Séances portraits en noir et blanc dans le Vieux Lille

Portrait pro noir et blanc argentique Vieux Lille

Pendant le mois d’août, j’offre trois séances photo en noir et blanc argentique dans le Vieux Lille. Les prises de vues sont réalisées avec de la pellicule Kodak en extérieur, dans les rues du Vieux Lille. Je vous remettrai 5 photos noir et blanc numérisées par mes soins. Les photos seront disponibles en téléchargement dans un délai de deux semaines environ. La seule condition pour bénéficier de cette séance photo gratuite : accepter la publication des photographies sans restriction sur le blog Histoires de photos. Les images produites pendant cette séance serviront à promouvoir la prestation portrait à l’ancienne de mon site web.  Lire la suite

Le portrait couleur argentique au 50 mm

Portrait dans une serre tropicale au 50 mm – Fuji PRO 400H

Les serres ne sont pas des lieux paradisiaques pour un boîtier non tropicalisé, ni pour moi d’ailleurs. C’est pourtant dans une serre tropicale que j’ai voulu faire ce portrait de Céline en couleur argentique. J’avais prévu pour cette séance photo particulière, un seul négatif Fuji PRO 400H. Sachant que la lumière pénétrait difficilement à l’intérieur à cause des feuillages des plantes tropicales, j’ai préféré éviter les pellicules de faible sensibilité. 100 ISO aurait été trop juste. Il m’a fallu une bonne dose de courage avant d’accepter l’idée de m’enfermer à l’intérieur de ce dôme humide et surchauffé. L’endroit étant exigu, il fallait travailler avec une focale pas trop longue. Cela tombait bien, le 50 mm était déjà monté sur le reflex.

Photographe professionnel portrait argentique Lille

Canon EOS 3 + 50 mm F/1.4 + Fuji PRO 400H – @celine.romanowski

Le 50 mm se montre très efficace quand on dispose de peu d’espace et de lumière. Depuis l’arrivée des objectifs fixes haut de gamme chez Sigma et Tamron, je remarque que le 35 mm prend le pas sur le 50 mm. On voit de plus en plus souvent des photos de portraits prises au 35 mm 1,4 avec un effet spectaculaire sur la zone de netteté. En photo de portrait et en intérieur, le 35 mm ouvre de nouveaux horizons lorsque les conditions de luminosité sont difficiles. Le plan est plus large et laisse plus d’espace au sujet. Malheureusement, le prix de ces focales fixes dépasse les 700 €. Pour un amateur qui ne dispose pas d’un budget extensible, le traditionnel 50 mm F/1,8 reste une valeur sûre. Lire la suite

Portrait underground sous la lumière des néons

Portrait underground Lille Kodak Tmax

Pendant que la majorité des Français ont le nez dans les soldes, moi je fouille les lieux propices au portrait underground. J’ai envie de construire des images dans des endroits moins conventionnels.

Je suis allé faire un tour à l’intérieur d’un parking souterrain et j’ai commencé ce que j’espère deviendra une série avec Damien. Ce qui m’intéresse, ce sont les lieux et les lumières qui pourraient renforcer le trait de caractère de certains modèles que je photographie. La lumière dure des néons dans un endroit aussi peu convivial ne convient pas à tout le monde. Mais pour quelqu’un avec la personnalité et le physique de Damien, l’ambiance est parfaite. Lire la suite

Portrait en CineStill 50

portrait Ilane CineStill 50

Afin de sortir des sentiers battus, j’ai voulu essayer le portrait en CineStill 50. C’est une pellicule couleur que je n’avais encore jamais testée. J’ai choisi le film Daylight en 50 ISO et réalisé mes premiers tests portraits en pleine lumière. Je voulais vérifier si ce film lumière du jour pouvait être utile quand le soleil brille fort. C’est toujours intéressant de ne pas être cantonné aux petites ouvertures. À 50 ISO, on peut se permettre d’ouvrir le diaphragme plus grand, au-delà de F2,8 et de chercher une profondeur de champ plus courte. Les fiches techniques semblent vouloir dire que la CineStill encaisse les fortes luminosités. Apparemment, c’est le cas. J’ai volontairement surexposé pendant le shooting avec Ilane, parfois même un peu trop mais tout va bien, les hautes lumières sont bien exploitées. Lire la suite

Portraits en lumière naturelle : Canon EOS 3, 50 mm et Kodak TMAX 400

Le Canon EOS 3 est mon outil favori lors des séances portraits en lumière naturelle. L’exposition est juste et le viseur précis. Il y a mieux dans la catégorie 35 mm mais il me satisfait pleinement. En général, c’est avec le 50 mm que je l’utilise pour portraitiser mes amis ou les clients. Une focale fixe sur un reflex argentique constitue l’équipement idéal pour un photographe comme moi qui aime simplicité et efficacité. Ce duo gagnant m’a beaucoup apporté ces 15 dernières années. À force, j’ai développé une habitude de travail avec l’EOS 3 : utilisation systématique de la mesure Spot, du collimateur central et verrouillage de l’exposition. Cela ne m’empêche pas de faire des ratés de temps en temps mais globalement la méthode me réussit bien.

portrait-grotte-chute-eau-nb-souvenirs

Lire la suite