La photo du dimanche : les cerfs-volants de Berck

Photos de plages couleurs vibrantes - pellicule photo argentique - Nord Pas de Calis
Diapo Fuji Velvia

En avril, venez à Berck photographier les cerfs-volants provenant du monde entier. Un événement exceptionnel à ne pas manquer pour ceux qui aiment photographier les belles couleurs.

Retrouvez mes conseils pour bien photographier les cerfs-volants.

Une diapo difficile à scanner

Service de numérisation de diapos Lille Béthune Arras Dunkerque Cambrai Valenciennes

Cette diapositive couleur était délicate à numériser.

C’est une diapositive Fuji Velvia 50 ISO que j’avais mis de côté pendant plusieurs années. J’ai voulu la scanner à nouveau. A la base, la diapo n’était pas exploitable telle quelle. J’ai dû m’emmêler les pinceaux au déclenchement. La photo avait été prise en 2005, juste avant une cérémonie de mariage. J’avais encore mon regretté Leica Minilux à cette époque. La luminosité était forte. La mesure de la lumière avait été faite sur la robe claire de la dame au premier plan. Ce n’était pas idiot mais j’ai certainement sous exposé un peu trop. Les contrastes intenses et la sous exposition ont sérieusement compliqué la numérisation de la diapo. Quand je vous disais qu’en diapo il faut être vigilent à la prise de vue, c’est pas pour des prunes. Poursuivre la lecture de « Une diapo difficile à scanner »

La diapo a-t-elle encore une place dans le monde de la photo ?

La diapositive a-t-elle encore un quelconque intérêt de nos jours ?

Les inconvénients de la diapositive sont nombreux par rapport au numérique. La pellicule est chère à l’achat comme au développement. Grosso modo, il faut compter entre 14 et 18 euros pour une pellicule de 36 poses, prix d’achat et développement compris. L’exposition est délicate. Contrairement au négatif, la diapo ne supporte pas une mesure approximative de la lumière. Une surexposition même légère peut s’avérer fatale et c’est malheureusement définitif. Vous ne rattraperez pas les hautes lumières comme le permet le RAW et Lightroom. Ensuite, il faut posséder un scanner dédié à la photo pour pouvoir publier ses diapos sur le net ou les imprimer sur papier. Franchement, la diapo ne fait pas le poids face au numérique.

Fuji Sensia quel avenir pour la diapo

Poursuivre la lecture de « La diapo a-t-elle encore une place dans le monde de la photo ? »

Lecture photographique : diapositive

Diapositive et compact argentique Leica Minilux
Photographie argentique – 2007

En ce qui me concerne, l’inspiration naît surtout dans la lecture des images des grands photographes.

La yourte mongole version couleur : diapo fuji sensia

Yourte - Fuji Sensia 100 numérisée

C’est vraiment dommage que la production de pellicule Fuji Sensia 100 soit arrêtée.

La finesse des images obtenue avec cette diapositive est excellente. Elle représente une bonne alternative à la Fuji Velvia car son prix est très raisonnable. On la trouve encore dans les boutiques Poursuivre la lecture de « La yourte mongole version couleur : diapo fuji sensia »

Diapo Fuji Sensia – ma dernière bobine

fuji-sensia-derniere-diapo-couleur-dans-le-sac-photo

C’est peut-être la dernière diapositive couleur que je numérise.

Enfin, pour mon compte car je suis toujours à la disposition de mes lecteurs pour scanner leurs diapositives. Je me suis beaucoup investi dans le noir et blanc ces derniers mois. J’ai retrouvé le plaisir de travailler en noir et blanc argentique. Les pellicules Rollei Retro 100, Ilford HP5 et Kodak Tri-X 400 remplissent un compartiment du frigo. Le numérique ne me procure pas la même satisfaction en noir et blanc. Même si j’avoue avoir été bluffé par l’excellent rendu de certains appareils numériques comme le Leica M9, le Nikon D700 ou le Canon EOS 5D MKII. Mais voilà, je n’ai pas le budget pour ce genre d’outil et malgré les solutions logicielles dont je dispose et mes connaissances techniques pour convertir en noir et blanc, je ne retrouve pas les nuances de gris et la texture que j’apprécie en argentique. Je ne peux donc pas me passer de la pelloche. Poursuivre la lecture de « Diapo Fuji Sensia – ma dernière bobine »

Comment imprimer des diapos sur papier ?

Je scanne vos diapos

De temps en temps, je jette un œil aux recherches effectuées par les internautes qui atterrissent sur le blog Histoires de photos. Il y a des recherches farfelues et de vraies questions.

Aujourd’hui, un internaute est arrivé sur le blog par cette question : « Comment imprimer des diapos sur papier ?« .

Je suis sûr que beaucoup de possesseurs de diapositives doivent se poser la même question. Mon coiffeur qui aime discuter technologie numérique m’a expliqué avoir trouvé la solution génialissime : projeter les diapos sur le mur et photographier les images à l’aide d’un appareil photo numérique. Je n’oserais pas vous recommander cette méthode.       Poursuivre la lecture de « Comment imprimer des diapos sur papier ? »

Une diapo pour photographier par temps gris ?

Taxi Glasgow Fuji sensia 200

Le jour où j’ai pris cette photo, le temps était gris.

Vu la pauvre qualité de la lumière, je me suis dit que ce n’était pas un jour pour faire de la photo. Et encore moins avec de la diapo. Persuadé que le résultat ne sera pas terrible, j’ai déclenché très peu ce jour là. Poursuivre la lecture de « Une diapo pour photographier par temps gris ? »