La Kodak Portra uniquement réservée au portrait ?

5 commentaires
La Kodak Portra n'est pas réservée au portrait uniquement.

Je pense que je n’ai jamais rien photographié d’autre que du portrait avec la Kodak Portra.

Quelle pellicule pour quel usage ? Et si on cassait les codes ? La Kodak Portra n’est pas réservée uniquement au portrait.

5 comments on “La Kodak Portra uniquement réservée au portrait ?”

  1. Il faut aussi avant tout remettre les choses à plat. Aujourd’hui alors que le traitement des films couleurs passe en très grande partie par le scan et le post traitement, peu importe le rendu ou la nature d’un film couleur vu que les logiciels peuvent nous offrir n’importe quel résultat avec n’importe quelle émulsion. Par exemple un portrait avec de l’Ektar ne pose pas de soucis, on peut dé-saturer les couleurs par couches pour retrouver des teintes chairs.

    1. Quand on achète un film, on le choisit pour ses propriétés et son rendu sinon on passe au numérique. Une Fuji Superia, une pellicule Lomo ou Kodak Gold n’aura absolument pas la même finesse de grain qu’une Portra ou une Ektar. On peut toujours corriger les tons chairs au scan et dans Photoshop. Le problème avec la Kodak Ektar, un film que je connais bien, c’est qu’en atténuant les teintes rouges orangées de la peau on fait monter les bleus en arrière plan. De plus, il faut savoir, que la Kodak Ektar demande de la précision dans l’exposition, un peu comme pour les films inversibles. Donc, à chaque situation, on choisit un film en conséquence. Lors des reportages mariages, je prends la Kodak Portra. Mais pour les sorties photos entre amis ou les shootings en collaboration, je peux naviguer entre Kodak Pro Image 100, une une Fuji Pro 400H ou de la Kodak UltraMax en fonction des envies et des styles recherchés. C’est aussi ça l’intérêt de l’argentique. Ou alors, on achète un APN de chez FujiFilm pour ses filtres qui simulent différents films argentiques.

      1. Je pratique avec force la photo argentique depuis la fin de mes études et le décrochage de mon CDI c’est à dire depuis près de 20 ans et je ne peux photographier qu’avec du film car je n’ai aucun plaisir avec le numérique où il n’y a pas cette dimension d’attente et de support matériel sur lequel travailler dans le temps. Ceci dit, si un jour je me retrouve coincé avec plus qu’un film en stock et que c’est une ektar, je sais que même si je fais du portrait avec je pourrais désaturer certaines couches pour retrouver un résultat plus proche du rendu naturel de la fuji NS ou de la portra.
        Mais cet été je compte bien me mettre au RA4 vu que suis équipé pour, et là je pense que la nature du film aura une plus grande incidence.

        1. En fait, je me suis rendu compte que je n’avais jamais utilisé la Portra pour les photos de vacances ou quand je suis en balade. Alors que les autres références d’entrée de gamme, je les utilise à toutes le sauces.
          Je n’ai aucun doute sur ta capacité à affiner le rendu d’un film. A voir ton portfolio de haut vol et tes scans pointus, il n’y a pas photo et j’espère ne pas t’avoir offusqué. A vrai dire, je ne m’adresse même pas à toi.
          Dans mon travail photographique, je prévois toujours les pellicules bien avant le shooting ou le mariage. Mais je ne suis pas à l’abri d’une rupture de stock en pellicules même si j’ai pris l’habitude de me faire livrer en 24H00 Chronopost. Pour les shootings en collaboration, je prends la première pellicule venue. A l’inverse, je ne remplacerai jamais la Kodak Portra par une pellicule grand public comme la Superia ou la ColorPlus lors d’une commande portrait. L’argument « on peut manipuler le rendu du film » ne tient pas avec ce genre de film. La netteté des contours n’a rien à voir avec une pellicule pro. Donc, on ne peut pas généraliser.

        2. Pas de soucis, on discute et c’est instructif. Je ne suis qu’un amateur qui met des années à grimper les échelons pour expérimenter toujours plus de matériel, de rendus voire de langage photographique. J’ai encore tant à apprendre et surtout à oublier toute cette technique pour aller vers ce qui est la seule chose importante; la photo en elle-même. Je me fournis en Allemagne et quand c’est pressé chez un gros vendeur français. Je suis d’accord avec toi sur la qualité des émulsions pro de chez fuji et Kodak, dommage que le choix se rétrécisse de jour en joue et que Kodak ne cesse de faire monter ses prix. Je viens d’acheter une boite de Portra 160 en 8×10 et avec les frais de port je m’en tire à 150 euros soit 15 euros le plan film. Le pire c’est que ce prix va encore augmenter. A ce tarif ça bloque toute créativité, j’hésite sur les sujets à choisir et du coup je ne fais rien… 🙄

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.