Films 24×36 numérisés avec un scanner à plat

Si vous pratiquez régulièrement la photo argentique et consommez une quantité non négligeable de films 24×36, l’achat d’un scanner à plat peut s’avérer avantageux. Les scanners à plat du type EPSON V600 permettent de numériser du film 24×36 et des pellicules 120 avec une qualité d’image très honorable surtout si le but est de partagerLire la suite Films 24×36 numérisés avec un scanner à plat

Numérisation vue par vue

Le scanner tourne à plein régime depuis plusieurs jours. L’archivage des anciennes photos se poursuit. Je pourrais automatiser la numérisation en série mais je préfère procéder vue par vue. Ainsi, je passe plus de temps par image. Autre articles : J’attendais cette lumière avec impatience Blabla sur la photographie argentique Photographie de rue en argentiqueLire la suite Numérisation vue par vue

7 photos couleurs avec la Kodak Ektar 100

Il faut rester vigilent avec certaines pellicules. Toutes ne sont pas aussi tolérantes que les pellicules couleurs amateurs. Et je ne parle pas des films inversibles qui demandent encore plus de précision. La Kodak Ektar 100 aussi se révèle délicate à exposer. Tout comme la CineStill 50D, il faut exposer juste. Je parle en connaissanceLire la suite 7 photos couleurs avec la Kodak Ektar 100

Kodak Tri-X US army

Kodak Tri-X – US Army

C’est la première fois que je photographie un photographe de guerre américain. J’ai photographié des passionnés d’équipements militaires de la seconde guerre mondiale avec une pellicule noir et blanc. J’ai pensé que l’argentique était tout à fait approprié. Honnêtement, c’est dans la tête que cela se passe. Rien ne justifiait l’emploi d’une pellicule pour un sujetLire la suite Kodak Tri-X – US Army

Numérisation en nombre de négatifs noir et blanc

L’activité de prise de vue me prend de plus en plus de temps. En plus des séances portraits de couples et familles nombreuses, j’essaie d’être présent aussi sur les manifestations de la région. C’est pour moi l’occasion d’élargir mon réseau de connaissances et d’échanger des cartes de visites. Mais je continue à rendre service auxLire la suite Numérisation en nombre de négatifs noir et blanc

Fuji pour les passionnés de photo

Vous vous rappelez de vos premières photos de vacances ? Dans les années 90, j’achetais énormément de pellicules Fuji couleur Superia. C’était l’une des références les plus vendues à l’époque avec la Kodak Gold. Pour les vacances, je prévoyais toujours autant de pellicules peu sensibles, comme les 100 ISO, que de pellicules à 200 etLire la suite Fuji pour les passionnés de photo

Nouveau scan pellicule AGFA APX 100

J’ai utilisé l’AGFA APX 100 en raison de sa capacité à décliner une belle gamme de gris. Cela me permet d’éviter les contrastes trop intenses et de restituer les détails dans les tonalités moyennes. J’aime beaucoup la douceur de cette pellicule complètement à l’opposé de la Rollei Retro 80s. Le scan a été réalisé normalement en mode niveau de gris 16 bits et n’a pas nécessité de retouche particulière.Lire la suite Nouveau scan pellicule AGFA APX 100

Bienvenue aux nouveaux argentistes

Je constate avec grand plaisir que ce journal intéresse encore des lecteurs et que de nouveaux abonnés font leur apparition. Bien que les commentaires ne font pas légion ici par rapport à d’autres blogs, les statistiques de visites et le temps passé par certains prouvent l’intérêt que suscite encore cette technologie ancienne mais toujours vivante etLire la suite Bienvenue aux nouveaux argentistes

Dernier scan – Pellicule Rollei Retro 80s

Je découvre ses propriétés lors de la numérisation des premières bandes et les premiers scans sont prometteurs. Ma première constatation confirme ce que j’attendais de cette pellicule à petit prix : un contraste élevé et bonne finesse d’image. Les ombres sont bien marquées et c’est ce que recherchent en général les photographes de rue. Pellicule Rollei Retro 80s chez votre revendeur photo argentique …Lire la suite Dernier scan – Pellicule Rollei Retro 80s

Numériser 360 photographies argentiques par an ?

Dans tous les cas, si vous souhaitez réellement être autonome et numériser vous même vos films, évitez les scanners à bas prix. Si vous avez un œil averti, vous serez déçu par la qualité de numérisation des scanners d’entrée de gamme et je ne parle pas des gadgets ridicules que l’on trouve dans les boutiques low cost. Pour seulement quelques films à numériser par an, je pense qu’il est préférable dans votre cas de commander de petits tirages de lecture à un bon laboratoire photo. Lire la suite Numériser 360 photographies argentiques par an ?