NOUVEAUX ESSAIS KENTMERE 100 DANS LA RUE

Nouveaux essais Kentmere 100 dans la rue

Dans ce blog photo, j’ai pris le parti de montrer des bouts d’essais en argentique ou des tentatives plus ou moins réussies avec telle ou telle pellicule. J’essaie de donner envie aux photographes débutants de tester des choses par eux-mêmes et de trouver leur propre voie. Au lieu de vous dire ce qu’il faut faire et ne pas faire en photographie, ce qui n’a pas de sens en soi et me semble présomptueux, je préfère vous inciter à chercher de nouvelles façons de pratiquer la photo en partageant mes trouvailles. Personnellement, je n’invente rien. Je combine tout simplement des techniques existantes en espérant aboutir à un résultat différent et plaisant. Je pense que c’est à la portée de tout le monde. Malheureusement, de nos jours, l’être humain cherche la solution de facilité et le bouton miracle. Oui, c’est chiant parce qu’il faut parfois se creuser les méninges, lire des revues spécialisées, faire des essais, se tromper et recommencer mais ce serait dommage de se contenter du copier coller en regardant Instagram.

Pellicule NB Kentmere 100 scan couleur street photo

Je suis donc allé dans la rue avec un Canon argentique et une pellicule que je commence vraiment à apprécier, la Kentmere 100. J’ai voulu construire une série d’images classiques avec un filtre orange B+W. Le filtre augmente la densité du spectre bleu. Toutes les photos ont été légèrement sous exposée en priorité ouverture entre F11 et F16. Le développement est un procédé en machine standard confié au labo mais le scan du film a été réalisé en mode couleur avec une réduction de la saturation de 50%, ce qui donne cette teinte brunâtre aux photos.

Utilisation d'un filtre orange B+W 040 avec un film noir et blanc Kentmere 100 à Lille

Les photos n’ont rien d’original mais le style est différent. Le rendu me plaît alors je sais comment faire lorsque j’aurai un sujet similaire. Je ne veux pas vous influencer et vous inciter à reprendre cette méthode. Je veux juste vous montrer qu’avec un peu d’imagination, on peut explorer de nouveaux horizons et pourquoi pas trouver un style qui nous convienne. Libre à chacun de piocher ici les bonnes et moins bonnes idées. Je n’ai pas envie d’imposer mes points de vues sur la manière de photographier ni sur le choix des sujets. De toute manière, dire ce qu’il faut faire et ne pas faire est risqué de nos jours. Donner son point de vue aussi. Un confrère s’est fait incendier sur Youtube pour avoir osé déclarer qu’il détestait un certain style de photographie tout en essayant vainement d’expliquer son propos. Il voulait juste donner son point de vue mais il s’est attiré les foudres d’internet. Il a récolté plus de 1000 dislikes et des centaines de commentaires agressifs.

Pellicule Kentmere en test à Lille photographies de rue en noir et blanc argentique.

Je ne suis ni un artiste, ni un technicien. Je tente ma chance, c’est tout. Parfois, ça marche, parfois non. Si vous êtes curieux, vous pouvez vous aussi vous lancer dans des expérimentations. Ici, je n’ai pas pris beaucoup de risque. J’ai simplement modifié quelques paramètres par rapport à mes habitudes de travail. Je pense qu’il existe tellement de possibilités créatives en photographie qu’il serait dommage de ne pas goûter une fois ou deux au plaisir de la découverte personnelle sans attendre d’être pris par la main. Parmi vous se cache peut-être un artiste en devenir qui s’inspirera de mes réflexions et suivra son propre chemin qui l’amènera vers le succès. C’est tout ce que je vous souhaite.

Essais dans la rue avec le film noir et blanc Kentmere 100

Les prochains essais concernent la pellicule Foma 100 et le Nikon F100 avec le 50mm 1.8 G. Rendez-vous le mois prochain pour un article dans la même veine. Suivra ensuite un essai avec une pellicule Ilford Pan F de 50 ISO dans le Nikon FM2n.

5 commentaires sur « Nouveaux essais Kentmere 100 dans la rue »

  1. On empêchera jamais les farcis de certitudes et de train train traditionnel de hurler comme des vierges violentées au moindre essais original d’un photographe curieux en recherche d’effets originaux et innovant.. laissons les dans leur petite mare pour naviguer dans les eaux surprenantes et passionantes de l’océan immense.

  2. Eh bien, Fred, c’est chouette ! 🙂
    Sur la 1ère photo je me suis demandé ce qui donnait cette teinte au tirage.
    Belle expérimentation. J’aime bien à la fois le résultat et la démarche.
    une suggestion : procédé à reproduire quand tu reprendras en photo tes amies infirmières des manifestations rétromobile. 😉

    1. Bonjour Olivier. Je te remercie. C’est sympa. Je ne sais même pas si l’édition 2021 est maintenue. En tout cas, ce serait compliqué pour moi cette année avec tous ces mariages. Et les lendemains sont de plus en plus difficiles. Je me fais vieux.

  3. Je repense à ta série sur les tombes. Ce serait intéressant d’expérimenter ton procédé.
    Le cimetière de Bailleul est remarquable, très pittoresque.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.