Portrait rétro noir et blanc avec le film Lomography Earl Grey 100 ISO et un Nikon FM2n

Look rétro argentique avec la pellicule Lomography Earl Grey

Je m’étais fixé comme objectif de réaliser un portrait au look rétro avec une Lomography Earl Grey. C’est chose faite grâce à Sabrina qui a bien voulu poser pour moi. J’avais senti au cours d’un premier essai que cette pellicule pouvait me fournir un rendu intéressant en photographie de portrait. J’aime beaucoup les nuances qu’elle procure dans les tons moyens. Le rendu de la peau est impeccable. C’est une pellicule dont le rendu devrait plaire aux mordus de l’argentique.

Look rétro avec la pellicule Lomography Earl Grey
Lomography Earl Grey 100

Pour accentuer le look rétro dans cette photo, je me suis servi du Nikon FM2n équipé du Nikkor 50 mm F1.4. La photo a été prise avec une grande ouverture et une vitesse peu élevée. L’imprécision de la mise au point est la bienvenue. Le grain est présent mais reste doux. L’agitation un peu plus énergique que d’habitude pendant le développement du film en est la cause. Le révélateur utilisé est le Rodinal. Tout cela rappelle la photographie d’autrefois et ses imperfections. Cette pellicule Lomography Earl Grey mérite sa place lors des shootings pros. Le grain est joli et les contrastes soutenus. On obtient assez facilement un look rétro, le genre de photos qui pourraient intéresser des stylistes, des créateurs ou des artistes. La Lomography Earl Grey existe au format 120. Je vais poursuivre mes essais avec le Rolleiflex au cours des prochaines séances portraits et photos de mode.

Le prix de la Earl Grey 100 n’est pas excessif mais il semblerait que Lomography achète ses films chez le fabricant Tchèque Foma. La Earl Grey pourrait être en réalité de la Fomapan. Or, la Fomapan est vendue presque deux fois moins chère. Je suis sceptique. Les deux films ne semblent pas avoir les mêmes caractéristiques. Voici d’ailleurs une photo prise avec la Fomapan et développée avec le même révélateur. Dites-moi ce que vous en pensez.

Fomapan 100

Ce n’est pas toujours facile de vendre le noir et blanc argentique. Dans mon activité professionnelle, on connaît surtout mes photographies de mariages et portraits en couleurs. J’essaie de promouvoir mes prestations photos argentiques auprès des particuliers et professionnels. Malheureusement, tout le monde n’est pas sensible à ce style de photo. Parmi les réfractaires, il y a ceux qui tout simplement n’apprécient pas le noir et blanc à l’ancienne. Trop imbibés d’images numériques livides et sans saveur, ils sont habitués au rendu monochrome triste et monotone diffusé sur le net. Les autres adorent le noir et blanc d’une pellicule mais n’ont pas envie de payer un supplément pour des photographies au look rétro qui peuvent soi-disant être obtenues en un clic grâce à une appli. Dans le milieu professionnel, l’argentique est une niche. Ce type de photographie ne peut pas plaire au plus grand nombre, il faut bien en être conscient avant de se lancer dans un tel projet.

2 commentaires sur « Look rétro argentique avec la pellicule Lomography Earl Grey »

  1. Bonjour Fred, très bonnes photos, bravo ! Par rapport aux différences entre les pellicules, je trouve ça difficile de se faire une idée entre ces deux images. Après j’ai tendance à n’utiliser qu’une seule émulsion pour bien la connaître et la travailler suivant ce que je veux obtenir, changement de sensibilité, développement différent etc mais avec toujours la même émulsion, il y a déjà beaucoup à faire et à apprendre et finalement avec le temps une fois qu’on a trouvé chaussure à son pied, on en change plus enfin pour ma part. Par exemple est-ce que tu n’aurais pas la même chose avec cette Lomo Earl Grey et une Kentmere travaillée en fonction, je pense que oui ! Bien à toi, Nicolas

    1. Évidemment, quand on a trouvé un film qui nous convient, on n’en change plus. Le but est la réalisation d’images. J’ai longtemps travaillé avec la Tri-X avant de passer à l’Ilford HP5 pour une question de tarif. Et puis récemment, je me suis rabattu sur la Fomapan également pour une raison de prix. La Kentmere est différente de la Earl Grey. Elles ne réagisent pas pareil dans les hautes et basses lumières. Le grain est différent. La Kentmere est plus dure. Bonnes photos, Nicolas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.