Portrait aux couleurs de l’été

J’ai commencé la saison estivale avec des portraits couleurs en argentique. J’aime quand on perçoit les couleurs chaudes de l’été dans les photographies de portraits. L’idéal est d’attendre la fin de journée si on veut faire ressortir la couleur dorée. Je préfère démarrer les séances photo après 19H30 en cette période. Encore une fois, ce sont des photos faciles. Tout est dans la lumière et dans le sourire de mon modèle. J’ai choisi la Kodak Ultramax mais j’aurais pu la remplacer par une Kodak Portra ou même une Kodak Gold. Le résultat aurait été tout aussi bien.

Pellicule Kodak Ultramax

J’ai utilisé le 24-70 F4 sur le Canon EOS 3, pas de second boîtier et un seul objectif. C’est toujours tentant d’embarquer une ou deux focales fixes en plus afin de varier les effets visuels mais on risque de passer à côté de l’essentiel en changeant d’objectif trop souvent. Ma priorité était la lumière. Je devais aussi mettre à l’aise la jeune femme et faire attention à ce que les poses restent naturelles. Les focales fixes sont parfaites pour cadrer juste et mettre en valeur une personne mais avec un 24-70, on passe du grand angle au 50 mm en un tour de poignée. Lors d’une prochaine séance, je reviendrai au Sigma 50 mm ART et peut-être que je jouerai principalement sur la profondeur de champ. Je n’en sais rien. Tout dépend de la situation, de la personne en face ou de l’envie du moment mais je n’en fais pas une règle absolue.

fujiFilm et portrait couleur

FujiFilm fera son retour dans le sac photo courant juin. J’ai l’intention d’investir à nouveau dans la Fuji Pro 400H. J’avais mis un terme à la couleur argentique lors des shootings. Cet été, c’est le numérique qui restera en veille.

Poursuivre la lecture de « fujiFilm et portrait couleur »

Rollei Retro 100 – fête de rue

Fêtes de rues dans le Nord - Reportage photo en argentique - Pellicule Rollei Retro 100
Canon EOS 3 – EF 17-40 F4 L USM

Numérisation de la pellicule Rollei Retro 100. Reportages photos dans la rue en argentique. Photographe professionnel Nord. Blog photo argentique Lille. Scans pellicules 135 mm.

évasion

Poursuivre la lecture de « évasion »

Danse africaine

Pellicule Kodak TMAX 400

J’ai eu la chance de photographier des danses africaines chez moi. Les danseuses étaient venues directement du Bénin pour nous montrer leurs coutumes et partager leur joie de vivre. Je n’avais que l’EOS 3 et un 50 mm F1,4. La pellicule Kodak TMAX 400 était parfaite pour ce genre de travail.

Gros plan sur la Kodak BW400CN

La Kodak BW400CN, une pellicule noir et blanc que j’aimerais voir revenir en boutique.

J’ai très peu de photos sur Kodak BW400CN. Je dois avoir une quarantaine de films 135 mm en archives seulement mais cette pellicule m’a toujours impresionné. J’aime ses nuances et l’absence de grain. La numérisation est un régal avec ce film noir et blanc à développement chromogène. La production de la Kodak BW400CN a été stoppée en 2014 si je me souviens bien. En tout cas, j’ai eu beaucoup de plaisir à l’utiliser jusqu’en 2015.

Canon EOS 3 et 24-70 F4 L IS USM

Ilford HP5 à 1600 ISO

Il est rare que le Canon EF 24-70 F4 L IS USM aille sur un EOS 3. En principe, le zoom est associé au 6D. Il me sert dans les espaces confinés ou lorsque cela va trop vite comme en reportage à la mairie. Il est surtout utile lors des déplacements imprévisibles du sujet et aussi en photos de groupes. Le reste du temps, il est rangé dans le sac photo. Pour une fois, je voulais pouvoir disposer du grand angle sur l’EOS 3 lors de cette soirée. J’avais prévu de faire quelques photos argentiques pendant le cocktail mais la salle était assez petite. Le 50 mm a donc cédé la place au profit du 24-70.

Poursuivre la lecture de « Canon EOS 3 et 24-70 F4 L IS USM »

La dernière photo argentique de 2019

La dernière photo argentique de 2019 est un portrait d’Angélina. Elle a eu la gentillesse et le courage de venir poser devant mon objectif par grand froid. Le matériel utilisé est toujours le même en photographie de portrait : un Canon EOS 3 et une focale fixe. Ici, j’ai monté le Canon 85 mm F1.8. J’avais prévu un fourre-tout assez grand ( le Lowepro Nova 200 AW II ) pour emporter plusieurs objectifs mais je n’ai utilisé que le 85 mm. J’étais trop optimiste pour cette séance portrait. Nous ne sommes pas restés longtemps en extérieur.

Kodak Tri-X @ 800 ISO
Poursuivre la lecture de « La dernière photo argentique de 2019 »

Sortie photo du week-end – Avec quel appareil ?

Posséder trop de matériel photo, ça ne facilite pas la prise de décision

Je sais, ce n’est pas la tendance actuelle. Plus personne ne veut transporter un appareil photo toute une journée de balade. Les smartphones ont bouleversé nos habitudes. La miniaturisation des outils et l’intelligence artificielle ne laissent plus de place aux appareils dédiés. Même les bridges de petite taille sont devenus trop encombrants. Néanmoins, il existe encore des fous qui aimeraient profiter de leurs vieux jouets tout un week-end. Des photographes comme moi incapables de se mettre au téléphone intelligent pour photographier les bords de mer ou les rues des villes touristiques. Le problème quand on possède trop d’appareils photo, c’est de faire un choix au moment de la préparation du sac photo. Quel appareil emporter pour le week-end ? Quels objectifs choisir pour cette sortie photo ?

J’essaie de limiter le matériel à un seul boîtier et un seul objectif mais la tentation de rajouter une focale en plus ou un second boîtier dans le sac photo ( on ne sait jamais ) persiste même si la destination n’est pas lointaine. Le 50 mm constitue selon moi l’arme à tout faire mais j’aurais peut-être besoin du grand angle dans la rue. Un deuxième boîtier me permettrait de compléter les prises de vues en noir et blanc avec de la couleur… Etc, etc … Ce n’est pas facile de résister.

quel appareil photo choisir pour ce week-end

Les compacts sont intéressants car ils peuvent nous faire passer pour des touristes et sont discrets. Cependant, la plupart des compacts restent insuffisants selon moi. Ils n’offrent pas tous les plaisirs de la prise de vue argentique. Le petit MJU II d’Olympus fonctionne à merveille mais on s’ennuie rapidement avec son viseur trop petit et ses automatismes non débrayables. Un Olympus OM1, un Yashica Electro 35 ou un Nikon FE2, voilà des appareils sympas à manipuler.

avec quel appareil photographier en argentique

Les reflex autofocus légers comme le Nikon F80 et l’EOS 33 sont particulièrement bien conçus, capables de répondre à toutes les situations. Ils sont peu chers et encore en circulation sur le marché de l’occasion. J’ai conservé mon EOS 30v. Je ne peux me résoudre à m’en séparer. J’apprécie avoir un appareil à portée de main toute une journée sans être gêné dans mes déplacements. Il ne pèse rien et n’attire pas les convoitises comme les Leica et les gros reflex numériques. Il est parfait.

sortie photo en argentique le dimanche dans la rue

Côté objectifs, le 35 et le 50 mm sont réquisitionnées à presque toutes les sorties parce qu’ils sont compacts et lumineux. Mais de temps en temps, je trouve les trans-standards plus pratiques. Un seul zoom et le problème est résolu. Récemment, j’ai repris goût à la photographie urbaine au grand angle. Le Canon EF 28 mm F2.8 IS m’intéresse tant en reportage mariage qu’en sortie photo dominicale. On a toujours une bonne raison d’acquérir un nouveau joujou.

photographier en 35 mm argentique dns la rue

Vous aurez remarqué que je n’amène pas l’épineuse question du numérique sur la table. La raison est simple, je ne photographie qu’en argentique pour le plaisir. C’est comme ça et c’est tant mieux. Je crois que le choix serait encore plus délicat !

Aujourd’hui, j’aimerais beaucoup mettre la main sur un Olympus XA ou reprendre un MJU II lors des sorties en bord de mer. Ces deux appareils sont terriblement efficaces et faciles à utiliser.

Avez-vous vraiment besoin d’un nouveau reflex ?

Comme beaucoup de photographes, je suis moi aussi en extase devant les dernières nouveautés, surtout en ce qui concerne le matériel haut de gamme. Ce sont de beaux objets. Ils offrent encore plus de possibilités que les nouveautés de l’année dernière, enfin c’est ce qu’affirment les marques et les magazines spécialisés. Je m’insurge très souvent contre la consommation à outrance et j’ai tendance à critiquer un peu trop facilement les photographes qui se plaignent de leur vieux reflex de six mois. Lire la suite Avez-vous vraiment besoin d’un nouveau reflex ?

Les fichiers numériques sont perdus mais pas les diapos

A la suite d’une panne informatique en 2007, certaines photos ont été perdues à tout jamais. Malgré les diverses sauvegardes en plus du cloud, j’ai perdu des fichiers numériques. À l’époque, je n’avais pas mis en place de système de sauvegarde automatisée et stricte. Heureusement, les diapos sont toujours là.

Matériel photo argentique et pellicules 35 mm

J’ai utilisé pas mal d’appareils photo argentique ces trente dernières années mais toujours en 35 mm. J’ai commencé la photo argentique avec un Pentax grand public très classique à mise au point manuelle. Il n’avait rien d’extraordinaire mais j’ai beaucoup appris avec ce petit reflex. J’en étais content ou du moins je n’éprouvais pas le besoin d’en changer. Puis dans les années 90, je me suis mis au reflex autofocus. Entre temps, les Nikon FM, Minolta X700 et Olympus OM m’intéressaient beaucoup. J’en ai acheté quelques uns en occasion sur un coup de tête avant de les revendre. C’était une période marquée par une frénésie d’achats. Je voulais du beau matos. J’ai même failli basculé chez Nikon à cause du F100 mais je suis toujours resté fidèle au reflex Canon. Je trouvais le principe de mise au point particulièrement innovant. Quelle blague ! En vérité, je n’avais pas envie de devoir renouveler tout mon parc d’objectifs. Les reflex Canon se sont succédés jusqu’aux Canon EOS 3 toujours en service actuellement.

Matériel photo argentique Lille Canon EOS 30v EF 35 mm F2 IS USM Ilford XP2.
Canon EOS 30v + 35 mm F2 IS USM + Ilford XP2
Poursuivre la lecture de « Matériel photo argentique et pellicules 35 mm »