UN SUPERBE OBJECTIF POUR MON REFLEX ARGENTIQUE CANON

Un superbe objectif pour mon reflex argentique Canon

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas renouvelé mon équipement photo argentique dans la partie pro. Le matériel argentique qui me sert aux portraits sur commandes est toujours constitué de deux reflex Canon EOS 3, très pratiques en reportage photo mariage. Mais depuis que je me suis séparé du 50 mm et du 85 mm, les deux boîtiers se sentent bien seuls.

Portrait dans la lumière d'été Kodak Ultramax 400 - Photographe argentique Lille book retro couleur analog

Le Canon EF 50 mm F1.4 était constamment vissé sur l’un des EOS 3. Il a été un allié précieux pendant de nombreuses années mais là, c’est terminé. Je m’en suis séparé après avoir constaté trop de ratés aux grandes ouvertures. Je ne pouvais pas me contenter de travailler au delà de F4,5. Les trois quarts des portraits en argentique sont réalisés au 50 mm et parfois avec le 85 mm, lui aussi revendu pour trois fois rien au profit d’un Tamron stabilisé dédié aux travaux numériques mais non utilisable sur les argentiques. Il ne me restait donc plus beaucoup de solutions pour faire tourner les EOS 3.

De temps en temps, un EOS 3 recevait le 24-70 F4 L mais j’ai décidé que celui-ci ne devait plus quitter le 6D lors des reportages. J’en avais assez de permuter sans arrêt les objectifs entre les 24×36 argentiques et numériques. Je perdais du temps. Il fallait donc une solution pour combler le trou béant causé par le départ du 50mm et du 85mm et ce n’est pas mon 28-105 II USM qui pourra remplir cette tâche. Ce zoom n’est pas mauvais mais il ne répond pas aux critères qualités recommandés pour un usage professionnel. Je m’en sers surtout en balade avec le Canon EOS 33 de JP.

Avis Canon 50 mm F1.4 contre Sigma 50 mm ART
Sigma 50 mm ART et Canon EF 50 mm F/1,4

Le 50 mm reste l’une de mes focales préférées en argentique. C’est très difficile pour moi de m’en passer. Je suis habitué à cadrer avec le 50 mm depuis tellement longtemps et puis la luminosité offerte permet de photographier en soirée, ce n’est pas négligeable. Le Sigma 50 mm ART qui accompagne en général le 5D MKIII a un piqué de fou et pourrait être utile sur un EOS 3. Malheureusement, cet objectif ne me convient pas en argentique. Le grain explose, les images semblent destructurées. Je ne perds pas espoir de mettre la main sur un 50 mm 1.2 à un prix raisonnable mais les occasions sont rares. Peu nombreux sont les photographes qui veulent s’en défaire.

La qualité d’image en argentique repose essentiellement sur les optiques, vous le savez. Cependant, je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’investir dans les toutes dernières innovations technologiques des grandes marques afin de créer des images, que ce soit en numérique ou en argentique d’ailleurs. Les anciennes formules optiques fonctionnent très bien sur un EOS 3 et de toute manière, je ne suis pas un prosélyte du piqué absolu. J’ai donc cherché du côté des objectifs Canon anciennes générations qui pourraient répondre à mes besoins dans le domaine du portrait et je me suis souvenu du 28-70 F2,8 L, un zoom que je convoitais au début des années 2000 avant l’apparition du numérique dans mon sac photo. Par la suite, j’avais adopté le fameux 17-40 F4 L beaucoup plus abordable et plus utile sur mon tout premier EOS numérique, le Canon EOS 10D.

Alors bien sûr, il existe un modèle plus récent que le 28-70 dans la gamme des trans-standards. Le 24-70 F2,8 L première génération, lâché par bon nombres de photographes attirés par son successeur, se revend fréquemment aux alentours de 650 euros. Mais ce dernier n’apporterait rien de vraiment significatif sur un argentique par rapport au 28-70 et j’économise au moins 350 euros. J’ai déniché un exemplaire sur le net assez facilement pour la modique somme de 300 euros. Je l’ai testé sur l’EOS 5D et tout me semble bon. En tout cas, il est en excellent état. Avec le 28-70 F2,8 L, j’ai trouvé un bon compromis. Je bénéficie d’un objectif fiable et de qualité qui rassemble les trois focales qui me sont essentielles, à savoir le 28 mm, le 35 mm et le 50 mm avec une ouverture tout à fait honorable. Les premiers essais argentiques avec cet objectif ne devraient pas tarder. Des séances photos en famille m’attendent courant avril.

3 commentaires sur « Un superbe objectif pour mon reflex argentique Canon »

  1. Bonjour Fred.
    Félicitations, cela semble un excellent choix de raison et sûrement diablement efficace sur argentique !
    J’ai hâte de voir les premiers résultats. 🙂

    1. Merci Olivier. Je l’espère. Je cherche à dépenser le moins possible ou rien du tout en revendant ce dont je n’ai plus besoin. Les images se font avec la tête et le cœur. Du matériel plus récent, plus cher, plus performant ne me servirait à rien. En tout cas, mes clients n’y verraient aucune différence.

  2. Les optiques Sigma Art ont en effet — et même en numérique — un rendu raide, coupant, qui n’est pas forcément un bonheur. Mais je ne comprends pas pourquoi tu dis que « le grain explose » avec le 50 Art ? Quel rapport entre le grain, qui appartient à l’émulsion, et l’optique ? Je n’ai jamais constaté ça. Ce qui peut faire « exploser » le grain, indépendamment du développement, c’est plutôt le scanner…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.