Canon EOS 3 et 24-70 F4 L IS USM

Ilford HP5 à 1600 ISO

Il est rare que le Canon EF 24-70 F4 L IS USM aille sur un EOS 3. En principe, le zoom est associé au 6D. Il me sert dans les espaces confinés ou lorsque cela va trop vite comme en reportage à la mairie. Il est surtout utile lors des déplacements imprévisibles du sujet et aussi en photos de groupes. Le reste du temps, il est rangé dans le sac photo. Pour une fois, je voulais pouvoir disposer du grand angle sur l’EOS 3 lors de cette soirée. J’avais prévu de faire quelques photos argentiques pendant le cocktail mais la salle était assez petite. Le 50 mm a donc cédé la place au profit du 24-70.

Poursuivre la lecture de « Canon EOS 3 et 24-70 F4 L IS USM »

La saison des mariages en noir et blanc argentique se termine

Les reportages photos de mariages en noir et blanc argentique, c’est terminé pour 2019. Le bilan est très positif cette année encore. Les mariés sont enchantés du résultat et c’est le point le plus important pour moi. Il faut dire que la plupart des couples m’avaient choisi comme photographe officiel justement pour mon travail en noir et blanc argentique. C’est beaucoup plus simple si les clients étaient déjà sous le charme des photos à l’ancienne. Ils savaient à quoi s’attendre. J’ai aussi couvert quelques mariages sans apporter une seule pellicule. Tout le monde n’est pas demandeur de photographies noir et blanc de ce type et je peux le comprendre. Dans ce cas, tout le reportage est effectué en couleur numérique.

Poursuivre la lecture de « La saison des mariages en noir et blanc argentique se termine »

Mariage à Tournai en argentique et au 50 mm

Je ne vous cache pas mon enthousiasme quand j’ai l’opportunité de shooter un beau mariage en argentique.

J’aurais aimé couvrir la totalité de ce mariage en argentique. Toutes les photos depuis les préparatifs ont été prises au 50 mm. Travailler avec un seul objectif, c’est tellement plus agréable. Le sac photo est déjà bien lourd avec le matériel numérique malheureusement devenu indispensable.

Je sais que beaucoup de photographes spécialisés mariages ont réduit leur matériel au strict nécessaire. J’aimerais en faire autant. Certains, comme Kirk Mastin ont soi-disant choisi de travailler en numérique avec un seul boîtier et le 50 mm. C’est peut-être vrai. Pour ma part, j’éprouve encore le besoin de photographier le couple au 85 mm, l’habillage des mariés au 35 mm et le vin d’honneur au 50 mm. Les photos de groupe et celles prises lors de la cérémonie civile sont en général réalisées au 24-70 pour plus de convenance.

Le noir et blanc argentique vient en complément du reportage photo numérique. Il s’adresse surtout aux futurs mariés amoureux du style si particulier de la pellicule. Si les mariés n’éprouvent pas le besoin de souvenirs en noir et blanc, alors je n’en fais pas. Pour l’instant, je ne peux pas me permettre de couvrir la totalité d’un mariage avec de la pellicule. Cela reviendrait trop cher. Un jour peut-être, je basculerai tout en argentique.

En savoir plus sur la prestation photo mariage en argentique

Cérémonies de mariage en noir et blanc argentique avec la Kodak P3200

Les amoureux de la pellicule le savent, couvrir les cérémonies de mariage en noir et blanc argentique peut s’avérer extrêmement risqué

La difficulté majeure que l’on rencontre lors des cérémonies de mariage est la faible luminosité à l’intérieur de certaines mairies et surtout des églises. Ce manque de lumière est un vrai défi pour le photographe argentique qui débute. Premièrement, photographier avec une pellicule standard dans un intérieur sombre entraîne inexorablement des photos floues. Les focales fixes lumineuses, souvent indispensables dans ce cas précis, n’empêcheront pas les vitesses lentes. Les images prises en dessous du 1/30 lorsque les mariés se déplacent, tournent la tête ou s’échangent leurs vœux, seront forcément floues. Et si la vitesse tombe vraiment très bas, il devient alors presque impossible de photographier à main levée sans provoquer un flou de bougé. C’est un véritable risque pour celle ou celui qui promet aux mariés de belles photos noir et blanc à l’ancienne.

Deuxièmement, la mise au point n’est pas toujours évidente à réaliser avec un appareil photo argentique. Les boîtiers autofocus ne sont pas aussi performants que les reflex numériques d’aujourd’hui. Il arrive que mes EOS 3 patinent dans la pénombre et n’arrivent pas à faire le point. Cela peut devenir très gênant en plein milieu des cérémonies de mariage. Tout se passe très vite et le photographe n’aura pas la possibilité de faire rejouer la scène. La mise au point manuelle reste la meilleure solution en faible luminosité mais se montre parfois délicate en argentique. Il faut un peu d’entraînement avant de se lancer dans un tel projet.

Comment photographier les cérémonies de mariage en argentique ?

Photographier dans un endroit sombre représente un véritable problème en argentique quand on n’y est pas préparé. Certains penseront contourner le problème en photographiant avec un flash cobra mais utiliser le flash en pleine cérémonie de mariage est une très mauvaise idée. Inutile de vous préciser que le flash peut aveugler les mariés s’il est mal dosé et il est peu efficace de loin. Non, la solution la plus pertinente revient à augmenter la sensibilité du film argentique. Comme en numérique, le photographe choisit une sensibilité supérieure pour lui permettre de travailler avec des vitesses suffisamment rapides pour éviter le flou ou les images sous-exposées.

Lorsque je photographie des cérémonies de mariage en noir et blanc argentique, j’emploie la plupart du temps des pellicules Kodak et Ilford de 400 ISO que j’expose à 1600 ou 3200 ISO. De temps en temps, je prends un stock de films Ilford Delta 3200 ou plus récemment de la Kodak P3200 comme ici sur les exemples de photos à la mairie, à l’église et en soirée. Malheureusement, j’avais sous-estimé la luminosité à l’intérieur de l’église. La pellicule était déjà entamée à 1600 ISO et j’ai tout de même tenté quelques prises de vues avec la même sensibilité pendant la cérémonie religieuse. Les nuages avaient fait chuter la luminosité ambiante. En voyant les vitesses plus basses que la limite raisonnable, j’ai décidé de ne pas poursuivre en argentique. Il aurait fallu changer de pellicule et monter à 6400. De toute manière, le but n’était pas de couvrir la totalité des cérémonies en noir et blanc argentique.

Les développements sont confiés à un laboratoire professionnel. Je note au marqueur indélébile sur chaque pellicule la sensibilité choisie. C’est aussi simple que ça. De cette façon, je peux poursuivre le reportage en argentique même si la lumière semble trop faible. Je pense commander davantage de Kodak P3200 à l’avenir. Je suis plus habitué à pousser la sensibilité de la Tri-X ou de la HP5 mais je trouve les contrastes moins durs avec la P3200. Cette pellicule est très versatile. On peut l’exposer à 400, 800, 1600 et 3200 sans problème. La contrepartie, ce sont des images plus granuleuses.

Amoureux à une terrasse Kodak TMAX Bruges

Kodak TMAX à Bruges

Les mariés à Bruges

J’ai accompagné les mariés à Bruges pour une séance photo classique en After-Day. Le défi de cette journée n’était pas de photographier le couple en argentique mais de s’isoler de la foule. Il nous aura fallu faire preuve de patience car flâner dans Bruges un dimanche matin, c’est comme chercher la tranquillité au beau milieu de la braderie de Lille.

La lumière était relativement dure, un réflecteur aurait été utile pour les contre-jours. Malheureusement, un accessoire en plus n’était pas possible. J’étais déjà trop chargé. J’ai fait l’erreur d’emporter trop de matériel. La prochaine fois, je ferai appel à un ou une assistante.

Les mariés à Bruges - Photo de mariage en noir et blanc sur pellicule TMAX

Bannir le 70-200 du sac photo ?

De plus en plus de photographes cherchent à alléger leur sac photo. Les appareils Fuji et Olympus intéressent les professionnels et amateurs entre autres pour leur légèreté et leur petite taille ( en plus de leur efficacité prouvée sur le terrain ). Que l’on aime ou déteste les appareils photo sans miroir, le gain de place et la différence de poids avec les gros reflex pros est indéniable. Certains photographes de mariage ont choisi de réduire leur parc d’objectifs aux focales fixes jugées essentielles en reportage. Je trouve l’idée intéressante. Personnellement, je continue à réaliser des photos de portrait au 70-200 monté sur un reflex Canon en plus des focales fixes. Le poids et l’encombrement du Sigma 70-200 mm F/2.8 APO DG OS EX HSM représentent une énorme contrainte quand on doit assurer un reportage photo de dix ou quinze heures d’affilé. Même si je n’utilise jamais le Sigma toute une journée, c’est un objectif lourd qu’il faut transporter, monter, démonter, protéger, ranger. En général, je sors l’artillerie lourde à deux moments précis : lors de la séance couple et pendant la cérémonie religieuse.

Alléger le sac photo ?

À force de voir l’équipement minimaliste de certains de mes confrères, j’ai parfois moi aussi envie de me passer du 70-200. Un seul sac en bandoulière comprenant les deux reflex et les trois focales fixes indispensables devraient suffire en théorie. N’importe quel photographe est en capacité de couvrir tous les aspects du reportage mariage avec les trois lentilles 35, 50 et 85 mm. Travailler avec un minimum de matériel permet d’être plus efficace et de ne pas se disperser. Lors du vin d’honneur par exemple, il vaut mieux éviter de retourner constamment au sac photo. Tout peut aller très vite. On risque de louper des moments uniques que les invités auront eux su capter avec leur smartphone. Il faut dès le départ faire un choix et s’y tenir.

Matériel photo indispensable en photographie de portrait 70-200

Un mariage sans 70-200

Mais voilà, je peux difficilement me passer du 70-200 en reportage et photos de couples. En même temps, il est hors de question de faire l’impasse sur les focales fixes. Du coup, les sacoches sont organisées en fonction du type de photos. Une sacoche regroupe les focales fixes utilisées pendant les préparatifs ou lors de la soirée. Une autre sacoche contient les zooms 24-70 et 70-200 dédiés aux reportages et cérémonies. Je comprends les photographes qui ont banni le gros zoom. Le dos en pâtit et emporter trop de matériel fait perdre un temps considérable. Ce n’est pas évident de se priver d’un outil pratique et polyvalent quand on y est habitué. Un jour, je testerai une journée de reportage mariage sans aucun zoom.

Quel zoom choisir pour un reportage photo mariage ?

photographies de mariages dans le Nord

Choix d'un objectif pour les photos de groupes pendant un mariage

Quel objectif choisir pour les photos de groupes lors d’un mariage ?

Comme beaucoup de photographes professionnels, j’ai moi aussi un objectif de prédilection pour chaque type de photographie. Concernant les photos de groupes, je me repose beaucoup sur le 24-70. Le zoom est très polyvalent et sera toujours utile en reportage. Même quand il s’agit de photographier un groupe de personnes lors d’un mariage, c’est le 24-70 qui prend place. Je ne suis pas fan du grand angle mais parfois on manque de recul et le fait de passer du 50 au 24 mm rapidement sans devoir changer d’objectif est appréciable.

Quel objectif choisir pour les photos de groupes lors d'un mariage

Le 70-200 est très bien aussi dans ce genre d’exercice. Par contre, on perd le contact avec le groupe quand on utilise une longue focale et plus personne n’entend les recommandations du photographe. Le 24-70 permet de maintenir une certaine discipline. Je sais que certains photographes adorent les focales fixes pour les photos de groupes. Il m’arrive de prendre le 85 mm si j’ai de l’espace et peu de monde à photographier. Tout est possible à partir du moment où l’on se sent en confiance et que l’on a ses propres repères.

Si je devais couvrir un mariage avec un reflex APSC, il est certain que je choisirais le 17-55 F/2.8.

Kodak Tri-X poussée en soirée

En soirée, si je veux continuer à photographier en argentique sans me servir du flash, je suis obligé de sous-exposer le film. La Kodak Tri-X est poussée à 1600 ISO voire plus si nécessaire mais c’est plutôt rare. Les images perdent en finesse et le contraste est renforcé mais je peux poursuivre mon travail en basse lumière.

Poursuivre la lecture de « Kodak Tri-X poussée en soirée »

Pellicules 135 et reportage photo mariage

Le format des pellicules que j’utilise depuis maintenant plusieurs années est le 135 mm. Portraits, photos de rue et parfois paysages, tout est pris avec des appareils 24 x 36. Les mariages aussi sont réalisés avec de la pellicule 135. Pourtant, le moyen format est tout indiqué en photographie de mariage : une plus grande résolution, des flous d’arrière-plan de toute beauté. Mais je me suis familiarisé avec le 135 mm et je ne l’ai jamais quitté. Aujourd’hui, ce format me permet de rester très réactif même en soirée. Les reflex Canon fonctionnent de la même manière en argentique et en numérique. Ce qui me donne la possibilité d’utiliser les même objectifs, fixes et zooms, que ceux employés en numérique.

Poursuivre la lecture de « Pellicules 135 et reportage photo mariage »

Séance photo couple à la plage – Encore une histoire écrite en noir et blanc

photo noir et blanc plage amoureux cabines
De Hann en Belgique. Une séance photo du couple marié à la plage devant les cabines en bois. C’était en septembre. Hé oui, je me déplace aussi au delà des frontières si tel est le souhait du couple.

Les mariés m’avaient demandé d’écrire leur histoire en noir et blanc. J’étais très heureux de les accompagner à la plage et de travailler en noir et blanc par une si belle journée. J’avais eu l’honneur de photographier leur mariage quelques mois plus tôt. J’étais confiant. Je savais que la séance photo couple à la plage allait bien se passer.

Poursuivre la lecture de « Séance photo couple à la plage – Encore une histoire écrite en noir et blanc »