L’engouement pour des photos ratées

Les photographies que je prends dans la rue ne représentent pas toutes un réel intérêt. Très peu ( ou trop peu ) d’images provoquent une émotion et aucune n’ira garnir le mur d’une exposition. Ce n’est pas grave. Ce qui compte c’est le plaisir de parcourir la ville avec un appareil photo léger et de savoir que l’on est  peut-être en train de créer du beau noir et blanc grâce à la pellicule insérée dans le boîtier. J’avais perdu le goût pour ce genre de photographie. Je n’y voyais plus aucun intérêt. Grâce aux dernières pellicules Ilford HP5 numérisées, l’envie d’exposer du film sous une belle lumière dans les rues ombragées est revenue.  Lire la suite

Cadrer dans la rue avec un Canon EOS 5d

_MG_4802-2

Un Canon EOS n’égale pas un Leica pour cadrer en photographie de rue. La visée du télémétrique est pratique pour anticiper et ne rien louper de l’action. Mais on fait avec. Quand j’utilise le Canon EOS 5D, j’ai l’impression que le geste est plus lent par rapport à un simple 24 x 36 argentique. Si je compare ma façon de cadrer entre le gros reflex et le petit Olympus, je constate que je ne photographie pas de la même manière. Dans un cas, je prépare mon cadrage à l’avance et j’attends que le sujet entre dans le cadre. Et dans l’autre cas, j’aime assez suivre le mouvement du sujet et déclencher en bougeant. Cadrer dans la rue avec un canon EOS 5D, ce n’est pas ce que je préfère mais cela m’oblige à photographier différemment.