Ilford HP5 exposée à 1600 ISO

Cette fois, je n’ai pas attendu la tombée de la nuit. J’ai commencé une série de photos avec de la pellicule Ilford HP5 exposée à 1600 ISO en fin d’après midi. Le fait de pousser le film à un niveau plus élevé que la sensibilité nominale ( ici 400 ISO) permet de continuer à photographier quelle que soit la luminosité. C’est une méthode que j’applique en reportage mariage. En hiver, les journées sont courtes et la luminosité décline sensiblement vers 16H30. Afin d’éviter le changement de bobine en cours de route, je règle d’entrée de jeu le reflex Canon à 800 ISO voire 1600, même s’il fait encore jour. Je n’ai plus à me préoccuper de la lumière et de savoir s’il est temps ou non de remplacer le film. Je peux poursuivre mon reportage sans interruption avec des vitesses d’obturation assez rapides. Parce qu’en fait, c’est bien cela le vrai problème. Moins de lumière signifie des vitesses plus lentes.

Avantages de pousser un film 400 ISO à 1600 ISO. Plus de vitesses et une plus grande profondeur de champ. Truc et astuces en photographie argentique. Apprendre la photo argentique avec un professionnel à Lille. Pellicules noir et blanc traitement poussé. Stand dev 1600 à 400 pendant une heure. Netteté et contrastes d'un film argentique poussé.

La deuxième photo a été prise au soleil couchant, entre chien et loup. On conserve encore un peu de clarté. La vitesse reste à un niveau raisonnable. L’objectif n’est pas stabilisé et je déclenche à main levée. Pas de souci, les 1600 ISO assurent une bonne netteté.

Pellicule Ilford HP5 exposée à 1600 ISO - Sortie photo nocturne

En début de soirée, la lumière naturelle est quasi absente. Seuls les éclairages artificiels peuvent encore venir en aide. Les 1600 ISO ne suffisent plus. L’exposition était réglée sur F4,5 et 1/15 je crois. Il aurait été préférable de passer à 3200 ISO et de visser une focale fixe lumineuse. Le zoom utilisé ici n’offre pas autant de souplesse la nuit mais on se débrouille avec et on évite de bouger.

Vitesse lente film argentique. Pellicule noir et blanc dans la rue  Ilford HP5 exposée à 1600 ISO.

Lorsque le temps est gris et que la faible luminosité vous empêche de photographier à des vitesses relativement élevées, n’hésitez pas à pousser votre pellicule. Décidez de la sensibilité adéquate au moment de charger le film. Commencez par un film 400 à 800 ISO, essayez ensuite avec une Ilford HP5 exposée à 1600 ISO. Vous préviendrez votre labo d’effectuer un développement à + 1 stop. Le rendu sera toujours très bon si vous photographiez avec une pellicule de qualité comme l’Ilford HP5 400 ou la FP4.

Je livre quelques recettes et pistes de progrès aux photographes débutants souhaitant apprendre la photographie argentique.

2 commentaires sur « Ilford HP5 exposée à 1600 ISO »

  1. Belles images!

    J’ai essayé une fois d’exposer un HP5 à 1600 et de changer en cours de bobine vers 400…

    En stand development 1h dans du Rodinal j’ai eu d’excellents résultats avec extrêmement peu de différence entre 1600 et 400 ISO.

    Apparemment Rodinal en stand fait des miracles…. pratique en tout cas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.