Tirer le rideau sur la photographie de rue ?

Je ne photographie plus pour le plaisir de photographier

Avant de basculer complètement dans la photographie sociale, je pratiquais la photographie de rue pour le plaisir. Le dimanche matin, je m’offrais une parenthèse dans mon train-train quotidien. Peu à peu, cet exercice a laissé la place au portrait en partie parce que je n’arrivais plus à trouver un quelconque intérêt dans ce type de photographie. Puis j’ai dû me résoudre à abandonner la photo de rue, un loisir chronophage quand on cherche à construire un beau portfolio et c’est loin d’être évident, croyez-moi. Mais aujourd’hui, j’ai à nouveau besoin de photographier pour le plaisir et je n’ai plus envie de tirer le rideau sur la photographie de rue définitivement. 

Lire la suite

Vendredi noir pour les photographes blogueurs

Amis photographes blogueurs ne comptez pas enregistrer des visites sur votre blog ce week-end. Aujourd’hui, c’est le vendredi noir des statistiques. Chaque année, le phénomène se répète. Le nombre de visiteurs et de pages vues chute drastiquement pendant toute la durée de l’opération du vendredi noir. L’attention des lecteurs est détournée par les offres aguicheuses des sites de vente en ligne. Ce n’est déjà pas facile en temps normal d’attirer du monde sur un blog photo lambda mais avec ce raz de marée de promotions, on ne peut pas lutter.
vendredi noir pour les blogs photo

De ce fait, c’est encore plus idiot d’écrire de publier un billet un jour comme celui-ci. Mais ce vendredi noir me fait aussi penser au côté obscur de l’être humain. D’où l’envie de poster cette photo.

Désolé pour le lecteur égaré qui atterrit sur cet article à la recherche d’une promo. Je n’ai aucune offre spéciale sur du matériel photo en ce moment. Ah si, je compte me séparer d’un flash studio que je n’utilise pas mais à part ça, pas de prix cassé en magasin. Par contre, je peux vous proposer de découvrir le travail d’un photographe sur lequel j’ai flashé cette semaine. Les abonnés du blog le savent, je suis un amoureux de la bonne photo à l’ancienne, avec de la pellicule en noir et blanc et je n’hésite pas à partager mes trouvailles. Je vous recommande chaudement le compte Flickr de Yamagoe. C’est cadeau.

Photographes malhonnêtes

Je trouve lamentable de se servir dans les portfolios des autres photographes.

Certains blogueurs photographes sont sans scrupule. Ils utilisent des photos qui ne leur appartiennent pas dans leur blog sans jamais mentionner l’auteur. Ils rédigent des articles bateaux sur la prise de vue et enrichissent leurs publications avec des images qui attirent le regard. Forcément, les éloges pleuvent. Cela démontre une pauvreté de l’esprit et un manque de respect envers le travail des autres. Je suppose que l’objectif est de se faire mousser, gagner en popularité rapidement ou se faire du fric facilement. Lire la suite

Pourquoi j’ai banni le noir et blanc numérique ?

Ilford XP2 développement noir et blanc argentique Lille

Ilford XP2

J’ai banni le noir et blanc numérique de ma production photographique. Ce n’est ni un caprice ni la volonté de faire le buzz. Lui et moi ne sommes pas sur la même longueur d’onde. Les rares photographies que j’ai accepté de convertir en noir et blanc numérique à la demande d’un client m’ont déçu. Je n’ai pas la fibre du plugin ou mon expérience argentique fait blocage. J’ai essayé mais cela ne marche pas, en tout cas pas pour moi. Pourtant, je vois des choses intéressantes en numérique chez mes confrères. J’ai relevé de beaux portfolios encore cette semaine. Celui de Jone Reed m’a beaucoup plu. Je l’ai trouvé différent. Sa série Black/White m’a fait oublier qu’il s’agissait de numérique. Le noir et blanc est agréable. Peut-être aussi parce que les photos sont intéressantes et parfois intrigantes.  Lire la suite

Analog Wedding Photography

Analog Wedding Photography

Si un photographe veut gagner de la visibilité sur une plateforme de partage comme Flickr, il doit taguer ses photographies. C’est impératif. Je ne déroge pas à la règle mais je vous avoue ne pas être assidu. La langue anglaise reste la mieux adaptée pour toucher un maximum de monde.Trouver des idées de tags pour chaque photo est fastidieux. Je fais au plus simple. Les photos de mariage en argentique sont alors étiquetées « analog wedding photography« . Parfois j’ajoute un soupçon de 35mm, black and white et film photography.

 

Canon EF 50 mm F/1.4 pour qui ? pour quoi ?

remise du bouquet du marié à la mariée au château

Les questions concernant le Canon EF 50 mm F/1.4 sont récurrentes. L’objectif intéresse beaucoup de photographes amateurs et ils ont raison. La focale est très utile en photographie de portrait et rend d’excellents services en faible lumière, sans parler du flou d’arrière-plan que tout le monde recherche. Les photographes professionnels sont fréquemment interpellés sur les mêmes sujets. On devrait concevoir des réponses automatiques aux mails. Même lors des mariages, on vient me voir pour obtenir des infos sur la qualité d’image obtenue avec un F/1.4 par rapport à son petit frère le F/1.8. J’essaie de faire comprendre aux gens que le premier prix est déjà un très bon choix, que la différence ( même si elle existe sur le papier ou dans l’oculaire du microscope ) est ténue entre les deux modèles. Mais rien n’y fait, ils attendent tous la même réponse : oui, les images sont magnifiques avec un Canon 50 mm F/1.4.

Lire la suite

Style photographique en évolution constante

modèle masculin Lille

Le style photographique évolue avec le temps et l’expérience en principe.

Lorsque l’on commence à acquérir des bases solides on se cherche un style photographique bien à soi. Mais je vois beaucoup trop de photographes se préoccuper d’abord du style photographique avant d’affiner la technique ou avant de travailler la narration par exemple. Reproduire les effets de style d’un photographe dont on apprécie le portfolio à coups de mauvaises retouches est une idée à la mode de nos jours. Même les photographes mariages se sont mis à dénaturer le rendu de leurs images pour soi-disant reproduire un style bohème qui n’existe que dans leur imagination. Certains éprouvent le besoin d’attribuer des titres pompeux à une colorisation brunâtre censée rappeler le style argentique. La logique voudrait que le photographe commence par travailler la prise de vue avant la post-production. Le style photographique devrait être obtenu grâce à un travail personnel et non grâce au copié collé. Lire la suite

Ne me parlez pas matos en plein mariage

Il arrive que l’on vienne me parler matos en plein mariage. Je suis rarement disposé à débattre sur ce genre de sujet alors que je suis en prestation et à l’affût de la moindre scène intéressante à saisir. Ce n’est ni le lieu ni le moment. J’esquive poliment avec un « Oui sans doute. » ou une phrase toute faite du genre : « Aujourd’hui, tous les appareils sont capables de produire de belles images. » Mais parfois, une personne vous targue avec son smartphone et vous lance un défi en proposant de comparer la qualité de ses images avec celles de votre appareil. J’ai pris l’habitude de répondre qu’une bonne photo ne se résume pas seulement à la qualité d’image et c’est fort heureux pour moi. Sinon quel intérêt pour les mariés de louer les services d’un photographe ?  Lire la suite

Stockage des photos – Et si le film argentique était la solution ?

Au fil des années, je suis de plus en plus convaincu que le film argentique peut encore jouer un rôle important dans la sauvegarde et le stockage des photos. Quand on voit tous les soucis causés par l’informatique, le support analogique reste une excellente alternative. Les disques durs ne sont pas forcément fiables et obligent à pratiquer la redondance. On a pris l’habitude de tout numériser, documents, photos papier, films … Pourquoi ne pas transférer une partie de nos images sur bande analogique ? eos 30v canon argentique

Nous ne sommes pas paranoïaques mais force est de constater que nous sécurisons les sauvegardes à plusieurs niveaux. Déjà au niveau prise de vue, nos boîtiers enregistrent les fichiers simultanément sur deux cartes mémoires. Certains professionnels exécutent une première sauvegarde sur disque dur nomade immédiatement en cours de prestation. De retour à la maison, les photos sont copiées en cascades sur différents disques durs externes. Nous multiplions les supports et les lieux de stockage. Et c’est sans compter le cloud et les sites de stockage des images.

Adobe RVB ou sRGB ?

On pourrait penser que le numérique nous facilite la vie. Il faut juste regarder les nouvelles habitudes des consommateurs d’images et les entendre parler des outils d’aujourd’hui pour croire que tout est facile, rapide et irrémédiablement beau grâce à quelques clics. Mais le travail de post-production n’est pas toujours un long fleuve tranquille même pour un professionnel. Entre les problèmes engendrés par l’informatique et ceux liés aux mauvaises interprétations entre les machines rien qu’au niveau de la colorimétrie, on en arrive à s’arracher les cheveux. J’ai pourtant travaillé de longues années en imprimerie et j’ai eu la chance d’apprendre la gestion de la chaîne graphique. Mais les soucis ne sont jamais loin dans ce domaine. Si ce n’est pas votre matériel qui est défaillant, c’est l’un de vos prestataires qui ne veut rien entendre. Lire la suite