Photo de rue avec la Kodak TMAX et le Canon EOS 30v

Vous aimez la photo de rue en noir et blanc et vous battez le pavé pendant des heures, le doigt sur le déclencheur. Vos sens sont en éveils, votre œil vif paré à cadrer des fragments d’histoires. Et là, vous vous rendez compte que votre boîtier argentique est vide. Ne riez pas, cela m’est arrivé il n’y a pas très longtemps. Comment peut-on être aussi idiot ? Je suis revenu quelques jours plus tard avec de la Kodak TMAX. J’ai pris cette photo à l’intérieur de la bourse aux livres de Lille.

J’aime beaucoup la Kodak TMAX en photographie de rue. Les contrastes sont souvent intenses et les nuances dans les tons moyens restent bien présents. On a une belle gamme de gris avec ce film. La Kodak Tmax était jusqu’à présent mon film préféré. Associée avec le Canon EOS 30v, j’avais trouvé mes marques. Ce reflex vraiment très complet et bien pensé m’a toujours donné entière satisfaction et pas uniquement dans la rue. Je l’ai emmené partout, en voyage comme sur les reportages photos mariages en tant que boîtier de secours.

Photo de rue dans le Vieux Lille image en NB  argentique 135mm

Ce week-end, j’ai chargé le Canon EOS 30v avec l’intention de photographier la rue après 17H00. On est en hiver, la nuit tombe très tôt, j’ai déjà positionné la molette des réglages ISO sur 1600 et à ma grande surprise je m’aperçois que le boîtier ne ferme pas. Une pièce est cassée au niveau du chassis, un bout de plastique en est tombé. J’étais dépité. Je pourrais toujours le remplacer par un modèle précédent et abordable comme l’EOS 33 ou l’EOS 100 lui aussi réputé être très silencieux mais je refuse de mettre l’EOS 30v au rebus. Le reflex fonctionne à merveille et il est propre comme un sou neuf. Il m’a permis de réaliser tellement de photos de toutes sortes, en couleur et en noir et blanc. Je le ferai peut-être réparer un jour, je verrai bien. Du coup, je me retrouve sans reflex de taille moyenne et polyvalent. Malheureusement, j’ai revendu tous les 24×36 argentiques mécaniques que je possédais. C’est bête, même le petit Olympus OM-2000 que j’appréciais pour ses fonctions sympas comme la mesure spot est parti. Je les utilisais exclusivement dans la rue mais je ne ne trouvais plus le temps pour cette pratique chronophage. Il ne me reste que les deux Canon EOS 3 dédiés aux événements et reportages sur commandes. L’EOS 3 est bien trop bruyant et je n’ai pas envie de m’encombrer avec un gros boîtier et des objectifs volumineux. La photo de rue, ce sera pour une autre fois.

Photo de rue argentique contrastée pellicule Kodak Tmax 100 et filtre orange 040

Voici une photo verticale prise dans la rue avec de la pellicule Kodak TMAX 100 et le 28 mm F2.8 IS surmonté d’un filtre orange. C’est la première fois que j’employais un filtre de couleur en photographie de rue. La Kodak TMAX délivre comme toujours de beaux contrastes. Dommage que son prix soit aussi élevé. Elle trônait dans mon sac photo lors des reportages mariages et les séances portraits. Aujourd’hui, je me contente de la Kentmere ou de la Fomapan quand il s’agit de photo plaisir.

Il est peu probable que je me remette à la photo de rue avec un EOS 30v et de la Kodak Tmax. Le duo me réussissait bien depuis 2005 mais je réfléchis à un autre type de boîtier et le prix de la Tmax va encore augmenter en janvier 2021. Les télémétriques sérieux sont trop chers à mon goût. Un 24×36 en métal à visée reflex me conviendrait mieux. Il y a encore pas mal de bonnes affaires à saisir de ce côté là sur le marché de l’occasion. Quant au film, la Kentmere a fait ses preuves. Elle est définitivement adoptée.

4 commentaires sur « Photo de rue avec la Kodak TMAX et le Canon EOS 30v »

  1. Bonjour Fred …toujours très attentif à tes publications, je ressort à leur lecture mon olympus OM2n , son objectif 50mm Zuiko et son zoom de même facture 75/150mm ..j’en suis toujours aussi « fund of it » malgré certaines fois son blocage de miroir intempestif mais qui se traite rapidement en « resetant » la position check reset… Si je devais me retrouver seul dans un monde sans photographes, sans e-bay, amazone et autres..sans fnac et autres shops ou bourse aux boîtiers.. bref, seul de chez seul.. je choisirais d’y être avec ce superbe bijoux de la « photo making » argentique et un container entier de T-max… c’est tout dire et c’est sans doute la raison qui m’a fait toujours conserver ma petite collection avec ce sublime et phantasmagorique Olympus digne de ses Dieux… rien que le bruit sensuel de son déclencheur me transporte dans les nuées que tu connais bien ..Aussi… pour ce qui est de l’objet je vais en faire une photo « smart de Samsung » et la mettre sur instagram pour que tu puisses en profiter…aussi… bien à toi alphilge Nova Scotia

    1. Merci pour ce partage Alain. Le mois de décembre est une bonne période pour dénicher du matos argentique d’occasion. J’ai eu tort de me séparer de l’OM2n. Je pensais ne plus en avoir besoin mais depuis le confinement et l’arrêt de l’activité professionnelle, j’ai envie de me remettre aux appareils simples et efficaces comme cet Olympus ou le Nikon FM. Après, je tiens quand même à mon Canon parce qu’il m’accompagnait partout, tout le temps et qu’il m’a permis d’enregistrer de bons souvenirs.

  2. Bonjour Fred,
    Si tu veux j’ai un Eos 33 en super état qui se morfond dans un placard.
    Donnes moi ton adresse en MP et je me fais un plaisir de te l’envoyer.
    Et le coup de la pellicule, ça me rappelle des souvenirs aussi 😉
    Bien à toi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.