Un article sur le développement des photos qui passe à la trappe

Vendredi, j’ai publié un article pour rien. Je l’ai mis en ligne à une date antérieure par mégarde. Cela arrive quand je commence une ébauche sur la tablette et que je finalise le brouillon sur l’ordinateur. En ce moment, je ne fais rien que des bêtises. Si je ne fais pas attention à la date de programmation, l’alerte n’est pas envoyée aux abonnés. Du coup, aucun des 3000 abonnés n’a pu être averti de la parution de ce nouveau post et personne ou presque n’est venu le consulter depuis. C’est un sujet qui je suis sûr aurait pu intéresser les apprentis photographes qui me suivent. Je donnais quelques conseils à propos du développement des photos en noir et blanc. Cet article ne risque pas de remporter beaucoup de succès (même en le boostant sur les réseaux sociaux). Très peu d’anciens articles génèrent des visites régulières et importantes, à part ceux qui ont attrait aux pellicules et au matériel. Un billet fraîchement publié attire entre 250 et 500 visiteurs puis les chiffres des statistiques baissent très rapidement. Celui-ci n’a enregistré qu’une dizaine de vues. J’ai essayé de rattraper le coup mais cela n’a pas fonctionné. Autant dire que j’ai travaillé pour rien.

Un article WordPress de plus sur la photo argentique. Photographe indépendant Lille spécialisié noir et blanc argentique

Quelques articles plus anciens attirent toujours autant de visiteurs chaque année mais ils sont rares. Un sujet comme Débuter en argentique avec un Olympus OM10 paru en 2015 a recueilli encore 5500 visites l’an dernier. Et celui qui parle du choix d’une pellicule pour la photo argentique connait un succès constant depuis 2011 avec déjà 2000 visites sur les six premiers mois de l’année. Sinon, la majorité des articles s’évaporent quelques semaines seulement après leur parution. La vie normale d’un blog en somme. C’est pour cette raison que je trouve dommage que toutes ces informations se perdent dans les méandres du net et qu’elles ne puissent être livrées aux passionnés de photographie argentique qui suivent ce blog. Contrairement à mon site web professionnel que je gère de A à Z, le blog Histoires de photos est enregistré chez wordpress.com. Je ne dispose donc pas des mêmes outils de diffusion. Les spécialistes du référencement conseillent de retravailler de temps à autres d’anciennes publications en perte d’audience et de les partager sur Twitter par exemple mais le gain n’est pas conséquent.

Faire de la photographie argentique à Lille. Apprendre les techniques de prise de vue en noir et blanc. Astuces développement des films argentiques en cuve. Révélateur Ilford maison.

Ce samedi, il n’y pas de reportage photo mariage et c’est une chance. Les températures sont bien trop élevées pour moi. Je sors au petit matin pour prendre l’air avant les grosses chaleurs et j’en profite pour faire quelques clichés de mon environnement proche avec le Canon AE1 et son 28 mm. Tout en déclenchant, je réfléchis aux prochains sujets que je pourrais traiter dans le blog. J’en ai quelques uns sous le coude dont un qui me tient à cœur à propos d’une série de portraits réalisés récemment avec une pellicule Lomography Earl Grey. Je prendrai garde à ne pas me tromper sur la date de publication. Si des sujets photos en particuliers vous intéressent ou si vous avez des questions, je compte sur vous pour m’en faire part. J’essaierai d’y répondre en fonction de mes connaissances.

Fomapan street photography

Pour toutes celles et ceux qui souhaiteraient lire cet article, voici le lien : Les bonnes pratiques pour développer vos photos en noir et blanc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.