Ne me parlez pas matos en plein mariage

Il arrive que l’on vienne me parler matos en plein mariage. Je suis rarement disposé à débattre sur ce genre de sujet alors que je suis en prestation et à l’affût de la moindre scène intéressante à saisir. Ce n’est ni le lieu ni le moment. J’esquive poliment avec un « Oui sans doute. » ou une phrase toute faite du genre : « Aujourd’hui, tous les appareils sont capables de produire de belles images. » Mais parfois, une personne vous targue avec son smartphone et vous lance un défi en proposant de comparer la qualité de ses images avec celles de votre appareil. J’ai pris l’habitude de répondre qu’une bonne photo ne se résume pas seulement à la qualité d’image et c’est fort heureux pour moi. Sinon quel intérêt pour les mariés de louer les services d’un photographe ? 

Tout comme je ne vends pas mes photos au poids, je ne me permettrai jamais de vanter mon matériel photo auprès de futurs clients dans l’espoir de les rassurer sur la qualité des images. Je pense que les mariés retiennent les belles histoires avant la qualité optique. Cela ne m’empêche pas de proposer des images artistiques aux mariés. Certains photographes sont doués pour des mises en scènes grandioses sur fond de lumières incroyables. C’est bien aussi. Mais ce n’est pas mon style. J’essaie tout simplement d’être là au bon moment et si la chance me sourit avec un contre-jour digne du cinéma, je ne vais pas m’en priver non plus. Chaque photographe fonctionne avec ses propres armes et chaque photographe propose un style qui lui est propre. Il ne faut pas considérer le travail d’un photographe sur la base de son équipement ou de la simple qualité d’image.

 

2 réactions sur “Ne me parlez pas matos en plein mariage

  1. Ah, les amateurs qui interpellent les professionnels… Tout un programme ! J’en ai – comme tous – souffert lors de reportages qq fois très bousculés (visite officielle). Tu as envie de les envoyer péter, mais tu restes « pro » et stoïque. « Avec vos appareils, la photo, c’est facile ! » Et puis la comparaison avec les objectifs de marques et les rogatons de marques douteuses… Ou bien encore « Ah oui, c’est un 28 ! Forcément, ça change tout ! » Faut « les » avoir bien accrochées… Courage Fred.

  2. Je ne suis pas une professionnelle mais je me suis payée un bel objectif Canon et j’ai souvent des remarques que je dois prendre de belles photos. Je reponds toujours que ce n’est pas tant la qualité du matériel qui compte mais l’oeil derrière l’appareil. La qualité de l’équipement peut aider mais si la personne n’a aucun sens de la composition la photo sera aussi ratée qu’elle soit prise avec un téléphone ou avec du matos très cher!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.