Tout photographier à F/1.8 ?

_MG_5008

Lorsque l’on découvre les rudiments de la photographie, on commence à prendre goût à la technique. On essaie en particulier les effets de flous / net. Un sujet bien net qui se dégage su un arrière-plan flou, quand l’exercice est maîtrisé, est toujours plaisant. C’est la raison pour laquelle, les objectifs fixes attirent beaucoup de photographes, les experts comme les débutants. Les ouvertures à F/1,4, F/1,8 ou F/2,8 sur un 35 mm, un 50 mm ou un 85 mm favorisent la distinction des plans. Alors au début, on privilégie un peu trop souvent les grandes ouvertures parce que la faible profondeur de champ fait sensation. L’erreur est justement d’en abuser et d’utiliser la méthode à toutes les sauces. 

Tout photographier à F/1,8 n’est pas une bonne solution. En théorie, Il faudrait surtout adapter son ouverture en fonction de la lumière. Parce qu’à la base, le contrôle du diaphragme sert à ça : gérer la quantité de lumière. Plus il y en a, plus on devrait fermer le diaphragme. Cela reste théorique mais dans les faits, on risque de créer des zones brûlées en bloquant l’ouverture à F/1,8 en permanence. Ou alors, il faudrait diminuer la quantité de lumière qui arrive sur le capteur en plaçant un filtre gris neutre à l’entrée de l’objectif ou éventuellement un filtre polarisant. Il va sans dire que le photographe a tout intérêt de baisser le niveau de sensibilité du boîtier au maximum s’il travaille en plein soleil. Si c’est nécessaire, je règle le reflex à 50 ISO. Cela évite de faire grimper la vitesse au 1/8000.

J’ai croisé un photographe amateur dans une manifestation publique qui se plaignait de la trop forte luminosité. Il ne parvenait pas à faire ses portraits à pleine ouverture. Ma réaction était simpliste : il suffisait de fermer le diaphragme un peu plus. Justement, j’étais en train de faire le portrait d’une amie avec un reflex argentique et une pellicule noir et blanc. je travaillais à F/11 et parfois F/16 pour obtenir un beau contraste, respecter les hautes lumières et surtout un beau rendu entre les zones claires et les tons moyens. Non, il refusait de photographier à F/5,6 et au-delà. Ce qui l’intéresse, c’est le flou très prononcé en arrière-plan. Photographier à F/1,8 au soleil requiert une vitesse très élevée, bien trop élevée pour son appareil. Je lui ai conseillé de placer son modèle à l’ombre et que le résultat serait tout aussi beau avec une plus longue focale à F/5,6. Je crois qu’il ne m’a pas écouté.

 

2 réactions sur “Tout photographier à F/1.8 ?

  1. D’abord, Fred, il y a ceux qui ont la tête dure ! Puis il y a les amoureux du fameux bokeh (ce qui est hors mise au point). Les premiers, tu laisses tomber. Les seconds n’ont pas compris qu’une profondeur de champ bien maîtrisée (tout en avant du sujet) pouvait donner un beau fond à la mise au point minimale, quelque soit le diaph. Pour ceux qui sont intraitables, il reste la possibilité d’utiliser des longues (très longues) focales, ce que font les photographes de mode. Un portrait à pleine ouverture avec un 400/2.8 à mise au point au minimum et à pleine ouverture, c’est joli. Il faut juste s’acheter l’objectif…

  2. Tout à fait d’accord, Fred.
    Il n’y a pas à écarter les petites ouvertures qui permettent d’obtenir une belle profondeur de champs avec une bonne netteté sur toute l’image. D’autant plus si on règle la mire sur l’hyperfocale.
    A 1.8, certes les portraits sont bien détachés sur un fonds flou, mais la profondeur de champs peut être très limitée si on cadre serré. Pas sûr que le résultat soit à la hauteur quand le nez est flou.
    Pour la calcul de la profondeur de champ en ligne : http://35mm-compact.com/photographie/calculateur-profondeur-de-champ.htm
    Il y a eu un groupe de photographes américains dans les années 30 qui s’appelait Group f/64 dont la caractéristique était justement de prendre à la plus petite ouverture possible pour avoir la plus grande profondeur de champs. Membres de ce groupe : entre autres Ansel Adams, Edward Weston, Williard Van Dyke.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s