Pourquoi passer d’un appareil photo compact à un reflex numérique ?

Apprendre la photo avec un reflex à Valenciennes

Lorsqu’on choisit de passer d’un appareil photo compact à un reflex, c’est pour une bonne raison.

La qualité d’image ne doit pas être le critère principal du choix d’un reflex. Les hybrides, les compacts et les smartphones savent eux aussi faire de belles images. Ce n’est pas une question de qualité d’image mais de liberté. Photographier avec un reflex ouvre des portes sur des possibilités techniques et donc sur la créativité. Le photographe souhaite obtenir le contrôle total de l’appareil, ce qui est difficilement réalisable avec un simple compact. On veut pouvoir fabriquer des images selon nos envies et ne pas dépendre des automatismes du boîtier.

Cours photo individuel portrait Valenciennes

La photographie est plus ludique quand on a le sentiment d’être aux commandes. Une fois que l’on maîtrise les paramètres de prise de vue, on s’éclate. On explore des techniques nouvelles et grâce aux objectifs spécifiques comme les objectifs macro ou les focales fixes lumineuses, on découvre un nouveau monde. On se sent moins bridé et on a envie de repousser ses limites. Si on décide de sauter le pas vers un reflex numérique, c’est pour ces raisons.

Cours photo individuels Valenciennes

De la place dans le frigo pour négatifs sensibles

Pellicule couleur Fuji PRO 400H frigo

Pour répondre à la question de Margaux, je ne stocke plus les films argentiques dans le frigo. Avant, je faisais de la place dans la porte du frigo pour les films inversibles et surtout pendant la période estivale. C’est vrai que l’on conseille de les garder au frais, tout comme chez les revendeurs consciencieux. Encore faut-il avoir un réfrigérateur qui ne génère pas d’humidité. Les films sont très sensibles aux fortes chaleurs mais n’apprécient pas non plus l’humidité. Le stockage des pellicules au frigo est valable si on ne les utilise pas rapidement et si les pièces de votre habitation subissent de fortes variations de températures. Lire la suite

Vous ne trouverez pas la recette d’une bonne photo dans ses Exifs

La recette d’une bonne photo ne se trouve pas dans ses Exifs.

La lecture des informations de prise de vue peut expliquer certaines choses mais ne constitue pas la seule piste pour arriver à reproduire une bonne photo. Le journal régional de La Voix du Nord publie quotidiennement une photo d’amateurs passionnés. Les explications liées à la photo et les EXIFS qui l’accompagnent intéressent bon nombre de personnes. Evidemment, ces informations sont intéressantes pour le photographe débutant parce qu’elles peuvent exprimer les intentions du photographe. Une vitesse très élevée à 1/4000 lors d’une compétition de Kitesurf en mer du Nord a tout son sens, tout comme une photo de portrait de couple prise à F3,5 en fin de journée. Mais, il manque tout de même certains critères importants comme la distance par rapport au sujet.

mariage en kodak

Lire la suite

Le noir et blanc numérique style Kodak TMAX en photographie de rue

Apprendre la photo en noir et blanc avec un Canon EOS 750D

La photo argentique a influencé ma façon de travailler en numérique. J’essaie de reproduire le même type d’images qu’avec une pellicule noir et blanc Kodak TMAX. Cela commence sur le terrain en choisissant une exposition qui respecte l’équilibre ombre et lumière. Puis le passage en noir et blanc se déroule devant l’écran de l’ordinateur, jamais en direct live. Si la luminosité est intense ( ce qui est souvent souhaitable lorsque l’on veut jouer sur les contrastes ) les petites ouvertures sont privilégiées. Il n’est pas rare que le diaphragme soit fermé à F/16. J’ai constamment en tête le rendu des nuances de gris de la Kodak TMAX. Malheureusement, il est difficile de s’en rapprocher même avec un numérique doté d’une bonne dynamique. La problématique est la suivante : comment arriver à produire des images contrastées sans perdre trop de détails dans les hautes lumières ? L’objectif étant de se rapprocher d’une photographie de rue en noir et blanc réalisée avec une pellicule, je dois veiller à ne pas brûler les hautes lumières. Les ombres sont parfois sacrifiées mais c’est le prix à payer.

 

Cadeau de la fête des pères : un cours photo avec reflex numérique pour améliorer sa technique

Au cours de ces dernières années, je me suis rendu compte lors des cours photo avec reflex numérique que les pères et grand-pères adorent photographier leurs enfants et petits enfants en toutes circonstances. Les papas d’aujourd’hui n’attendent pas les grands événements pour sortir le reflex numérique de la boîte et suivre leurs petits bouts dans chacune de leurs activités. Le reflex numérique est parfait pour saisir des scènes de vie. Malheureusement, le résultat n’est pas toujours à la hauteur de leurs attentes. Photographier un enfant qui bouge s’avère parfois compliqué sans compter les problèmes causés par la luminosité ambiante. Pendant le cours photo, la problématique du mouvement et la captation du regard sont souvent abordés. Je conseille souvent l’utilisation d’un seul collimateur pour effectuer une mise au point précise et de le coupler avec l’AF de suivi si l’enfant est en mouvement.

idée de cadeau cours photo fête des pères photographes Béthune Arras

Lire la suite