Rollei retro car

Je ne photographie plus les voitures de collection. Il y a encore quelques années, j’allais sur l’esplanade de Lille me pencher sur les belles américaines et les tractions avant. Pourtant, je n’ai jamais été fan de mécanique automobile. Ce qui m’intéressait, c’était le rendu en noir et blanc des chromes et de la tôle. Je trouvais que les pellicules noir et blanc comme la Rollei Retro et ce genre de sujet s’accommodaient bien. Je procédais toujours de la même manière : un petit 24×36 chargé en Rollei, un 50 mm ouvert à F2,8 et je photographiais les calandres, les phares ou les jantes. Ne me demandez pas pourquoi toujours la même ouverture, je ne sais pas. Certainement par fainéantise et parce qu’à F2,8 et à cette distance du sujet au 50 mm, le regard s’arrête sur ce que l’on a visé sans perdre trop de détails en arrière-plan.

Rollei Retro 100

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.