Mon ancienne ! AGFA APX 100

Photographie argentique abordable film noir et blanc AGFA APX100

J’aime beaucoup la DS dans les photos de mariage, en noir et blanc comme en couleur.

Le reflex du photographe de rue

Ce n’est pas évident de se débarrasser de ses habitudes quand on a aimé et pratiqué la photographie de rue pendant longtemps. Le reflex de cadrer et de déclencher instinctivement lorsqu’une situation nous interpelle est plus forte que la raison. Je suis comme un gamin qu’il faudrait frapper sur la main pour l’empêcher de sombrer à nouveau dans les affres de la photo de rue.  Lire la suite

Nouveau scan pellicule AGFA APX 100

 

pellicule noir et blanc agfa apx 100 numérisée à lille - photo prise dans la rue

Le style vintage et la présence de la Peugeot 304 pourraient faire croire que la photo date des années 70/80. Cette photographie est pourtant bien récente. Le rendu de cette photo noir et blanc prise cet été lors d’une rencontre entre exposants et passionnés de voitures de collection n’est pas le résultat d’un traitement logiciel ni d’une application pour smartphone. Ce type de noir et blanc est tout simplement dû à la pellicule AGFA APX 100. Lire la suite

Au hasard des rues et des ruelles avec une pellicule noir et blanc

Olympus OM 2000 - Zuiko 35 mm - Photographie de rue à l'ancienne

Olympus OM 2000 – Zuiko 35 mm

Le temps est idéal pour aller se perdre dans les rues de la ville, un appareil photo argentique en bandoulière. L’Agfa APX 100 est très bien pour ce genre de photo. J’aime quand les ombres sont bien présentes. Il ne faut pas nécessairement chercher la bonne photo. Quelques clichés au jugé suffisent à retranscrire l’ambiance d’un lieu et c’est déjà pas si mal. Alors c’est parti pour une heure ou deux de « prises de rues ».

La street photography argentique

artistes de rue - photographie argentique noir et blanc

24 x 36 Olympus – Agfa APX 100

Je connais peu de photographes travaillant la street photography exclusivement en argentique. Il y a bien encore quelques passionnés du télémétrique argentique sur le terrain mais la plupart ont succombé aux nouvelles technologies offertes par Fuji, Olympus ou Nikon. Même les plus grands se sont convertis au numérique. Pourtant, l’argentique conserve de sérieux avantages en street photography, notamment celui de la rapidité d’exécution. Mais le plus intéressant en argentique c’est quand même l’esthétique particulière du noir et blanc. Ceux qui apprécient autant le beau noir et blanc que la street photography devraient essayer au moins une fois un boîtier mécanique chargé en négatif noir et blanc. Beaucoup pourraient devenir accros.

Lire la suite

Le noir et blanc sans logiciel de traitement d’image – Agfa APX 100

 

Cela fait un bon bout de temps que je n’ai pas acheté de l’Agfa APX 100. C’est une pellicule que j’aime employer pour la photo de tous les jours en extérieur. Son prix est abordable. Je l’utilisais surtout avec le Canon EOS 30v, les Olympus OM ou le Pentax P30. J’ai bien envie d’en recommander pour les prochaines photos d’automne que je ferai en Flandre.

Lire la suite

Photographies du banal et du quotidien en noir et blanc

Les plus beaux sujets ne sont pas forcément les meilleurs

Photographier des scènes banales ne me dérange absolument pas. Ce qui compte pour moi, ce ne sont pas les belles images mais l’esthétique du noir et blanc. La forme passe avant le contenu. Il n’y a pas de message dans mes photos, juste la volonté de traduire un lieu, un objet en noir et blanc. Même les endroits moches, je les photographie volontiers. Évidemment, si je peux combiner sujet intéressant et photo réussie, c’est encore mieux. Lire la suite

Lille en noir et blanc – Le dernier sujet photo de l’année – Photographies argentiques prises dans la rue

Lille en noir et blanc - photo argentique - APX 100

Pellicule Agfa APX 100

Je sais, pendant la saison des fêtes, je pourrais photographier les couleurs de la ville de Lille mais j’ai préféré terminer l’année en noir et blanc. Je n’ai pas voulu reprendre de pellicules couleur même si les illuminations de Noël avec leurs décorations colorées sont tentantes pour un photographe de rue. L’année dernière, j’avais choisi de photographier en couleur avec des négatifs périmés. L’objectif était de retranscrire l’ambiance de Noël dans un style un peu vintage. Cette année, je m’intéresse moins à l’esprit de Noël.  Mon sujet sera plutôt du genre :  » l’homme dans l’espace urbain « . Les dernières pellicules ne sont pas encore développées. Je ne sais donc pas si je suis sur la bonne voie mais j’ai l’intention de poursuivre cette série jusqu’au nouvel an.

Lecteurs passionnés – Vieille Bourse de Lille – Photographie noir et blanc argentique

APX 100  - photographe - photographies  noir et blanc traditionnel

Hiver 2012 – Numérisation du négatif

La lumière est parfois très intéressante à l’intérieur de ce bâtiment historique situé au cœur du Vieux Lille. Un puits de lumière créé des ombres marquées sur les chineurs et les passionnés de vieux bouquins, livres rares, BD, cartes postales, vieux journaux et monnaies anciennes. Si on prend le temps de rester un peu et d’observer, on peut obtenir des clichés sympas, surtout en noir et blanc et avec une bonne pellicule argentique. Ici, j’avais encore mon Olympus OM et un Zuiko 50 mm. Pour conserver cette ambiance ombre et lumière, je me suis basé sur la règle du F16 et converti le couple vitesse / ouverture sur F5,6. Mais si on ne comprends rien à cette méthode d’exposition, il reste la mesure de la lumière sur la paume de la main.

Travaux sur les berges du canal – Photographie noir et blanc

Photographie noir et blanc argentique Wambrechies Quesnoy

Wambrechies – Canal de la Deûle