Défi noir et blanc rétro

Je viens de terminer deux films Kentmere en 100 ISO. J’attends de voir ce que vont donner les développements. Je me suis lancé dans une expérience un peu particulière avec ce film. La totalité de la bande a été exposée une première fois avec des textures et des sujets quelconques mais contrastés. J’ai fait un second passage en choisissant des sujets précis. J’espère qu’il n’y aura pas trop de chevauchement entre la première et la deuxième prise. Normalement non. Le chargement de la pellicule est automatisé sur le Canon EOS30v, il ne devrait pas y avoir trop de décalage. Les vues superposées devraient théoriquement s’aligner à peu près. D’habitude, les surimpressions, je les fais vue par vue et avec parcimonie, comme sur la photo des péniches ci-contre. Cette fois, c’est toute la bande qui a été exposée avant de redémarrer à zéro quelques jours plus tard. Je n’ai donc aucune idée des sujets qui vont apparaître et de quelle manière. On verra bien ce que le hasard me réserve. On en reparlera dimanche prochain.

Poursuivre la lecture de « Défi noir et blanc rétro »

Inspiration photo : le blog Flickr

Je n’avais pas publié autant d’articles à la suite depuis longtemps. Le confinement m’a redonné le plaisir de ressortir d’anciennes photos. En faisant le ménage sur mon compte Flickr, je me rend compte avoir stocké une quantité incroyable de photos inutiles. 57 000 images étaient archivées et masquées en attendant je ne sais quoi. Une quantité infime présente sur Flickr illustre les articles. J’ai commencé à épurer les archives. Il y aura forcément des images manquantes sur le blog et je m’en excuse.

Il fait un temps magnifique et les photographes ne peuvent pas en profiter pleinement. On peut encore prendre quelques photos à la sauvette mais vous en conviendrez, il vaut mieux respecter les consignes des autorités publiques pour la sécurité de tous.

Poursuivre la lecture de « Inspiration photo : le blog Flickr »

1 mois sans bloguer

Cela fait un mois que je n’ai pas travaillé sur le blog. Le syndrome de la page blanche et les soucis informatiques ont en partie freiné mon envie d’écrire. Je n’ai pas non plus produit de photos pour alimenter les articles. J’ai surtout été mobilisé par les anniversaires, les portraits de familles et les cours photos. Une longue liste de sujets photos à traiter m’attend. Pour l’instant, ils sont à l’état de brouillons. Histoire de photos va perdre du terrain au profit des autres blogueurs et blogs vidéo du moment. Ce n’est pas très grave mais je compte sur mon positionnement Google. Une partie de mon business est généré par ce blog et ce serait dommage de laisser filer des clients potentiels.

Poursuivre la lecture de « 1 mois sans bloguer »

Photographies d’hiver en noir et blanc argentique

Je trouve qu’il est plus simple de photographier l’hiver en noir et blanc. Les couleurs sont parfois absentes après l’automne. Chaque année, je fais face à la même difficulté : comment photographier en hiver quand la lumière n’est pas de la partie ? Je ne suis pas du genre à me contenter de photos d’intérieur ou du studio. Malheureusement, habitué à composer avec les ombres et la lumière, il faut reconsidérer la façon de photographier dans la rue. En privilégiant l’insolite ou en faisant en sorte d’accentuer le côté dramatique d’une scène, on arrive à fabriquer des photographies d’hiver différentes mais les occasions sont rares. Pas simple !

photographie d'hiver en argentique - la neige dans le parc de Wambrechies - Photographe professionnel Nord

L’hiver en noir et blanc argentique

Pellicule Rollei noir et blanc

Inspiration photographique en 2019

Pellicule Rollei noir et blanc

Je vous souhaite de trouver l’inspiration photographique en 2019 et de prendre beaucoup de plaisir à photographier. C’est un vœu modeste que je vous adresse mais sincère. La photographie occupe peut-être une place importante dans votre vie. Elle ne représente pas seulement un bon moyen de passer le temps. Photographier, c’est créer. Et la photographie devient une véritable passion quand on parvient à être créatif. La créativité ne comble pas un manque affectif et ne fait pas oublier la solitude mais apporte un peu de bonheur dans notre vie.

Poursuivre la lecture de « Inspiration photographique en 2019 »
Inspiration photo créer un certain style de noir et blanc

Inspiration photo : créer un certain style de noir et blanc

Olympus OM et Ilford HP5

Il y a le photographe qui supprime les couleurs et puis il y a celui qui créé son propre style en noir et blanc.

Voilà comment j’aimerais que mes photos noir et blanc soient tout le temps : baignées de lumière. Grâce à cette lumière généreuse on obtient des noirs profonds. Mon propos peut vous sembler obscure mais c’est pourtant clair. Le style ici recherché est une photographie aux contrastes élevés. C’est la lumière qui créé les ombres. J’aime quand le noir et blanc est dur. Pour obtenir cette densité de gris et un noir charbonneux, j’expose pour les hautes lumières. Je sais, je vais à l’encontre des recommandations en noir et blanc argentique. En pratique, il faudrait toujours exposer pour les ombres mais je préfère créer mon propre style de noir et blanc.

Une photo noir et blanc ne se créé pas en supprimant les couleurs. La véritable photo noir et blanc est issue d’un film argentique

C’est rigolo parce que au moment où j’écris ces mots, je reçois un mail de mon ami Patrice, grand amateur de photo en noir et blanc, qui m’explique vouloir exploiter un peu plus ce style de noir et blanc. Exposer pour les hautes lumières mais sans exagération revient à faire baisser les niveaux de gris dans des valeurs plus denses que la moyenne. Il faut alors accepter les ombres bouchées. Et si on va trop loin dans la sous exposition, on perd toutes nos chances de récupérer des détails dans les ombres. Un film trop clair est synonyme d’une forte sous-exposition. Alors attention à ne pas partir dans les excès.

En réalité, je ne créé pas un style de photo en travaillant le noir et blanc de la sorte. Ce serait prétentieux de ma part. On ne créé rien, on adopte une façon de travailler. Je me suis inspiré des photographes que j’apprécie, c’est tout. J’applique la méthode presque systématiquement. Si le contraste voulu ne peut pas être obtenu parce que la lumière est médiocre alors on peut employer une autre méthode : amener la lumière artificielle. J’utilise peu souvent le flash mais c’est un excellent allié si on veut apporter du contraste quand tout est plat.

Dans ce cas de figure, je préfère utiliser le flash en mode manuel. Je reprends le même principe de fonctionnement qu’en lumière naturelle. La lumière du flash étant la source de la lumière principale, j’expose pour le flash. Le flash est par exemple maintenu à 1/8 de sa puissance. L’exposition est calculée à l’aide du Sekonic L308S. L’ouverture est déterminée en fonction de la quantité de lumière délivrée par le flash. C’est simple, rapide à mettre en œuvre et efficace. 

Si le dosage de la lumière est bon, le recours à Photoshop est quasiment inutile. Pour ne pas prendre trop de risque au moment de calculer l’expo, il vaut mieux prendre la lumière sur les tons moyens clairs comme le visage du modèle par exemple. Les films argentique, je le répète, encaissent bien la sur-exposition. Les films que j’aime exposer afin de créer ce style d’image sont les Kodak Tri-X, Kodak TMAX 100 et 400, Ilfdord HP5, Rollei Retro 80s, Agfa APX100. Je pense essayer aussi la Fomapan un jour ou l’autre. Cette pellicule me semble intéressante.

Je ne suis pas le seul à exposer pour les hautes lumières. En photographie de rue, la technique est devenue une marque de fabrique de beaucoup de photographes. Il suffit de faire un rapide passage sur Flickr pour s’en rendre compte. J’aime moi aussi faire le jeu des ombres et de la lumière quand je photographie la ville. D’autres photographes ont développé une photographie noir et blanc bien à eux. J’aime beaucoup les photos de Simon Becker par exemple. Son style correspond exactement à ma vision de la photo en noir et blanc.

Photo hors limites : double exposition argentique

Le mystère du noir et blanc argentique
Comme vous pouvez le voir, je me suis remis à la double exposition argentique. J’aime beaucoup cette idée de superposer un portrait avec l’architecture environnante. Pour ceux qui découvrent l’argentique, les deux images sont superposées sur la même vue. Il faut donc prévoir la deuxième prise immédiatement après la première. Je pourrais remplir la bobine d’images de fond par exemple, puis la recommencer à zéro avec une série de portraits mais les images risquent de ne pas se superposer correctement. Il peut y avoir un décalage et ce n’est ni pratique, ni esthétique.  Poursuivre la lecture de « Photo hors limites : double exposition argentique »

Hôtel de ville

Les reportages en entreprise et les commandes portraits n’ont pas laissé beaucoup de place aux travaux privés ces derniers temps. Parfois je ressens le besoin de choisir mes thèmes photo, surtout en argentique. J’aimerais reprendre le contact avec la rue sans pour autant m’investir dans la street photography. La rue peut être exploitée de tellement de façons différentes. Certaines photos prises lors de mes prestations me rappellent des projets personnels inachevés ou simplement imaginés. En voyant ces ombres et lumières dans la ville, j’avais envie de photographier la rue avec la dernière Ilford FP4 qu’il me restait. La lumière est magnifique depuis plusieurs jours dans le Nord mais le vent froid a eu raison de mon enthousiasme. L’après-midi sera donc uniquement consacré à une séance studio en noir et blanc.

Inspiration voyage

Lorsque j’ai besoin de changer d’air, je pars en direction de la côte avec un petit 24×36 argentique et deux pellicules. Cela fait du bien de pouvoir déclencher sans but précis et sans contrainte de temps. Un professionnel pour qui j’ai travaillé récemment m’a demandé ce que faisait un photographe en dehors des séances portraits. J’aurais pu lui répondre qu’il aime aussi faire des images pour lui.

photo couleur argentique plage au printemps

Poursuivre la lecture de « Inspiration voyage »

Inspiration photo Instagram

Instagram, ce ne sont pas que des images prises à la volée avec un smartphone à l’intérieur d’un restaurant ou des cadrages en plongée sur les pieds nus dans le sable dans le seul but d’agacer ceux qui sont au travail. Instagram, c’est aussi un vivier de très bons photographes à découvrir. J’en ai repéré plusieurs ces dernières semaines qui méritent vraiment un post. J’aimerais vous en présenter trois pour commencer. 

Poursuivre la lecture de « Inspiration photo Instagram »