Étiquette : Agfa APX 100

Exploration urbaine en noir et blanc argentique

Je ne suis pas un spécialiste de l’exploration urbaine mais j’aime ça. On a le choix de déclencher quand on le souhaite et de prendre notre temps. Bien souvent, je ne remplis pas une pellicule complète mais ce n’est pas grave. Photographier en noir et blanc en milieu urbain est aussi plus facile. L’argentique est

Lire la suite

Il n’y a pas que la street en noir et blanc

Les thèmes photos noir et blanc en dehors de la photographie de rue Le noir et blanc a conquis les passionnés d’argentique comme moi tombés dans la soupe bien bien avant l’arrivée du numérique et des smartphones. Mais le noir et blanc intéresse aussi ceux qui se revendiquent photographes de rue. La photo en noir

Lire la suite

Le reflex du photographe de rue

Ce n’est pas évident de se débarrasser de ses habitudes quand on a aimé et pratiqué la photographie de rue pendant longtemps. Le reflex de cadrer et de déclencher instinctivement lorsqu’une situation nous interpelle est plus forte que la raison. Je suis comme un gamin qu’il faudrait frapper sur la main pour l’empêcher de sombrer

Lire la suite

Nouveau scan pellicule AGFA APX 100

J’ai utilisé l’AGFA APX 100 en raison de sa capacité à décliner une belle gamme de gris. Cela me permet d’éviter les contrastes trop intenses et de restituer les détails dans les tonalités moyennes. J’aime beaucoup la douceur de cette pellicule complètement à l’opposé de la Rollei Retro 80s. Le scan a été réalisé normalement en mode niveau de gris 16 bits et n’a pas nécessité de retouche particulière.

Au hasard des rues et des ruelles avec une pellicule noir et blanc

Le temps est idéal pour aller se perdre dans les rues de la ville, un appareil photo argentique en bandoulière. L’Agfa APX 100 est très bien pour ce genre de photo. J’aime quand les ombres sont bien présentes. Il ne faut pas nécessairement chercher la bonne photo. Quelques clichés au jugé suffisent à retranscrire l’ambiance

Lire la suite

La street photography argentique

Sur le plan matériel, il ne faut pas grand chose pour pratiquer la street. Un Olympus OM1, OM2n équipé d’un 35 mm suffit largement. On en trouve en quantités sur le marché de l’occasion et parfois comme neufs. Sinon on peut s’orienter vers un Minolta X700, X300, un Canon AE1, un Yashica Electro 35, un Canonet QL 17, un Nikon FE2, Nikon FM ou encore un Pentax P30n ou P30T.

Photographies du banal et du quotidien en noir et blanc

Peu de photographes amateurs vont chercher des images illustrant le quotidien dans ce qu’il y a de plus banal. Même les passionnés ne comprennent pas toujours mon intérêt pour des sujets aussi peu photogéniques à leurs yeux. Les gens que je croise sur les berges du canal se retournent pour essayer de comprendre ce que je photographie.

Lille en noir et blanc – Le dernier sujet photo de l’année – Photographies argentiques prises dans la rue

Pellicule Agfa APX 100 Je sais, pendant la saison des fêtes, je pourrais photographier les couleurs de la ville de Lille mais j’ai préféré terminer l’année en noir et blanc. Je n’ai pas voulu reprendre de pellicules couleur même si les illuminations de Noël avec leurs décorations colorées sont tentantes pour un photographe de rue.

Lire la suite