Débuter en argentique avec un Olympus OM10

IMG_0964
Et pourquoi ne pas commencer la photo argentique avec un Olympus OM10 ?

C’est un boîtier facile à utiliser qui convient parfaitement à ceux qui veulent mettre un pied à l’étrier sans se ruiner. Il est apparu sur le marché en 1979. C’est un appareil solide et endurant. On le trouve à des prix raisonnables sur les sites d’enchères et sur Leboncoin. L’OM10 est en général livré avec son objectif fixe Zuiko 50 mm lumineux avec lequel vous pouvez faire de petites merveilles.

Lire la suite

L’argentique, c’est magique. Première partie.

Je m’étais promis de ne plus défendre l’argentique bec et ongles . Mais j’entends tellement d’absurdités autour de la pellicule que je me sens obligé de réagir. Je réponds surtout aux vieux cons de mon âge qui ne voient que les mauvais côtés de la photo argentique et pas ses qualités pourtant indéniables sur le plan artistique. Les jeunes, eux, ne sont pas aussi réfractaires. Les vieux critiquent l’argentique sans vraiment en connaître toutes les possibilités techniques et créatives. Ils se contentent de comparer inconvénients et imperfections classiques de l’argentique aux qualités d’image et prouesses technologiques du numérique.

meuh kodak ektar 100

Personnellement, j’adore le numérique. J’aime cette liberté de saisir des instants partout et tout le temps – chose que je ne fais plus en argentique. J’apprécie aussi la qualité d’image de certains boîtiers. Mais pour moi, la photographie ne se résume pas à de la haute définition et cela m’énerve quand je lis ou j’entends les ignorants s’exprimer sur le sujet en faisant un procès à charge contre l’argentique. Les clichés ont la vie dure.

Lire la suite

Numériser 360 photographies argentiques par an ?

365 jours de photographie en noir et blanc argentique - Blog photo argentique Lille - Pellicule Rollei Rétro 100 -

Pellicule Rollei Retro 100 – Numérisation EPSON 4990

Les photographes qui pratiquent l’argentique avec passion et qui ont le souci de produire de la qualité sans être obligé de réaliser leurs propres tirages à la main et donc sans passer par la chambre noire peuvent s’interroger sur la pertinence d’investir dans du matériel de numérisation. Si vous utilisez en moyenne 10 pellicules par an, l’achat d’un scanner n’est pas forcément la meilleure des solutions. Cela représente maximum 360 clichés si vous photographiez avec un 24 x 36 et seulement 120 exemplaires pour ceux qui ont adopté le Moyen-Format. Au delà de 3 pellicules par mois, l’acquisition d’un bon scanner devient rentable. Mais c’est un avis personnel. Lire la suite

Redécouvrir la photographie noir et blanc avec un reflex Nikon

Ypres black and white street photo

Christian, passionné de photo depuis longtemps, m’a contacté pour connaître mon avis à propos du Nikon F80, un reflex argentique amateur bien côté dès sa sortie. Christian aime le noir et blanc et essaie de retrouver les nuances de gris qu’il apprécie chez les photographes comme Irving Penn ou Jean-Philippe Charbonnier. Il a découvert la photo numérique avec le Nikon D90 et vient d’acquérir un Nikon D5300. Son thème photo favori est la photo de rue. Dans son mail, il m’explique qu’il n’hésite pas à prendre des risques malgré les problèmes posés par le droit à l’image. Cependant, il n’est pas satisfait du rendu de ses photos noir et blanc. Sans un traitement adapté et précis sous Lightroom et sans logiciel de conversion performant tel que Silver Efex Pro ou DXO Film, il est difficile d’obtenir un noir et blanc convaincant directement avec le boîtier, même avec un bon reflex comme le D7200. Mais Christian fait parti des photographes un peu réticents envers les outils informatiques et le traitement d’image.

Lire la suite

Les petits trucs de photographe

Les photographes de renom ont un petit secret de fabrication, une technique bien à eux, une façon de faire très personnelle qui les caractérise. C’est ainsi que l’on reconnaît facilement la patte de photographes célèbres comme Sally Mann, Daido Moriyama ou Mario Giacomelli. Il en va de même pour les photographes de rue. Des auteurs reconnus dans le domaine de la street photography parlent sans crainte de leur méthode de travail et certains acceptent de dévoiler leurs trucs, au travers de vidéos ou d’interviews.

Lire la suite

Merci à vous artistes photographes

portrait de rue femme en noir et blanc argentique

Les photographes célèbres qui m’ont donné envie de pratiquer le noir et blanc sont trop nombreux pour les énumérer tous. Je peux en citer quelques-uns qui me viennent en tête comme : Isabel Muñoz, Jean-Philippe Charbonnier, Ralph Gibson, William Klein, Joseph Koudelka, René Burri, Raymond Depardon, Sabine Weiss, Bill Brandt, Peter Lindbergh et j’en passe. J’étais très impressionné par la force du noir et blanc chez certains d’entre eux et je le suis toujours. Il y a dans leurs images un vrai langage du noir et blanc. Plus que des photographes, ce sont de véritables artistes.

Lire la suite

Non, il n’y a pas de honte à recadrer ses photos

T- 433

Images 24 x 36 recadrées

Je connais des photographes encore attachés à la sacro-sainte idée du cadrage parfait et définitif dès la prise de vue. Les discussions houleuses et interminables à propos du respect du cadre de visée me fatiguent. Les photographes célèbres n’ont jamais caché avoir eu recours au recadrage. Ce qui compte, c’est ce que l’on offre à voir aux autres pas ce que l’on a su faire sur le terrain. Le perfect one shot est un mythe. Et le le dictat du filé noir, c’est terminé ( surtout depuis Instagram 😀 ). Il n’y a pas de honte à recadrer une image à posteriori. Lire la suite

Photographier des scènes d’intérieur sombres – Fuji Superia 800

Fuji Superia 800 2

Lorsque l’on photographie à l’intérieur d’une église très peu éclairée, le coup de flash n’est pas toujours judicieux. La portée d’un flash intégré et même celle d’un flash cobra ne permet pas d’éclairer uniformément l’intérieur d’un édifice. Quant aux cérémonies de mariage, le flash a souvent un effet désastreux sur les visages. Malheureusement, tout le monde n’est pas équipé d’objectifs fixes lumineux ou de zooms pros. Dans ce cas, il est préférable de se passer du flash et d’avoir recours à une sensibilité à la lumière supérieure. Lire la suite

Dernier scan argentique – Pellicule Kodak BW400CN – Numérisation rapide

Portrait noir et blanc - Saint andré numérisation négatif photo argentique - Film argentique 35 mm scan express

Lorsque l’on souhaite partager ses photos argentiques sur un blog ou sur les réseaux sociaux, numériser en haute définition à plus de 3000 Dpi n’est pas une nécessité absolue. De manière générale, je dirais qu’il est préférable de monter la résolution au point optimal du scanner, à savoir 2400 ou 3200 Dpi, selon les modèles. Vous obtenez un beau fichier exploitable pour le tirage grand format. Personnellement, je les sauvegarde dans un format de fichier non destructeur, comme le Tiff.  Lire la suite

Lumières artificielles

modèle book photo gratuit portraits masculins et féminins

L’heure bleue

Si les belles lumières du jour peuvent donner envie de faire de la photo, pour autant il ne faut pas oublier ce moment si particulier, le soir entre chien et loup, quand le ciel est dégagé. Mélangée aux lumières artificielles, l’heure bleue est un régal pour le photographe qui aime la couleur.

Cours photo individuel à domicile – Béthune – Lens – Arras – Lille-Valenciennes – Cambrai – Douai

Cours photo Lille Béthune Lens Arras Valenciennes - Nikon D3100 D3200 D5100 D5200 D90 Canon EOS 100D, 60D, 7D, 600D, 650D, 700D, 1000D, 1200D,

Vous souhaitez comprendre l’utilité des fonctions de votre reflex numérique Nikon ou Canon ? Je me tiens à votre disposition pour vous montrer pas à pas toutes les possibilités créatives qu’offre votre reflex numérique. Vous apprendrez comment faire une bonne exposition, créer des flous d’arrière-plan, jouer avec la vitesse, réussir un portrait, améliorer ses photos de paysage ou contrôler les couleurs…

Le cours individuel peut être personnalisé en fonction de vos besoins. Plus d’infos sur le cours photo individuel.

Que vous soyez équipé d’un canon EOS 700D, EOS 70D, d’un Nikon D3300, D3400, D5200, peu importe. Vous apprendrez les astuces de photographe et vous pourrez me poser toutes les questions importantes à vos yeux. Le cours en individuel est fait pour ça.

Je me déplace principalement dans les secteurs de Béthune, Lens, Arras, Lille, Valenciennes, Cambrai,  Douai. Mais vous pouvez me contacter pour toute la région 59 / 62.

Il me faut de la Fuji X-TRA pour les fêtes

Portrait in the city

Pellicule Fuji X-TRA 400

Retour à la photographie couleur argentique avec la Fuji X-TRA

J’ai de nouveaux projets aux alentours de Noël et je vais avoir besoin d’une pellicule très souple au niveau de l’exposition. Les prises de vues vont se faire de nuit avec un éclairage artificiel et à main levée. Un négatif qui encaisse bien est donc impératif. J’ai choisi la Fuji X-TRA. Elle existe en 400, 800 et 1600 ISO. Je n’emploierai pas de flash, et pour une fois, je ne serai pas obligé d’opérer en vitesses lentes. Avec ce film, je devrais pouvoir travailler sereinement. Lire la suite

Exposition multiple en argentique – Kodak Tri-X 400

Double exposition argentique pellicule kodak tri-X 400

Kodak Tri-X et Canon EOS 30v

Pour réaliser cette double exposition argentique, j’ai utilisé un reflex Canon EOS 30v. Ce boîtier est équipé de l’avance automatique du film. Quand vous prenez une photo, la pellicule avance au numéro suivant. Mais il est aussi pourvu d’une fonction d’expositions multiples. L’avance du film est bloquée jusqu’à la fin de l’opération. Il suffit donc de choisir un nombre d’expositions, entre deux et neuf sur ce reflex. En général, je me contente de deux vues superposées. Au-delà de trois, la lecture de l’image devient complexe. Les multiples expositions doivent être effectuées dans la foulée. Autant dire qu’il est indispensable de penser aux différentes images à assembler avant de commencer l’opération. Lire la suite

La mesure de l’exposition en argentique

Photographe noir et blanc rétro - Modèle Tarika - Lille - Nord 59

Pellicule Kodak Tri-X – Canon EOS 30v

J’ai souvent traité de l’exposition dans ce blog photo. Pour moi, c’est un point essentiel dans l’apprentissage de la photo. Les méthodes pour bien exposer sont différentes en fonction du matériel utilisé et des habitudes de chacun. Avec les EOS argentiques, je fais confiance à la cellule du reflex et je sélectionne la mesure spot ou la mesure sélective. Je me sers souvent de la touche de mémorisation de l’exposition. Avec les 24 x 36 plus anciens, il m’arrive de prendre aussi une cellule à main. Sinon, quand le soleil brille, je me réfère à la technique du F16.

Lire la suite

Apprendre la photo chez soi avec un Canon EOS 1100D

Partie d'échecs

Il est possible d’apprendre la photo chez soi, tranquillement. Il suffit de s’entraîner avec quelques exercices simples et pratiques. Prenons la profondeur de champ par exemple :

Choisissez un ou des objets à photographier en gros plan, des objets que vous disposerez de façon aléatoire sur une table. Posez votre reflex numérique sur la table à environ 50 cm de votre sujet et zoomez au maximum. Pour que l’effet flou/net soit visible, l’appareil photo doit être très proche.

Positionnez le sélecteur mode de prise de vue sur AV ( sur le Canon EOS 1100D ). Ce mode permet de contrôler la profondeur de champ. Tournez la molette jusqu’à obtenir une valeur d’ouverture du genre F3,5 ou F4,5. Plus le chiffre est petit et plus la zone de netteté sera courte. Lire la suite

Cours photo : les différents modes de mesure de la lumière

entrée du château

Ce soir au club photo, j’entame une nouvelle session de formation avec pour thème les modes de mesure de la lumière. Chacun sait que la photographie s’écrit avec la lumière et bien exposer c’est déjà une première étape dans l’apprentissage de la photo. Je vais parler bien sûr des reflex numériques Nikon et Canon principalement. Je sais que dans mon groupe, il y aura du Nikon D5200 et D3100, du Canon EOS 1200D et 500D et aussi du Pentax K200. Mais dans l’ensemble, le principe reste le même quelque soit la marque de l’appareil. Les débutants apprendront à se familiariser avec la mesure sélective, à prépondérance centrale, matricielle ou évaluative et évidemment la mesure spot pour ceux qui en sont équipés. J’ai prévu une série d’images en guise d’exemple. Ils devront proposer un mode de mesure adéquat. Ensuite, ils passeront à la pratique et testeront les différentes possibilités de mesurer la lumière.

Quelle tonalité choisir en noir et blanc ?

Monument aux morts - photo noir et blanc argentique - Vimy

Avant d’arriver sur le site de Vimy dans le Pas-de-Calais, un mémorial dédié aux soldats canadiens morts pendant la Première Guerre mondiale, j’avais l’intention de faire des photos très lumineuses. Il faisait vraiment très beau ce jour-là. Le ciel était clair. Je voulais retranscrire cette blancheur presque immaculée. Lire la suite

Laissons faire l’appareil photo

Lever de soleil - Photo couleur argentique scannée - Ancien appareil photo Pentax avec 50 mm

Pentax P30t – Pellicule Fuji Superia 100 ISO

 

La photographie, ce n’est pas très compliqué. Il suffit d’appuyer sur le déclencheur au bon moment et l’appareil s’occupe du reste. Ce n’est pas la même histoire avec les autres disciplines artistiques. Oh bien sûr, il faut savoir repérer les situations délicates et anticiper les problèmes d’exposition mais nul besoin d’être un surdoué pour obtenir une bonne photo. La seule chose à faire est de choisir un cadre, éventuellement un point de vue si on a la possibilité de se baisser ou de se déplacer. Le sujet et la lumière sont primordiaux. Grâce à la technologie avancée du numérique, l’image se forme toute seule. Faîtes un peu confiance à votre appareil photo. N’essayez pas de lui imposer un réglage manuel parce que cela vous semble pertinent. Il est suffisamment intelligent pour analyser la situation. Un appareil argentique aussi basique que le Pentax P30t sait le faire, alors pourquoi pas votre numérique ?

Dernier scan argentique : Ypres

TMAX 100

Les photos de l’entre deux : ni bonnes ni mauvaises.

J’ai dû scanner à nouveau toute la série noir et blanc réalisée à Ypres en Belgique. Je n’ai pas su récupérer les photos stockées sur le disque dur tombé en panne. Dans le lot, il y avait cette vue n°36 qui me pose toujours problème. C’est une photo prise avec un appareil 24 x 36 que j’ai découpée au format carré. L’originale ne me convenait pas dans son format vertical laissant trop d’espaces vides en haut et en bas. J’ai vaguement essayé de trouver un compromis en la recadrant. J’ai même tenté un recadrage à l’horizontal, mais sans succès. Quelque chose d’autre m’ennuyait déjà à l’époque où je l’avais scannée la première fois, c’est la mauvaise répartition des passants dans le cadre. Et forcément, je ne vois que ce défaut maintenant et j’éprouve une sorte de frustration car cette photo fait partie des images de l’entre deux comme beaucoup d’autres. Elles sont ni bonnes ni mauvaises .

En l’observant avec un œil neuf et avec du recul, je me rends compte qu’elle méritait mieux. Je n’ai pas su déclencher au bon moment. Si la première personne à vélo était plus à droite, on aurait mieux distingué son visage sur le fond noir. Ensuite, le coin de l’image en bas à droite est désespérément vide. Une autre personne aurait été la bienvenue, même un bras ou une jambe auraient apporté un meilleur équilibre à cette image. D’ailleurs, je pense que c’est exactement ce qu’il fallait, une moitié de corps pour fermer l’image. Ici, tout est dans l’art de choisir le bon timing quand les éléments se mettent en place avec exactitude comme dans un tableau ou une scène de cinéma avec des figurants. Ce n’est pourtant pas compliqué de réaliser ce genre d’image. L’unique intérêt de ce type de photo réside dans l’occupation intelligente de l’espace. Parce qu’après tout, il n’y a pas grand chose à voir à cet endroit. Le cadre étant défini, il suffisait d’être patient et d’attendre une meilleure composition de l’ensemble.

Ce jour-là, j’étais avec un ami et je lui expliquais qu’il faut être réactif lorsque l’on fait de la photo de rue. Je lui montrais comment préparer son appareil photo, notamment en basculant en mode manuel et en utilisant l’hyper focale. Malheureusement pour moi, j’ai confondu réactivité et précipitation. Être rapide ne signifie pas déclencher vite à tout instant sans réfléchir. Il faut savoir être prêt et attendre le moment opportun, sinon cela n’a aucun intérêt de photographier ce genre de scène dans la rue. J’ai voulu faire le malin et c’est raté. Cela dit, je me suis rattrapé un peu plus tard. Je suis retourné à Ypres pour photographier la ville, toujours en noir et blanc argentique. Seul, j’ai pu me concentrer sur mes actions et choisir de façon un peu plus pertinente les instants. J’en parlerai une prochaine fois. Allez, je retourne à mes scans. Bonnes photos à toutes et à tous.

Quelle pellicule pour le Mju II ?

Le fameux Olympus Mju II accepte tous les types de pellicules au format 135 mm, négatifs couleur, noir et blanc, diapositives. Ce sont ces petites boîtes de pellicules de 24 ou 36 poses que vous avez connues dans votre jeunesse. Le petit compact argentique prend en charge les pellicules allant de 50 à 3200 ISO; mais prenez garde aux utilisations extrêmes. Le MJU ne dépasse pas le 1/1000 ème de seconde. Attention, certaines pellicules, comme chez Rollei, n’ont pas de codage DX. Ce qui signifie que l’appareil ne saura pas décrypter la sensibilité du film et considérera ( en principe ) qu’il s’agit d’une pellicule de 100 ISO.

Lire la suite

Apprendre la photo dans la rue

La « photographie de rue » réunit en un seul exercice tous les aspects de la photo et en cela c’est une très bonne école. Quand on souhaite saisir des instants de vie par exemple, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans la réussite d’une photo . Il faut apprendre à détecter le sens et la qualité de la lumière, savoir choisir un bon point de vue et mettre en valeur le sujet. Et en plus il faut parfois apprendre à cadrer vite et bien. Ensuite, l’idéal est de pouvoir prendre le temps d’analyser ses images chez soi au calme et noter ses erreurs en vue de les corriger la fois suivante. Lire la suite

Le meilleur appareil photo

Photographie d'art - Noir et blanc argentique

La technique, c’est bon pour ceux qui n’ont pas d’imagination.

L’histoire d’une photo, les anecdotes d’un photographe ou les conditions de prise de vue n’intéressent pas grand monde. La grande majorité des requêtes tournent autour du matériel et des bancs d’essais. Quand je regarde le Top Ten des recherches, je suis désappointé. Les grandes marques d’appareils photo arrivent en tête. L’image en elle même importe peu. Ce qui compte, ce sont les performances technologiques. Le regard d’un photographe et sa façon d’interpréter le monde n’a donc plus d’importance ? Lire la suite

Petit exercice mental avant de déclencher

Évaluer la lumière

Une photo mal exposée a moins de chance de plaire qu’une photo bien exposée. Théoriquement, l’exposition devrait toujours être précise. Le photographe débutant oublie dans la précipitation de mesurer la lumière là où il faudrait ou ne sait pas comment l’évaluer correctement. Certains sous-estiment l’importance du contrôle de l’exposition et se reposent sur la technologie en imaginant que la photo sera automatiquement bien calée. D’autres prennent la photo sans vraiment prêter attention à ce qui se passe au niveau de l’indicateur d’exposition. C’est un tort. Même si les logiciels de traitement d’images font des merveilles en post-production et sont capables de rattraper nos erreurs, il faut constamment se poser la question de la lumière et de l’exposition.

apx-100-lille-street-photo-nb

Lire la suite

Un landau vintage sur la plage

Photographie noir et blanc et double exposition

J’ai commencé à aimer la photographie en surimpression il y a une quinzaine d’années à la suite d’une erreur de manipulation. J’avais involontairement exposé la pellicule noir et blanc deux fois. Le résultat m’avait interpelé. Des années après, j’ai cherché à reproduire cet effet. Le reflex Canon EOS 30 me permettait de choisir le nombre d’images à superposer. On peut aller jusqu’à 9 superpositions, l’avancée du film étant bloquée. Malheureusement, je n’ai jamais vraiment réussi à reproduire cet accident aussi bien alors j’ai laissé tomber. Bien plus tard, le phénomène s’est reproduit à mon insu, enfin si on peut le dire ainsi. J’avais remis dans le boîtier une pellicule entamée pensant qu’elle était vierge.

landau vintage sur plage - photographie noir et blanc argentique -

Lire la suite

La photo, c’est comme le sport

… Il faut s’entraîner souvent

Le meilleur conseil que je puisse donner à celles et ceux qui ont l’intention de progresser, c’est de travailler et travailler encore. Je sais, ce n’est pas évident quand on est mère de famille, que l’on doit gérer un emploi du temps chargé. Mais si vous aimez véritablement la photo, il est bon de s’exercer régulièrement, ne serait-ce qu’une demi-heure par semaine et de ne pas attendre les prochaines vacances pour commencer à appliquer ce que vous avez retenu lors d’un cours photo ou lu dans un magazine spécialisé. La photo avec un reflex numérique, que ce soit avec un Pentax K30, un Nikon D5100 ou un Canon EOS 700D est suffisamment complexe sur le plan technique pour s’emmêler les pinceaux au moment crucial. À moins de bloquer le sélecteur sur mode programme automatique, mais ce serait dommage de se priver des possibilités créatives offertes par ce genre d’appareils.

 

Danseurs - Canon EOS

Le nombre de fonctionnalités sur un reflex moderne est énorme. Ce n’est pas facile de tout assimiler en une seule fois. Lire la suite

Intérieur extérieur : photographiez le paysage autrement

Bay

Vous pouvez facilement renouveler votre façon de photographier les paysages. Parfois, il suffit d’une toute petite idée et vos photographies prennent une autre dimension. La qualité de la lumière est essentielle si on veut sublimer un paysage. Malheureusement, en milieu de journée, elle est bien souvent moins intéressante qu’en fin d’après-midi ou à l’aube. Cela ne veut pas dire qu’il faut s’interdire de photographier un paysage quand le soleil est au zénith. L’une des solutions est d’intégrer des ombres afin de jouer avec les contrastes et la géométrie. Si le paysage ne comporte pas de scènes contrastées, on peut aussi photographier depuis l’intérieur. Ici, je me suis servi des fenêtres de ma location de vacances pour photographier la baie de St-Valéry. La lumière diffuse ne donnait aucun bon résultat sur un paysage sans relief. En photographiant depuis l’intérieur j’ai pu obtenir un cadre dans mon cadre. Ce genre d’image est à la portée de tous et facile à mettre en œuvre même avec un reflex amateur basique. Il suffit de prendre la mesure de la lumière et calculer l’exposition à l’extérieur puis revenir en intérieur et choisir son cadre.

Cours photo individuels à domicile.

La nuit dans la rue en noir et blanc

Photo de nuit - Noir et blanc numérique - événement culturel - Lille

Vous aimez le noir et blanc ? Profitez des lumières de la nuit pour photographier la ville.

Photographier dans la rue, la nuit, en noir et blanc est très exaltant. Le noir et blanc est plus facile à réaliser en nocturne qu’en plein jour. Les tonalités sombres dominent. Grâce aux lumières artificielles que produit la ville en permanence, on peut photographier sereinement sans être obligé de recourir à du matériel de pro. En fait, ce qui pose problème quand on photographie en noir et blanc avec un numérique, ce sont les gris. Il est plus difficile d’obtenir des nuances équilibrées sur la peau par exemple qu’un noir profond. Or la photographie de nuit se joue principalement au niveau des contrastes. Entre les extrêmes, il y a peu de valeurs. Le tout est de bien exposer pour les zones plutôt claires. Il  suffit de zoomer ou de se rapprocher d’une source de lumière et de mémoriser ouverture et vitesse. Dans ces conditions, le mode manuel s’avère utile. Si la luminosité est plus faible par moments, il faudra simplement baisser un peu la vitesse après vérification de l’histogramme. Le flash n’est pas forcément nécessaire à part de temps en temps pour éclairer un sujet en premier plan. De toute manière, le flash intégré ne porte vraiment pas loin.

Cours photo pour débutants

Photographies du banal et du quotidien en noir et blanc

Les plus beaux sujets ne sont pas forcément les meilleurs

Photographier des scènes banales ne me dérange absolument pas. Ce qui compte pour moi, ce ne sont pas les belles images mais l’esthétique du noir et blanc. La forme passe avant le contenu. Il n’y a pas de message dans mes photos, juste la volonté de traduire un lieu, un objet en noir et blanc. Même les endroits moches, je les photographie volontiers. Évidemment, si je peux combiner sujet intéressant et photo réussie, c’est encore mieux. Lire la suite

Photographie old style – ancienne rue des Flandres en noir et blanc

photographie vintage old style

Pellicule Kodak TMAX 100 – Ypres

J’ai eu de la chance ce jour-là. Le temps était magnifique. Grâce au soleil, je pouvais utiliser le maximum de profondeur de champ. Du coup, je ne me suis pas ennuyé avec la mesure de l’exposition. J’ai d’emblée appliqué la règle du F/16. C’est bien pratique. Quand une grande zone de netteté s’imposait, je fermais à F/16 à 1/125 ème. Et lorsque je voulais me limiter à F/5,6 il me suffisait de monter la vitesse au 1/1000 ème. On peut ainsi décliner cette règle sur toutes les valeurs d’ouverture mais je n’ai fait qu’une seule image à F/2.8 ce jour là. La vitesse obtenue selon la règle est donc de 1/4000 ème.

Lire la suite

Photographie noir et blanc argentique – Pourquoi faudrait-il se contenter d’un seul film ?

Photographe Nord argentique

Pellicule Ilford HP5

On dit souvent qu’il est préférable de s’en tenir à un seul film argentique.

Il faut du temps pour se familiariser avec un film noir et blanc. Il vaut mieux apprendre à bien connaître les forces et faiblesses du négatif si on veut obtenir de bons résultats et ce dans toutes les situations. C’est utile sur le terrain au moment d’exposer le film mais cela permet aussi de conserver une unité dans le rendu des nuances. Cependant, on a parfois envie d’expérimenter d’autres styles d’images, alors on est tenté d’essayer de nouveaux films. Qu’en pensez-vous ? Lire la suite