Une nouvelle pellicule noir et blanc dans le sac photo

J’ai adopté une nouvelle référence de pellicule : la Kentmere. Cette pellicule noir et blanc est en fait un produit Ilford. Elle existe en 100 et 400 ISO et convient à tous types de sujets. La Kentmere va rejoindre le sac photo pour les sorties au grand air. J’aime beaucoup son contraste. Elle offre une bonne netteté et une grande latitude d’exposition.

J’ai eu l’occasion de tester la Kentmere 100 ISO pendant la période de confinement. Les photos présentes ici ont été prises par grand soleil. Il faudra voir ce que la Kentmere donne par temps couvert et ciel gris. Le prix des films Kentmere sont légèrement inférieurs à ceux des fameuses Ilford FP4 et HP5. La Kentmere représente un très bon choix pour la photo loisir.

4 commentaires sur « Une nouvelle pellicule noir et blanc dans le sac photo »

  1. Merci Fred. On aperçoit la Kentmere de ci de là. Le prix n’y est pas étranger. Elle semble effectivement donner moins de brillance que la TriX. Proche de l’Ilford. Rien d’étonnant… Il faut voir par mauvais temps, à 1600 ou dans le métro par ex. J’aime cette aspect plus « sale ».

  2. Salut Fred, il me revient à l’esprit une réflection sur le N/B.
    Moi qui suis un vieux con (si, si, on peut le dire), je me souviens qu’aux temps lointains, il convenait de poser pour les ombres. Aujourd’hui, on pose pour les hautes lumières…
    Il faut dire qu’en posant pour les ombres, on rattrapait les zones de surex sous l’agrandisseur. On ne pouvait pas récupérer les noirs trop denses, tout au plus les atténuer.
    Alors, pour se simplifier la vie et puisqu’il n’y a plus de labo manuel. On a créé un style ! On pose pour les hautes lumières et on ne s’ennuie plus avec les ombres bouchées comme des tunnels… Résultat : on a des photos coupées au couteau, d’un côté les blancs, de l’autre les noirs…

    1. Oui, c’est bien ça. Et puis, ce noir et blanc dur, contrasté est devenu un style recherché. Pour ma part, j’expose souvent pour le gris moyens. Si je peux équilibrer entre les noirs et les blancs, c’est tant mieux. Quand le soleil est puissant, j’expose pour les gris clairs de sorte que les contrastes soient appuyés. Mais si le soleil est absent, je reviens à une expo pour les gris sombres et je ne pousse pas les contrastes au scan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.