Kodak Tri-X poussée en soirée

Des photographies de mariage différentes avec de la pellicule noir et blanc. Comment photographier sans flash en soirée avec un appareil argentique ?

6 commentaires

En soirée, si je veux continuer à photographier en argentique sans me servir du flash, je suis obligé de sous-exposer le film. La Kodak Tri-X est poussée à 1600 ISO voire plus si nécessaire mais c’est plutôt rare. Les images perdent en finesse et le contraste est renforcé mais je peux poursuivre mon travail en basse lumière.

Adeptes du grain fin et d’une large gamme de demi-tons passez votre chemin. Le grain se voit et les noirs sont bien présents. C’est une histoire de goût. Je sais que le rendu ne convient pas à tout le monde mais je n’oblige personne à choisir l’argentique.

Kodak Tri-X poussée en soirée - Trucs et astuces argentique - Noir et blanc développement + 2 STOPS

Lors de la numérisation, je limite l’accentuation à un niveau moyen. La netteté des contours ne doit pas être trop forte sinon la qualité de l’image se dégrade rapidement. Du coup, en noir et blanc, on retient les bons moments plus que les belles images.

Kodak tri-X 400 en soirée

Personnellement, je pourrais continuer comme ça toute la soirée avec mes pellicules préférées. Par moment, j’ai bien envie de laisser le 5D dans le sac photo.

Pellicule Kodak Tri-X poussée à 1600 ISO en soirée - réception mariage sans flash

J’ai fait une chouette découverte la semaine dernière. Je suis tombé sur le blog de Johnny Martyr qui travaille aussi l’argentique en mariage et qui n’hésite pas à consommer entre trente et quarante pellicules par prestation.

6 comments on “Kodak Tri-X poussée en soirée”

  1. En tout cas, les exemples que tu nous proposes sont excellents. Sûr qu’il faut prévenir tes clients qu’on est là plutôt dans le reportage.
    Sur le plan photo, il faut savoir qu’en sous exposant on augmente le contraste. La solution, c’est de compenser au développement par un révélateur plus dilué. Jusqu’à 1600 Iso, il n’y a pas de problème de grain ou de contraste. C’est souvent l’éclairage qui donne le contraste et le fait qu’on n’est pas habitué à voir des photos de mariage traitées « live ».

  2. Sinon la HP5 et le « stand dev » ça marche aussi très très bien niveau contrôle du contraste. Sinon ils sont vraiment devenus fous chez Kodak, le prix des films ne cesse de grimper. Ou alors ce sont les taxes ? 😯

    1. C’est sûr que le « stand development » est LA solution ! Je m’y mets. Aussi par le fait qu’on peut alterner les sensibilités sur un même film, comme en numérique ! Il faut multiplier les essais et être patient.

      1. Outre la maitrise du contraste, le stand dev permet aussi de limiter l’explosion du grain, c’est vraiment LA technique pour les films poussés très forts mais comme tu le dis Patrice il faut bien caler son processus en faisant des tas d’essais avant de trouver sa façon de faire ce type de développement.

        1. Et avoir du temps et beaucoup de patience car le stand total entraîne à des heures de patience…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.