Le noir et blanc Kodak dans un Hybride

TMAX100 (19)

Les fabricants d’appareils photo continuent à nous appâter avec des évolutions technologiques impressionnantes. On nous promet de meilleures images obtenues plus facilement et plus rapidement. Nikon frappe fort en termes de communication avec la sortie de ses nouveaux appareils sans miroir, les Z6 et Z7. La firme ne lésine pas sur les superlatifs qualifiants ses nouveaux bébés. Les deux hybrides ultra rapides et ultra performants devraient prendre des parts de marchés dans le secteur de la photographie de reportage et en l’occurrence celui du mariage. Les professionnels sont de plus en plus intéressés par les boîtiers compacts, légers, précis et rapides. Bientôt, si on loupe une photo, il faudra vraiment le faire exprès. 

Panasonic, quant à lui, aurait mis au point un algorithme qui simulerait le noir et blanc caractéristique de la Kodak Tri-X. Fantastique ! C’est un peu ce que je recherchais il y a quelques années. Mon objectif était de produire plus d’images, de minimiser les coûts de laboratoire, tout en restant dans la même veine de noir et blanc. Mais c’est un investissement supplémentaire et un boîtier à caser quelque part, de nouvelles batteries à recharger, des accessoires ou des objectifs dédiés en plus de tout ce que l’on possède déjà. Je ne vais pas me laisser tenter par ce marketing alléchant. Après tout, il ne s’agit que d’un rendu image. Qu’en est-il du plaisir de manipuler un boîtier argentique que l’on connaît par cœur et qui a fait ses preuves ? Sans compter la perte du contact avec le film.

Moi qui pensait que la Kodak Tri-X était inimitable, il va falloir que je fouille le net à la recherche de ce rendu noir et blanc imaginé par l’ingénieur de la firme Panasonic.

Le noir et blanc selon Panasonic

2 réactions sur “Le noir et blanc Kodak dans un Hybride

  1. Tu as raison Fred, où est le plaisir de manipuler des vitesses et des diaphragmes ? En plus, on ne peut plus rater ses photos ! Comme déjà on considère les gens comme état tous photographes, que demande-t-on de plus ?
    Heureusement, il restera aux photographes (les vrais) de savoir à quel moment et comment faire de bonnes photos. Bientôt une appli « miracle » vous dira que ce n’est ni l’heure, ni l’endroit, ni le moment et s’il faut vous mettre à plat ventre…

  2. Toujours plus de plus… J’ai le Canon 5D MkII et j’en suis très satisfait malgré son grand âge à l’aulne du temps moderne consumériste.
    De même, j’ai la chance d’avoir un boitier remarquable Fujifilm XPro2 qui nous laisse la grande joie de jouer avec les vitesses et diagrammes.
    Je prends toutes mes photos numériques en mode manuel ou en priorité ouverture avec la possibilité de jouer sur la compensation d’exposition. Nul besoin des appareils derniers cris comportant un maximum d’automatismes. Je me suis surpris à apprécier d’avoir « réussi » à sortir 2 photos floues avec le Fuji… C’est donc encore possible quand on prend en numérique réglé tout manuel.
    Le côté argentique, je l’explore toujours avec différents boitiers et pellicules. Le dernier film en date a été un Agfa 100 APF professional avec un Nikon F4s. 36 poses réussies sur 36. J’ai apprécié la souplesse de la pellicule et sa planéité (les Kodak me semblent plus épaisses et sont bombées après développement).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.