Boulogne-sur-Mer en hiver et en noir et blanc

tirage-nb-boulogne

J’ai rarement l’occasion de mettre les pieds à Boulogne-sur-Mer. La dernière fois que je m’y suis rendu, c’était en hiver. J’ai pris quelques photos souvenir en noir et blanc. J’étais là uniquement pour donner un cours photo. Je n’ai pas vraiment eu le temps de faire le tour de la citadelle et d’apprécier comme il se doit les ruelles anciennes. Mais j’ai trouvé le centre historique très photogénique. Il y a de bons spots au niveau des remparts et de la basilique Notre Dame pour une séance photo couple romantique par exemple ( déformation professionnelle oblige ) ou un shooting tout court.

J’ai toujours aimé les vieilles pierres. Une ville chargée d’histoire possédant un ensemble architectural cohérent offre un décor idéal aux photographes. On parle très souvent du Vieux Lille ou de la très belle place d’Arras. Mais Boulogne-sur-Mer n’est pas en reste. À mon avis, j’arriverai à remplir facilement trois ou quatre pellicules de 36 en une seule après-midi. La ville fortifiée n’est pas très étendue. Il est facile d’arpenter les rues pavées de long en large. J’ai pu faire un repérage rapide avant de repartir au cas où j’aurai l’opportunité d’y réaliser une séance photo avec un modèle.

Si je retourne à Boulogne-sur-Mer, ce ne sera peut-être pas en hiver. J’aimerais voir la ville autrement, sous un beau ciel bleu printanier. J’imagine déjà comment je pourrais mettre en valeur cette citadelle tellement bien conservée. Un simple boîtier argentique et le 24-70 vissé, il me faudra juste choisir entre noir et blanc et couleur. En général, je ne mélange pas les genres. J’aime beaucoup photographier les villes en noir et blanc mais cette fois-ci je ferais bien une exception. Je pense que photographier la vielle ville en couleur avec le regard d’un touriste devrait me plaire. Dans ce cas, pourquoi ne pas prendre de la Kodak Ektar 100 ? Je n’ai pas photographié avec cette pellicule depuis un bon moment.

2 réponses sur « Boulogne-sur-Mer en hiver et en noir et blanc »

  1. L’ektar 100 c’est le film couleur au grain le plus fin, avec un scanner haut de gamme le résultat est très… digital ! A l’heure où les pixellistes veulent imiter le grain du film avec leurs logiciels, les argentistes peuvent imiter le rendu numérique avec ce film ultra performant. 😆

    1. C’est tout à fait vrai. Parfois, il est difficile de différencier une image prise avec la Kodak Ektar de celle d’un numérique. Moi, je l’apprécie pour ces couleurs pétantes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.