Lille au Caffenol

Le développement au caffenol n’est pas compliqué en soi. Il faut juste respecter les dosages et la température. Mais personne n’est à l’abri d’une erreur. J’ai bien une eau à 20°C avant de commencer le mélange des ingrédients qui composent le révélateur maison. Par contre, j’ai oublié que le carbonate de sodium pouvait augmenter la température de 2 à 3 degrés. Résultat, le grain est très marqué. J’aurais dû contrôler la température du caffenol avant de développer le film.

Lille centre photographie noir et blanc argentique au caffenol. Photographe argentique Lille. Cours photos individuels.
Ilford Pan 400 – Caffenol
Ilford Pan 400 – Caffenol
Ilford Pan 400 – Caffenol

Mon conseil :

Préparez l’eau qui va servir à mélanger le carbonate de sodium, l’acide ascorbique et le café soluble. Je recommande une température à 17,5° C. Avant de dissoudre le carbonate de sodium, je prélève une quantité d’eau pour le café soluble et une autre part pour l’acide ascorbique. Je commence par le carbonate de sodium en premier et je mélange avec une spatule jusqu’à totale dissolution. C’est un peu long. Il faut vérifier qu’il n’y ait plus de cristaux. Laissez reposer cinq minutes. J’ajoute ensuite la vitamine C. Je mélange à nouveau avant de verser le café soluble. Mélangez le tout suffisamment pour obtenu une mixture homogène et laissez reposer dix minutes. Contrôlez la température. Voilà.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Retour en haut ↑