Ilford HP5 et Caffenol

Je me suis mis au Caffenol

C’est encore tout récent. Je suis tombé dans la potion magique la semaine dernière. Je n’ai donc pas encore assez de recul pour vous en parler comme le ferait un expert. Cependant, j’ai d’ores et déjà un avis positif vis à vis de ce procédé alternatif. Bien que l’odeur ne soit pas très plaisante, j’y ai pris goût. J’ai fait mes premiers essais avec deux films sacrifiés expressément pour la bonne cause. Les ingrédients, vous les connaissez : du café soluble, du carbonate de sodium et de la vitamine C ( ou plutôt acide ascorbique 100% ), le tout mélangé dans un demi-litre d’eau à 20° et c’est parti pour un développement de 15 minutes.

Développement Caffenol d'une pellicule Ilford HP5. Test avec photographie de rue à 800 ISO.
Canon AE1 + 28mm – Ilford HP5 à 800 ISO

Je me suis lancé dans le développement de mes films argentiques au caffenol par curiosité et par amusement. Je voulais aussi vérifier si le procédé pouvait s’inscrire dans ma démarche artistique. Je m’attends à des résultats aléatoires. Peut-être que le le caffenol n’apportera rien de plus qu’un développement standard au Rodinal ou à l’Ilfotec. Dans ce cas, j’arrêterai l’expérience. Je n’aurai pas perdu mon temps ni d’argent. On apprend toujours quelque chose en mettant la main à la pâte. Pour l’instant, seulement deux films ont trempé dans le café. Je préfère multiplier les essais en variant les temps de développement et d’agitation avant d’en tirer des conclusions.

Dev caffenol pellicule Ilford HP5. Recette 15mn dans le café et la vitamine C.
Canon AE1 + 28 mm – Ilford HP5 @ 800 ISO

Premier essai au caffenol d’une pellicule Ilford HP5

Le developement au caffenol de l’Ilford HP5 exposée à 800 ISO n’est pas mauvais. Je trouve le rendu assez satisfaisant. Les tonalités sont celles que j’aime retrouver chez une Ilford HP5. La netteté, c’est une autre histoire. Les photos ont été prises au soir entre 1/15 et 1/30 de seconde. Je ne cherche pas une finesse de grain, ni des images ultra nettes. Un jour peut-être, je prendrai le temps de comparer les résultats entre le caffenol et un développement chimique classique. Il faudrait faire le test à partir d’une pellicule exposée à sa sensibilité nominale et dans des conditions normales. Pour l’heure, je poursuis les expérimentations du développement au café vitaminé sur différentes émulsions. Il me reste suffisamment de produit pour traiter une bonne vingtaine de films, de quoi remplir mes longues soirées d’hiver. Je pense être en mesure de publier un compte rendu fin janvier. Si vous le souhaitez, vous pouvez partager votre expérience du caffenol en commentaire et éventuellement poster un lien vers votre blog.

Ce blog est consacré essentiellement à la photographie argentique. Sélectionnez la ou les catégories d’articles qui vous intéresse en bas de page, en dessous des statistiques de visites du blog. Histoires de photos existe depuis 2010. Plus de 1200 billets traitent des films, du matériel photo et des techniques de prise de vue. Ici, vous pouvez aussi témoigner de votre passion pour la photo argentique avec votre texte et vos images.

Retrouvez-moi sur Instagram : argentiquenord

Voici un compte Instagram argentique à suivre : @lochblick

6 commentaires sur « Ilford HP5 et Caffenol »

    1. Bonjour Olivier.
      Je te remercie. Mes premiers essais sont justement basés sur ce cookbook que tout le monde connait maintenant et les conseils du caffenol blogspot http://caffenol.blogspot.com/
      Il existe plein de ressources à ce sujet. Il suffit de parcourir Youtube pour s’en rendre compte. Je ferai varier la recette avec des pellicules différentes. À ce moment là, j’indiquerai les formules qui me conviennent.
      À bientôt Olivier et très bonnes fêtes de fin d’année.
      Amicalement.

  1. Aîe, j’ai toujours entendu dire que l’abus de café était néfaste à la santé (je bois du thé depuis ;-)) Mais manifestement, c’est bon pour développer du N/B sans trop de complications. J’ai toujours été mauvais en chimie, je pense me recycler en barista argentique. J’ai une Lab-Box a tester depuis un moment, ce sera l’occasion.
    Ceci étant, quand je n’ai pas d’aquarelle sous la main, je déjà testé la peinture au café et ça donne bien quand on s’ennuie sur un coin de bar …
    Merci de partager ces expériences avec nous.
    Je réitère mes vœux à tout le monde et à toi et tes proches en particulier.
    Mes amitiés.

    1. Bonjour Jean-Pascal. Ce serait vraiment dommage de ne pas essayer un développement maison. Le caffenol est très facile à réaliser, surtout avec une Lab-box. Sinon, il existe une solution encore plus simple : le monobain. Un seul produit à verser dans la cuve et on sort le film très rapidement après un rinçage à l’eau claire. Cinestill commercialise ce produit unique : le DF96. Une lab-box et le monobain, on ne peut pas faire plus simple.À bientôt JP.

  2. Moi j’aime bien ce N&B là, celui qui ta as obtenu dans les 3 images ci dessus, il y a un peu de charbon, les blanc ne pètent pas trop, l’ensemble est doux et prononcé : je trouve que tu tiens un bel équilibre pour des photos de début de nuit comme ça. Tiens nous informé avec plaisir de tes résultats

    1. Merci Chet. C’est promis, je partagerai mes impressions quand j’aurai un peu plus de recul. J’ai l’intension de passer au caffenol plusieurs films à des sensibilités différentes, juste pour voir et je publierai les résultats. J’indiquerai les dosages et les temps de développement. Les essais au caffenol sur la Kentmere sont moins bons. J’en parlerai prochainement. Bonne fin d’année.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.