Wambrechies en double expo argentique

Ces deux photographies ont été prises en surimpression sur une pellicule Agfa APX 100. C’est une double expo argentique facile à réaliser. La première vue correspond au port de plaisance de Wambrechies et la deuxième, il s’agit de la très ancienne distillerie Clayessens connue pour son Genièvre. Les deux photos ont été faites à 5 minutes d’intervalle. J’avais programmé l’option d’exposition multiple du Canon Eos 30v. J’ai choisi de surimprimer deux vues, l’appareil peut enregistrer 9 vues en surimpression. Ici, le boitier est resté bloqué sur la première prise jusqu’au second déclenchement. Le port de plaisance a été exposé plutôt pour les hautes lumières de telle manière à assombrir le plan d’eau. Les bâtiments de la distillerie apparaissent clairement grâce à la masse sombre de la première vue.

Sortie photo au grand angle et AGFA APX 100

Pellicule Rollei et carte mémoire

Lors de la dernière sortie photo, je constate qu’il n’y a pas de carte mémoire dans le Canon 5D. J’étais sorti avec l’intention de récolter des images d’exemple pour le prochain cours photo à Haubourdin. Sur le moment, je m’en suis voulu de partir sans vérifier mon équipement. C’est une perte de temps fâcheuse qui m’agace littéralement.Lire la suite Pellicule Rollei et carte mémoire

Après-midi carnaval – Canon EOS 30 v et 35 mm F2 IS

J’ai accompagné un ami photographe au carnaval de Malo-les-Bains avec comme objectif de photographier les passionnés en costume sous un angle différent. D’habitude, la priorité est mise sur le portrait serré. Cette fois, j’ai voulu attraper des scènes à la volée. J’ai embarqué le Canon EOS 30v avec un 35 mm F2 IS et quelquesLire la suite Après-midi carnaval – Canon EOS 30 v et 35 mm F2 IS

Comment éviter les erreurs d’exposition en argentique ?

Personne n’est à l’abri d’une erreur en argentique, moi le premier. Il m’arrive encore de me tromper sur l’exposition, bien souvent par excès de confiance. Oui, il faut être un peu plus vigilent qu’en numérique. L’écran arrière est très utile sur ce point. En général, je fais un rapide contrôle à chaque prise. Les reflexLire la suite Comment éviter les erreurs d’exposition en argentique ?

Pellicules noir et blanc 135 mm pour Canon AE1

Les habitués du blog le savent, je ne suis pas un adepte de la photo sensationnelle. Si vous tombez par hasard sur ce billet, sachez que vous trouverez ici des images qu’un enfant de 7 ans pourrait faire avec un compact. Je mets en boîte ce que mon œil a vu, des photos ordinaires diront certains à juste titre. Photographier en argentique ne signifie pas être un artiste. Photographe professionnel, je continue à expérimenter la photo avec différentes pellicules parce que j’aime ça et peut-être aussi par ce que j’ai gardé mon âme d’enfant.

Poursuivre la lecture de « Pellicules noir et blanc 135 mm pour Canon AE1 »

Premières photos argentiques avec l’AGFA APX 100

AGFA APX 100

J’ai commencé à photographier avec de l’Agfa APX 100 en 2012. Le film m’a tout de suite plu. Les premières photos ont été prises sur l’esplanade de Lille, là où les passionnés de voitures anciennes se regroupent le dimanche matin. Le matériel utilisé est toujours le même : un reflex Canon EOS 30v et le 50 mmF/1,4. Je prenais beaucoup de photos à l’époque. J’étais capable de griller deux pellicules de 36 poses à l’heure. L’Agfa APX 100 était peu chère et reste encore abordable aujourd’hui.

Une sortie qui fait du bien

Agfa APX 100

Encore une photo extraite des vieux cartons. Je n’ai pas le cœur à produire de nouvelles images alors je pioche dans mes archives argentiques. Je vais pouvoir ajouter une rubrique supplémentaire au blog. Je me suis dégourdi les jambes aujourd’hui, un quart d’heure pas plus. Une sortie qui fait du bien sur le plan physique. Je garde le moral mais je pense à ces gens qui souffrent directement et indirectement à cause de ce virus.

Il y a quelques temps, j’affirmais ici dans un article que la photographie de rue était une perte de temps. Dans quelques mois ( enfin je l’espère ), je serai heureux de me remettre à photographier la vie dans la rue, comme avant.

Si vous voulez voir de la vraie photo de rue, jetez un œil au travail de TAKASHI ARAI STUDIO

Pentax P30T et Agfa APX 100

Encore un appareil 35 mm sympa pour apprendre la photo argentique, le Pentax P30T tient dans la poche ou presque. Un sac à dos n’est pas nécessaire. Autours du cou, il ne pèse pas lourd. J’ai récemment ressorti le Pentax P30T pour me changer des gros reflex.

Pentax P30T appareil photo argentique pour photographe  amateur. Avis et tests utilisateur.
Poursuivre la lecture de « Pentax P30T et Agfa APX 100 »

Inspiration photo : les ombres de la rue

Inspiration photo les ombres de la rue

On peut être dans les deux camps : composition étudiée au millimètre dans un style graphique ou travailler à l’instinct comme Daydo …

Vous aimez le beau noir et blanc et les images mystérieuses qui ne dévoilent pas tout ? Visitez le portfolio de Chet Bak, vous ne serez pas déçu(e).

Exploration urbaine en noir et blanc argentique

Je ne suis pas un spécialiste de l’exploration urbaine mais j’aime ça. On a le choix de déclencher quand on le souhaite et de prendre notre temps. Bien souvent, je ne remplis pas une pellicule complète mais ce n’est pas grave. Photographier en noir et blanc en milieu urbain est aussi plus facile. L’argentique est à la fois un loisir et une activité professionnelle. C’est le sujet et le moment qui font la différence entre les deux.

Photographier dans la rue à l'ancienne
Exploration urbaine en noir et blanc argentique
Exploration urbaine de nuit en argentique
photo de nuit exploration urbaine en argentique
agfa apx 100 ancienne DS

Mon ancienne ! AGFA APX 100

J’aime beaucoup la DS dans les photos de mariage, en noir et blanc comme en couleur.

Il n’y a pas que la street en noir et blanc

pellicule noir et blanc histoires de photos
Écluse de Quesnoy-sur-Deûle – Pellicule noir et blanc AGFA APX 100

Les thèmes photos noir et blanc en dehors de la photographie de rue

Le noir et blanc a conquis les passionnés d’argentique comme moi tombés dans la soupe bien bien avant l’arrivée du numérique et des smartphones. Mais le noir et blanc intéresse aussi ceux qui se revendiquent photographes de rue. La photo en noir et blanc fait partie intégrante de leurs portfolios. Ce sont souvent des connaisseurs ( amateurs ou non ) et admirateurs des grands maîtres comme Winogrand. Les photographies de Winogrand sont exceptionnelles. Malheureusement, nous ne sommes pas tous auteurs de chefs d’œuvres en noir et blanc. D’ailleurs, j’ai toujours considéré la photo de rue comme étant un art difficile. Alors, je choisis souvent la photo facile. Je m’éloigne de la photographie de rue très tendance actuellement, celle qui consiste à cadrer des visages en gros plan et je me concentre plutôt sur mon noir et blanc. Ce qui m’intéresse, ce sont les contrastes, les textures, les formes, les silhouettes et une tonalité spécifique. J’aime beaucoup les noirs profonds

Poursuivre la lecture de « Il n’y a pas que la street en noir et blanc »