Étiquette : Ilford FP4

Exploration urbaine en noir et blanc argentique

Je ne suis pas un spécialiste de l’exploration urbaine mais j’aime ça. On a le choix de déclencher quand on le souhaite et de prendre notre temps. Bien souvent, je ne remplis pas une pellicule complète mais ce n’est pas grave. Photographier en noir et blanc en milieu urbain est aussi plus facile. L’argentique est

Lire la suite

Ilford FP4 sous un éclairage studio

Ilford FP4 Studio photo noir et blanc

On oublie trop souvent que l’argentique aussi peut encore jouer un rôle dans le portrait de studio. Que ce soit en lumière continue ou au flash comme ici, la pellicule est parfaitement adaptée à l’éclairage de studio. J’ai exposé une pellicule Ilford FP4 sous un éclairage studio lors d’une commande portrait. Je n’avais pas utilisé

Lire la suite

Matériel photo d’autrefois – Noir et blanc argentique

Un ami photographe réalisait de très belles photos panoramiques de paysages avec un magnifique Hasselblad XPAN II, un télémétrique 35 mm bi-format de toute beauté, sans aucune égratignure. Il l’avait acheté seulement trois plus tôt et avait dans l’idée de le remplacer par un Nikon D200.

Le choix d’une pellicule pour la photo argentique

Certaines pellicules délivrent des images au grain extrêmement fin comme la Kodak Ektar 100 et d’autres sont capables de reproduire la couleur chair avec précision. Vérifiez par vous même si cela vaut la peine d’investir dans des négatifs pro. La Fuji X-Tra 400 est une pellicule passe partout. Vous n’aurez pas de difficulté avec cette pellicule amateur.

Le Noir et blanc avec un compact argentique

Quand je me suis offert mon premier compact argentique, un Leica Minilux, je n’osais pas mettre de négatifs N&B dans le compartiment. Je pensais que les petits argentiques n’étaient pas de taille et qu’il fallait pouvoir maîtriser parfaitement l’exposition. J’ai tout de même sacrifié une pellicule et je me suis rendu compte du potentiel de l’ outil. Les images me convenaient et l’appareil pouvait me suivre dans tous mes déplacements. Depuis, je n’hésite plus.