De la place dans le frigo pour négatifs sensibles

Pellicule couleur Fuji PRO 400H frigo

Pour répondre à la question de Margaux, je ne stocke plus les films argentiques dans le frigo. Avant, je faisais de la place dans la porte du frigo pour les films inversibles et surtout pendant la période estivale. C’est vrai que l’on conseille de les garder au frais, tout comme chez les revendeurs consciencieux. Encore faut-il avoir un réfrigérateur qui ne génère pas d’humidité. Les films sont très sensibles aux fortes chaleurs mais n’apprécient pas non plus l’humidité. Le stockage des pellicules au frigo est valable si on ne les utilise pas rapidement et si les pièces de votre habitation subissent de fortes variations de températures. Lire la suite

Vous ne trouverez pas la recette d’une bonne photo dans ses Exifs

La recette d’une bonne photo ne se trouve pas dans ses Exifs.

La lecture des informations de prise de vue peut expliquer certaines choses mais ne constitue pas la seule piste pour arriver à reproduire une bonne photo. Le journal régional de La Voix du Nord publie quotidiennement une photo d’amateurs passionnés. Les explications liées à la photo et les EXIFS qui l’accompagnent intéressent bon nombre de personnes. Evidemment, ces informations sont intéressantes pour le photographe débutant parce qu’elles peuvent exprimer les intentions du photographe. Une vitesse très élevée à 1/4000 lors d’une compétition de Kitesurf en mer du Nord a tout son sens, tout comme une photo de portrait de couple prise à F3,5 en fin de journée. Mais, il manque tout de même certains critères importants comme la distance par rapport au sujet.

mariage en kodak

Lire la suite

Le noir et blanc numérique style Kodak TMAX en photographie de rue

Apprendre la photo en noir et blanc avec un Canon EOS 750D

La photo argentique a influencé ma façon de travailler en numérique. J’essaie de reproduire le même type d’images qu’avec une pellicule noir et blanc Kodak TMAX. Cela commence sur le terrain en choisissant une exposition qui respecte l’équilibre ombre et lumière. Puis le passage en noir et blanc se déroule devant l’écran de l’ordinateur, jamais en direct live. Si la luminosité est intense ( ce qui est souvent souhaitable lorsque l’on veut jouer sur les contrastes ) les petites ouvertures sont privilégiées. Il n’est pas rare que le diaphragme soit fermé à F/16. J’ai constamment en tête le rendu des nuances de gris de la Kodak TMAX. Malheureusement, il est difficile de s’en rapprocher même avec un numérique doté d’une bonne dynamique. La problématique est la suivante : comment arriver à produire des images contrastées sans perdre trop de détails dans les hautes lumières ? L’objectif étant de se rapprocher d’une photographie de rue en noir et blanc réalisée avec une pellicule, je dois veiller à ne pas brûler les hautes lumières. Les ombres sont parfois sacrifiées mais c’est le prix à payer.

 

Cadeau de la fête des pères : un cours photo avec reflex numérique pour améliorer sa technique

Au cours de ces dernières années, je me suis rendu compte lors des cours photo avec reflex numérique que les pères et grand-pères adorent photographier leurs enfants et petits enfants en toutes circonstances. Les papas d’aujourd’hui n’attendent pas les grands événements pour sortir le reflex numérique de la boîte et suivre leurs petits bouts dans chacune de leurs activités. Le reflex numérique est parfait pour saisir des scènes de vie. Malheureusement, le résultat n’est pas toujours à la hauteur de leurs attentes. Photographier un enfant qui bouge s’avère parfois compliqué sans compter les problèmes causés par la luminosité ambiante. Pendant le cours photo, la problématique du mouvement et la captation du regard sont souvent abordés. Je conseille souvent l’utilisation d’un seul collimateur pour effectuer une mise au point précise et de le coupler avec l’AF de suivi si l’enfant est en mouvement.

idée de cadeau cours photo fête des pères photographes Béthune Arras

Lire la suite

Le portrait en noir et blanc avec un reflex numérique – Cours photo individuels Arras et Douai

Cours photo individuel Nord Canon EOS

La photo de portrait en noir et blanc plait à beaucoup de photographes mais la maîtrise technique semble parfois poser problème. Une bonne photo noir et blanc ne résulte pas uniquement d’un traitement logiciel et vous le savez. Il n’est pas facile d’obtenir un rendu qui se rapproche du style inimitable du noir et blanc argentique mais en adoptant une méthode rigoureuse dès la prise de vue, on parvient à convertir l’image dans un noir et blanc satisfaisant. Le plus important est de privilégier les bonnes images pour le noir et blanc. Lire la suite

Photographes à suivre et compacts argentiques sympas

Vous êtes nombreux à poser des questions à propos d’appareils photo argentiques que vous aimeriez acquérir. Malheureusement, je ne connais pas tous les modèles. Je ne peux donc pas répondre à toutes vos interrogations. Par contre, ayant pas mal surfé sur le web ces quinze dernières années à la recherche de témoignages, d’expériences partagées, j’ai pu amasser pas mal d’infos sur bon nombre de boîtiers. À mon tour de vous en faire profiter. À partir de maintenant, je posterai ici les bonnes trouvailles argentiques : les photographes qui m’ont inspiré ou étonné, les photographes de talent qui se sont fait un nom sur la toile avec des photos créatives, des revues de matériel et des comparatifs … Le blog Histoires de photos m’a donné la chance de croiser et côtoyer des passionnés, des gens  intéressants et généreux. Il n’y a pas de raison que je garde ces trésors pour moi seul.

Quel compact ou reflex argentique choisir pour des photos couleur dans la rue Olympus OM

Lire la suite

Débuter en argentique avec un Canonet QL 17 GIII

Débuter en argentique avec un Canonet QL 17 GIII – Les avantages et les inconvénients

Après plusieurs décennies passés dans les combles de la maison des parents, des appareils autrefois populaires ont retrouvé une seconde jeunesse chez les nouveaux adeptes de la photo argentique. C’est le cas du Canonet QL 17 GIII. La côte de popularité de ce petit boîtier est remontée ces dernières années, son prix de vente sur le marché de l’occasion aussi. La question que beaucoup se posent est de savoir si le Canonet est un bon choix quand on débute en argentique.

C’est effectivement plus facile de débuter avec un reflex argentique autofocus parce qu’il offre les mêmes fonctionnalités de base qu’un reflex numérique. Mais les jeunes veulent du mécanique, pas de l’assistance électronique. Ils veulent éprouver le plaisir d’effectuer les réglages à la mano. Le principe de fonctionnement du Canonet n’est pas très compliqué mais c’est le genre de machine qu’il faut tout de même apprivoiser au début. Avec un peu de pratique, cela devient vite un jeu. Il faut apprendre à bien insérer une pellicule en prenant garde que le film soit bien engagé dans les dents, actionner le levier d’armement pour enrouler la pellicule, penser à ajuster les ISO dans la petite fenêtre au dessus de l’objectif  si on utilise l’appareil en mode semi-automatique, manipuler les bagues de réglage pas toujours faciles à manœuvrer etc …scan-kodak-tri-x

Lire la suite

Apprendre à mieux gérer le flash

Le flash n’est pas forcément nécessaire lorsqu’on photographie dans un intérieur plutôt sombre. Parfois, il vaut mieux s’en passer. Personnellement, je ne suis pas fan du petit flash pop-up. L’éclair direct est pour moi toujours trop marqué. Mais je reconnais que dans certaines situations, on ne peut pas faire autrement. Bien souvent, le rendu n’est pas très esthétique et cela manque de naturel. On peut tout de même apprendre à mieux gérer le flash et améliorer ses photos.  Lire la suite

Quelle focale fixe pour Noël ?

Un ami photographe a l’intention de s’offrir un ultra grand-angle à Noël. Il a des vues sur le Samyang 10 mm. Il souhaitait connaître mon avis sur différentes focales fixes qui pourraient convenir à son Canon EOS 7D. L’idée est de remplacer un 17-50 F/2,8 par des objectifs de qualité et donc des focales fixes. Je ne suis pas le meilleur candidat pour parler performances technologiques. Il vaut mieux vous tourner vers les magazines spécialisés. Je ne pense pas qu’il faille raisonner en termes de qualité d’image uniquement quand on choisit un objectif. Je crois que le choix d’une focale fixe, s’il faut en passer par là, doit se faire d’abord en fonction du champ de vision recherché et de la distance que l’on souhaite établir avec son sujet. Par exemple, un très grand angle comme le 10 mm ou 14 mm permet de photographier dans des lieux où l’on a que très peu de recul. Et surtout, il englobe largement l’environnement autour du sujet. Ce genre de focale fixe est très pratique en intérieur mais déforme la réalité avec une image étirée.

modele pin-up Ginie photo couleur

Canon EF 35 mm F2 IS

Le 20 mm me semble plus intéressant sur un Canon APSC puisqu’il se transforme en un 35 mm. Mais c’est ma vision personnelle du cadrage qui s’exprime et le 35 mm n’est pas forcément un choix pertinent pour tous les photographes. Lire la suite

Pellicules couleurs et tour du monde

On me pose beaucoup de questions par rapport aux films argentiques.

Les gens pensent que j’ai réponse à tout sous prétexte que le blog Histoires de photos traite de photographie argentique. Il ne faut pas oublier que je ne suis qu’un utilisateur et pas un expert ès labo. Certes, l’expérience est là. 25 ans de pratique me donnent une toute petite légitimité pour en parler mais je ne peux pas résoudre les problèmes de chacun. Dernièrement, on me demandait quelle pellicule choisir pour un voyage dans je ne sais quel pays latin. Pourquoi faudrait-il avoir une réponse technique à ce genre de problème ? Ne serait-il pas plus judicieux de laisser exprimer ses envies ? Qu’est ce qui compte le plus pour vous : des images propres et réalistes en termes de couleurs ou au contraire un style pictorialiste ? Moi je ne sais pas. Au lieu de chercher des réponses techniques, regardez ce qui vous plaît dans les images des autres, fouillez les groupes Flickr par catégorie de film s’il faut mais n’attendez pas la solution miracle ici. Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est d’expérimenter vous-même plusieurs films à partir d’une sélection de films qui vous plaisent pour leur rendu. De toute manière, il est impératif de faire quelques essais avant de partir pour l’Argentine ou les Philippines. À quoi servent les conseils d’un expert sur le choix d’un film si on n’apprécie pas le résultat ?

quelle-pellicule-couleur-voyage-soleil

C’est vrai, il y a des pellicules plus délicates que d’autres à exposer. C’est vrai aussi qu’il faut pouvoir comprendre l’intérêt des différentes sensibilités. Mais si ce sont celles qui justement vous ont attiré au travers des exemples glanés sur le net, pourquoi se rabattre sur un film dont le rendu vous plaît moyennement ? Ensuite, ces histoires de réciprocité et de filtres, il ne faut pas trop s’en inquiéter. Si on ne pousse pas le négatif dans ses retranchements et si on reste dans une utilisation standard et raisonnable, la question des propriétés physiques ne se pose pas. Je ne pense pas que l’on veuille partir au bout du monde et se prêter à des expérimentations hasardeuses. L’idéal serait, lorsque l’on se prépare à faire le tour du monde muni d’un reflex 24 x 36 et d’un lot de films argentiques, de s’entraîner suffisamment longtemps avant pour pouvoir se faire sa propre idée. Trop de personnes pensent que des conseils avisés suffisent pour assurer le coup et ne font pas l’effort de goûter par eux-mêmes ou de tester le produit. Lire la suite