Derniers scans Rollei Superpan à Lille

Rollei Superpan 200 – Canon EOS 3 et 85 mm F1.8

J’arrive au bout des derniers scans. Il faudra trouver une autre occupation après cela. Ici, je vous dévoile une photo noir et blanc prise à Lille avec une pellicule Rollei Superpan 200. Je suis agréablement surpris par le rendu équilibré des nuances de gris. Pour une pellicule premier prix, c’est une bonne surprise.

2 commentaires sur « Derniers scans Rollei Superpan à Lille »

  1. Merci Fred.
    Une idée pour un prochain sujet : peux-tu nous expliquer ton process de scan ?
    Pour ma part, j’utilise un scanner Epson Perfection 4490 photo et le logiciel Epson scan. Je me mets en mode professionnel, c’est à dire en réglages manuels, J’ouvre l’ajustement d’histogramme au niveau de la sortie, et passe le mini de 10 à 0 et le maxi de 200 à 255. J’ajuste ensuite les bornes de l’histogramme. Objectif : récupérer un maximum d’informations dans les zones claires et sombres.
    J’obtiens ainsi un fichier négatif assez neutre, que j’enregistre en Tiff et que je développe ensuite dans Lightroom.
    Est-ce que tu pratiques ainsi ou bien est-ce que tu travailles le rendu du contraste directement au scan ?
    Une anecdote : mon scanner est sur une table à côté de l’imprimante photo, près d’une baie vitrée. Un jour, j’ai scanné un négatif noir et blanc qui me semblait bien contrasté mais j’obtenais un résultat « psychédélique » anormal. Après plusieurs essais avec des réglages différents, j’avais toujours ce rendu, comme solarisé. Puis j’ai observé qu’il faisait un grand soleil et que sa lumière, au travers du store, atteignait le scanner. J’ai fermé le store pour faire une ombre uniforme et là le scan a été correct… Nous pouvons donc faire des effets quand on scanne !

    1. Bonjour Olivier. Merci pour cette intervention. La méthode que tu décris pour numériser est celle que j’employais avec le logiciel de mon scanner EPSON 4990. Tout le gros de la retouche était réalisé dans Photoshop. Depuis que je suis passé au logiciel SilverFast, tous les réglages d’exposition et de calibrage des couleurs sont effectués avec le logiciel de numérisation SilverFast SE 8. Les scans destinés aux tirages et impression de livres sont retravaillés dans Photoshop. J’élimine les poussières et de temps en temps je peaufine les couleurs ou la densité des gris par zones. Les scans destinés à l’archivage et aux publications WordPress ne sont pas retouchés pour aller plus vite.
      Si le développement est bon, alors le scan sera correct. Peu importe la méthode si le résultat est celui que l’on attend.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.