Kodak Tri-X 400 et Canon EF 50 mm F1.4

TRI-X 400 et Canon EF 50 mm F1.4

La Kodak Tri-X 400 et le Canon EF 50 mm F1.4 font parti des standards de mon équipement argentique. Il y aura toujours une place pour un reflex argentique et la Tri-X dans le sac photo. Quant à la lentille, je ne me pose pas la question de savoir quel objectif monter sur le boîtier. Le 50 mm reste vissé sur l’EOS 3 avec une pellicule noir et blanc déjà chargée avant de partir sur le lieu du reportage.

Photographie de mariage – SIGMA 70-200 MM F/2.8 APO DG OS EX HSM

Reportage mariage avec le SIGMA 70-200 MM F/2.8 APO DG OS EX HSM

SIGMA 70-200 MM F/2.8 APO DG OS EX HSM

Voilà un nouveau venu dans le sac photo. Le Sigma 70-200 MM F/2.8 APO DG OS EX HSM vient m’épauler lors des reportages photo mariages. J’ai choisi ce modèle pour son stabilisateur efficace en basse lumière et surtout pour son prix abordable. L’objectif est très lourd mais je m’y suis habitué. Je l’utilise depuis peu à l’église ou pendant les séances couples. Je ne me lancerai pas dans une étude détaillée de la qualité image parce que je ne suis pas un photographe technique qui teste en long et en large tout son matériel photo. Je l’ai essayé, il me convient, c’est tout. À mon avis, les images commencent à donner une belle sensation de netteté à partir de F/4. En dessous, il faut ajouter un soupçon d’accentuation en postproduction. Lire la suite

Peut-on se passer du flash pendant un mariage ?

photo couple mariés salle réception mariage au Molenhof Fred Laurent photographe Nord Lille Flandres belge

Le flash n’est plus indispensable de nos jours. Les appareils photo actuels permettent de se passer du flash pendant un mariage. Beaucoup de photographes clament haut et fort photographier en lumière naturelle mais ce n’est pas grâce à un quelconque savoir-faire mais plutôt grâce aux performances des outils d’aujourd’hui. Il est maintenant possible d’obtenir des images propres à 5000 ISO, chose impensable il y a 15 ans.  Lire la suite

Prêt pour un nouveau reportage photo mariage en argentique

IMG_4293

Il faut être très vigilent lors d’un reportage photo mariage en argentique

Les derniers reportages photo mariages ont été éprouvants. Quinze heures à dix-sept heures de présence et des photos en continu. Il faut constamment être sur le qui-vive, ne rien rater de la journée, ni les moments phares, ni les beaux sourires, ni les scènes insolites. La concentration doit être maintenue tout au long du reportage. Quand je bascule en argentique, je suis doublement attentif aux réglages et à la lumière. Les erreurs  d’inattention arrivent très vite. Les possibilités de rattraper une image mal exposée sont moindres par rapport à un fichier RAW. Et le plus important pour moi est de réserver les vues argentiques aux meilleurs moments, de ne pas déclencher n’importe quand. La lumière doit être belle, la situation intéressante et le lieu agréable. Il faut donc être vigilent à beaucoup de points lors d’un reportage photo mariage en argentiqueLire la suite

Ilford HP5 à 800 ISO à la table des mariés

En début de soirée, l’Ilford HP5 devait être exposée au moins à 800 ISO. Les vitesses étaient trop basses quand j’ai commencé à photographier la table des mariés. J’évite de descendre en dessous du 1/30. Le moindre mouvement de tête se transforme en flou. Un léger flou en noir et blanc argentique ne me dérange pas vraiment mais il ne faut pas exagérer. Les mariés n’apprécieront pas les extravagances artistiques. Arrivé au soir, il fallait bien augmenter la sensibilité de la pellicule d’un stop ou deux pour obtenir une vitesse confortable.

Question ISO, je ne me pose pas trop de question. Je commence la journée avec de la 400 ISO, notamment pendant le maquillage et les préparatifs. Évidemment, les portraits sur le vif sont réalisés avec une ouverture relativement importante, de l’ordre de F/2 ou F/2.8, rarement à F/1.4. Si les séances de prises de vues se font à l’extérieur, je sors une 100 ISO. Il m’arrive de ne pas avoir de 100 ISO dans la besace. Rien de grave, je photographie tout de même au soleil à 400 ISO. Une fois en intérieur, je repars sur une pellicule 400 ISO que je pousse au fur et à mesure de la soirée. Les enregistrements se font à 800, 1600 puis 3200 ISO.

ILFORD HP5 ISABELLE

En fait, ma gestion de la sensibilité est on ne peut plus simple. Moins je dispose de luminosité, plus j’augmente ( artificiellement ) la sensibilité du film. Sur un reflex Canon EOS 3, la manipulation est basique. Il suffit de régler le niveau de sensibilité désiré exactement comme je le fais sur le 5D MK III. Une fois au labo, le technicien prend en compte les notes d’exposition indiquées sur chaque pellicule.

HP5 400 exposition 800 ISO

Portraits sur le vif en reportage mariage

De nos jours, ce qui plaît aux mariés, ce sont les portraits sur le vif. Les jeunes générations ne souhaitent plus devoir poser de manière classique comme autrefois devant l’objectif du photographe mariage. Les temps changent. Place aux images vivantes et naturelles ! Malheureusement, les portraits sur le vif ne fonctionnent pas à chaque fois et miser uniquement sur le reportage photo durant toute une journée n’est pas réaliste. Les clients n’en ont pas conscience mais parfois la mise en scène s’impose, parce que l’arrière-plan est peu esthétique ou parce que la lumière est désastreuse.

portraits sur le vif en reportage mariage

Sauf cas exceptionnel et en dehors des photos de groupes, je ne fais pas poser les gens. J’essaye de capter des portraits intéressants pendant le cocktail. J’utilise essentiellement le Canon EF 35 mm F/2 IS et le 85 mm F/1.8 et souvent entre F2 et F2.8. Concernant les mariés, la séance photo du couple est plus que recommandée. Il faut alors les diriger un minimum. Même si les mariés n’ont pas envie de quitter leurs convives et ne se sentent pas très à l’aise devant un objectif, il est préférable de s’isoler un moment et de les photographier lorsqu’ils se retrouvent en tête à tête. In fine, Ils seront heureux d’avoir une série de portraits qui méritent un encadrement. Un 70-200 mm devient alors indispensable pour les plus timides. Pour certains, il est préférable de les laisser seuls dans leur intimité loin des invités.

portrait sur le vif mariage Canon 85 mm

Photographier des gens à la volée, c’est bien pour le côté naturel mais la quantité de déchets est plus importante qu’avec les portraits posés. Les grimaces et les bouches qui mastiquent lors du vin d’honneur ne mettent pas en valeur le sujet. D’ailleurs, il vaut mieux éviter de photographier les personnes en train de manger. L’exercice du portrait volé est plus difficile parce que l’on ne dispose pas toujours d’un cadre adéquat mais les sourires, les échanges et les fous rires sont plus faciles à obtenir lorsque les invités ne se doutent de rien. Le but est donc de ne pas se faire repérer. Il faut agir vite (les réglages doivent être faits avant de shooter ) et se positionner assez loin. Sinon les invités se figent.

reportage mariage lanternes Canon 6D et 35 mm F2 IS

Grâce au 85 mm, on reste encore assez discret. Cette focale fixe lumineuse se montre très utile aussi en intérieur quand on manque de lumière. En extérieur, le 70-200 est très pratique lorsque l’on veut s’éloigner des invités et rester invisible. ll est possible de travailler proche des personnes au 35 mm à condition de s’exécuter rapidement. Les portraits sur le vif lors d’un mariage sont difficiles à réaliser quand on n’est pas un adepte du reportage mais le résultat est bénéfique pour tout le monde.

Photographe mariage Nord

Deux focales fixes Canon indispensables pour les photos des préparatifs de la mariée

préparatifs de la mariée photographe à Croix

Les deux focales fixes Canon que je considère indispensables pour les photos des préparatifs de la mariée sont le 35 et le 85 mm.

Ceux qui suivent le blog depuis un moment le savent, j’ai une préférence toute particulière pour les focales fixes. Le 50 mm F1.4 est mon objectif fétiche mais lors des reportages photos mariages, j’utilise en permanence le 35 mm et le 85 mm. Le 35 mm m’aide à cadrer des plans larges et donc d’intégrer des personnes ou des éléments de déco en arrière-plan. Le 85 mm me permet de réaliser un cadrage serré de la mariée et de mettre en évidence un regard, un détail. Ce qui me pousse à choisir les focales fixes plutôt qu’un zoom, ce n’est pas tant la grande luminosité que procure un objectif ouvrant à F1.4 que la facilité à cadrer vite et bien. A force de voir en 50 ou 85 mm, on adopte une habitude de placement avant même de porter le viseur à l’œil. On gagne en efficacité et on travaille plus facilement le cadrage.  Lire la suite

Mariage à St André

mariage à St André

 

Un mariage à Saint-André-lez-Lille dans une ambiance décontractée. Un réel bonheur pour le photographe.

Pour une fois, j’aurais pu me contenter ‘un seul reflex et un seul l’objectif. inutile de chercher les effets de manche et les images léchées. Les bons moments et les sourires suffisaient à eux seuls.

http://www.fredlaurent.com

Photographie de mariage sur pellicule noir et blanc- Ilford HP5

Les occasions de photographier sur pellicule noir et blanc argentique sont nombreuses au cours d’un mariage, surtout quand cela commence par les préparatifs de la mariée.  Lire la suite

Tout un reportage photo mariage avec un seul zoom

 

On me questionne parfois à propos des objectifs adaptés à tel ou tel type de photographie. Récemment, une jeune femme me demandait s’il était possible d’assumer tout un reportage photo mariage avec un seul zoom. Je n’ai pas de réponse toute faite. Les critères à prendre en compte sont différents d’une personne à l’autre. En fonction du budget du photographe, de l’attente des mariés vis à vis de la qualité du travail photographique et de la diversité des images, les réponses peuvent varier. De prime abord, je dirais oui, il est possible de se contenter d’un seul zoom lors d’un mariage. Un photographe amateur chargé de couvrir l’essentiel des cérémonies et de tirer quelques portraits officiels des mariés n’aura pas forcément la possibilité d’investir dans une multitude d’objectifs spécifiques. Il aura surtout besoin d’un bon outil à tout faire.

Le premier zoom pour un boîtier plein format qui me vienne en tête serait le 24-70 F/2.8. Ce genre d’objectif permet d’être opérationnel dans presque toutes les situations : à l’intérieur de l’église, à la mairie, dans le parc et pendant le vin d’honneur. Au-delà de la qualité d’image, l’essentiel dans le choix d’un zoom est que son autofocus soit capable d’accrocher le sujet en toute circonstance. Il n’y a rien de plus rageant et dommageable que de louper les instants cruciaux lors de l’échange des bagues parce que la mise au point a déraillé. Malheureusement, les prix des trans-standards haut de gamme sont très élevés. Lire la suite