche matin : à contre-jour

Je suis allé faire un repérage avec un ami photographe à l’intérieur d’un site industriel désaffecté en vue de photographier des modèles. Deux jeunes femmes se sont portées volontaires pour poser devant ma caméra. Elles seront vêtues de cuir noir dans une ambiance apocalyptique. C’est un projet encore en gestation. Les photos seront prises en noir et blanc argentique et c’est ce qui a plu à ces jeunes demoiselle. L’idée n’est pas de moi.J’essaierai de ne pas tomber dans les clichés et de pencher vers le trop hard.

Poursuivre la lecture de « La photo noir et blanc du dimanche matin : à contre-jour »

Matériel photo d’autrefois – Noir et blanc argentique

ancien-appareil-photo-a-soufflet-ilford-fp4-perimee
Pellicule Ilford FP4 périmée – Canon EOS 3 – 50 mm F/1.4

J’adore photographier les appareils photo anciens. Celui-ci fait partie de la collection d’un ami photographe. Il n’est plus utilisé depuis longtemps mais semble toujours opérationnel. Petit clin d’œil, j’ai utilisé une pellicule argentique périmée depuis 1998.
Les boîtiers argentiques appartenant à une autre époque sont maintenant exposés dans le salon comme de beaux objets décoratifs alors qu’ils étaient autrefois des outils de travail ou de loisir.
Le matériel photo d’aujourd’hui sera t-il prisé des collectionneurs dans le futur ? J’en doute fort, vu la quantité de pièces vendues à travers le monde chaque année. Il faudra peut-être des siècles avant de les considérer comme des objets rares, tellement les APN sont nombreux. Et puis, ils se ressemblent tous. En tout cas, je ne serai plus là pour le constater. Poursuivre la lecture de « Matériel photo d’autrefois – Noir et blanc argentique »

Tuning voiture ancienne – Noir et blanc argentique – Ilford FP4

tuning-ilford-fp4-et-35-mm-f2

Une voiture de collection customisée vraiment pas banale.

Cette photo noir et blanc a été prise avec un appareil 24  x 36  expert, le Canon EOS 30V et un objectif 35 mm F2. Je me souviens avoir pris la mesure de la lumière sur la paume de la main. Je voulais conserver la tonalité sombre de la carrosserie de cette voiture étrange. Le négatif Ilford a été scanné. Le fichier numérique ainsi obtenu peut servir à une impression sur papier Fine Art.

Je ne sais pas comment il faut appeler cette voiture étrange tout droit sortie d’un film américain : voiture ancienne customisée ? voiture montée d’une tête de taureau ? voiture bélier ?

Portrait d’enfants avec une pellicule noir et blanc comme autrefois

Portrait enfant en noir et blanc classique Lille

Les portraits d’enfants que je réalise sont en noir et blanc argentique et cela étonne encore.

Il arrive que des parents n’aient pas saisi que les prises de vues en noir et blanc sont effectuées exclusivement en argentique. Pourtant, je pense être suffisamment clair dans mon offre. Quand j’arrive sur place, ils sont surpris de me voir déballer des films Kodak. Peu de photographes travaillent encore avec de la pellicule de nos jours. Parfois le doute s’installe avant la séance puis disparaît à la remise des tirages ou du DVD. Je peux comprendre leur étonnement. Ce n’est pas assez rentable aux yeux de certains et le résultat n’est pas immédiat. Quant aux enfants, ils sont curieux de savoir comment, à partir d’une bobine, les images vont pouvoir apparaître sur leur tablette. Par contre, certaines famille me réclament des portraits justement pour le style rétro / à l’ancienne. Personnellement, je n’irai pas jusque là. Il s’agit juste de photographies noir et blanc classiques. C’est la définition qui me convient.
Poursuivre la lecture de « Portrait d’enfants avec une pellicule noir et blanc comme autrefois »