Du noir et blanc argentique avec un Canon eos amateur

On peut être photographe professionnel et apprécier les appareils photo amateurs. Parmi les pros du mariage, certains ont toujours un bon vieux Nikon 24×36 argentique ou un Canon AF35 dans la sacoche aux côtés de l’hybride. Une photo en noir et blanc argentique de temps en temps, ça plaît toujours au client. Le boîtier argentique que j’utilise le plus en ce moment est le petit Canon EOS 33 confié par JP. Il n’est jamais loin, chargé en permanence avec une pellicule noir et blanc, il se tient prêt. Pendant mes déplacements, si l’envie me prend de faire une prise de vue rapide, il est à portée de main dans un slingshot. J’aime prendre des photos sans me poser de question. On peut l’utiliser comme un compact automatique. On appuie sur le déclencheur et hop, l’image négative est sur la bande. C’est tellement facile.

Canon EOS argentique

L’avantage avec ce genre de boîtier, c’est de pouvoir monter n’importe quel objectif EF, moderne ou ancien. Si vous êtes plutôt focale fixe, le choix est énorme chez Canon. Mais vous pouvez aussi récupérer un zoom trans-standard doté d’un autofocus USM comme les 28-70, 24-85, 24-105 ou le grand angle 20-35. Quel que soit le modèle Canon EOS argentique (3000, 300v, 30, 33 ou 33v), la qualité d’image dépendra surtout de l’objectif choisi. Si le zoom n’est pas très performant à pleine ouverture, il vaut mieux fermer le diaphragme entre F8 et F11. C’est notamment le cas avec le Canon EF 28-105 II. À F11, le zoom se comporte mieux qu’à F3,5.

Si on aime les images détaillées et contrastées, alors un objectif de la gamme pro de chez Canon reste une option pertinente. Les objectifs siglés L, y compris ceux avec stabilisation, peuvent être utilisés sur un Canon EOS amateur. Il m’est arrivé de sortir en balade avec l’EOS 30v équipé du 24-70 F4 L IS USM. Les images sont ultra nettes et les couleurs superbes grâce à ce zoom. Donc, ne pensez pas que vos images seront obligatoirement meilleures avec un boîtier pro comme le canon EOS 1V. Un Canon EOS amateur sera tout aussi efficace, si vous connaissez les bases de la photographie.

6 commentaires sur « Du noir et blanc argentique avec un Canon eos amateur »

  1. J’utilise beaucoup mon Eos 300 (très très léger) avec le pancake moderne 40mm/2.8 (aussi très très léger). L’ensemble à presque le poids d’un jetable, et la qualité est top.

    1. Merci Gilles. Voilà une combinaison intéressante. Ce 40 mm est réputé pour son piqué. Un ensemble ultra léger et compact. La preuve que les combinaisons possibles avec un argentique amateur sont nombreuses.

  2. Bonsoir ,
    J’ai acheté un Canon AE 1 Program, modèle avec lequel j’avais débuté la photo dans les années 70 que j’ai équipé en FD 35, 50 et 100mm.
    Je retrouve tout le plaisir de la photo argentique .
    Cependant je le trouve un peu encombrant en photo de rue. Je recherche un petit reflex argentique discret , facile à transporter sachant que je souhaiterais rester en Canon.
    Que me conseillerez-vous ?
    Antoine

    1. Bonjour Antoine.
      La seule alternative que je vois chez Canon est le Canonet QL 17, un télémétrique doté d’un objectif 40 mm non interchangeable ouvrant à F1,7. Il est silencieux et donc parfait pour la photo de rue. On en trouve assez souvent sur le marché de l’occasion. La différence de taille avec le Canon AE1 n’est pas énorme. L’idéal serait d’en tester un exemplaire et de pouvoir comparer. Si vous souhaitez vraiment un boîtier plus compact, je vous conseille les reflex Olympus dans la gamme OM1, OM2n etc …

      1. Merci Fred pour cette réponse.
        Je pensais aussi à la série des EOS 30 que vous appréciez beaucoup. Est-ce aussi une bonne alternative mais l’encombrement n’est pas très différent de l’AE1 , non ? De plus, les objectifs FD ne s’y montent pas ?

        1. Je vous en prie. Je ne suis pas sûr qu’un EOS soit l’idéal si vous cherchez un appareil de petite taille. les EOS 300 sont très légers mais ont le même encombrement qu’un AE1. Il est toujours possible de monter les objectifs de la gamme FD sur un EOS via une bague d’adaptation FD vers EOS mais il faudra prendre une bague avec AF confirm si je me souviens bien pour confirmer la bonne mise au point qui reste bien entendu manuelle. Si vous prenez un EOS, c’est pour gagner en faciliter de mesure d’exposition et jouer sur les corrections d’exposition, bénéficier de la rapidité de la mise au point automatique, du rembobinage automatique, des vitesses jusqu’au 1/4000 sur les modèles amateurs et le codage DX qui vous permet de charger ce que vous voulez comme pellicule sans vous préoccuper des réglages de sensibilité. L’AE1, c’est le boîtier pour le plaisir de manipuler une mécanique ancienne. Les EOS sont plutôt là pour vous faciliter la vie et pour certains gagner en efficacité grâce aux automatismes qui restent néanmoins débrayables. On travaille en manuel aussi avec un EOS. Mais le plus intéressant aujourd’hui, c’est la multitude d’objectifs différents que l’on peut monter sur ces petits reflex premiers prix. Du très grand angle aux très longues focales, des zooms standards au zooms pros, des focales fixes aux trans-standards, le choix est immense. J’ai toujours milité pour le 50 mm en argentique. Le pris du 1.8 est ridicule comparé à ce qu’il sait faire. Voilà ce que je pense des EOS. c’est une univers complètement différent des vieux appareils en métal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.