Débuter en argentique avec un Canonet QL 17 GIII

Débuter en argentique avec un Canonet QL 17 GIII – Les avantages et les inconvénients

Après plusieurs décennies passés dans les combles de la maison des parents, des appareils autrefois populaires ont retrouvé une seconde jeunesse chez les nouveaux adeptes de la photo argentique. C’est le cas du Canonet QL 17 GIII. La côte de popularité de ce petit boîtier est remontée ces dernières années, son prix de vente sur le marché de l’occasion aussi. La question que beaucoup se posent est de savoir si le Canonet est un bon choix quand on débute en argentique.

C’est effectivement plus facile de débuter avec un reflex argentique autofocus parce qu’il offre les mêmes fonctionnalités de base qu’un reflex numérique. Mais les jeunes veulent du mécanique, pas de l’assistance électronique. Ils veulent éprouver le plaisir d’effectuer les réglages à la mano. Le principe de fonctionnement du Canonet n’est pas très compliqué mais c’est le genre de machine qu’il faut tout de même apprivoiser au début. Avec un peu de pratique, cela devient vite un jeu. Il faut apprendre à bien insérer une pellicule en prenant garde que le film soit bien engagé dans les dents, actionner le levier d’armement pour enrouler la pellicule, penser à ajuster les ISO dans la petite fenêtre au dessus de l’objectif  si on utilise l’appareil en mode semi-automatique, manipuler les bagues de réglage pas toujours faciles à manœuvrer etc …scan-kodak-tri-x

Lire la suite

Modèles, séances photo argentique et nouveau site web

kodak-portra-160-canon-eos-3-lille

Les séances portraits avec modèles vont bientôt reprendre. Cette année encore, je vais faire appel à des volontaires. De nouveaux projets argentiques arrivent dans la sacoche avec notamment des photos sur la plage et des portraits en forêt. Dès les premiers beaux jours de printemps et même avant, je reprends le Canon EOS 3 et un lot de pellicules Kodak, direction la Côte d’Opale. En seulement deux petites heures, j’ai le temps de remplir trois pellicules. C’est largement suffisant pour des projets classiques comme des portraits en lumière naturelle dans les dunes. Je n’ai aucune exigence concernant le style des modèles ou leur expérience. Je préfère néanmoins travailler avec des personnes souriantes, à l’aise devant un objectif. Si vous connaissez des amateurs dans la région qui auraient envie de jouer le jeu, je serai ravi de les rencontrer. Les photos sont offertes.

J’ai délaissé le blog ces derniers temps. J’étais très occupé avec la création de mon nouveau site web photographe mariage et portraits. Il reste encore pas mal de finitions et d’améliorations mais a priori il tourne normalement. Le plus difficile va être le positionnement des pages dans les résultats Google et autres moteurs de recherche. Pour cela, je compte sur vous pour diffuser l’information. Un petit coup de pouce sur vos réseaux préférés me fera énormément plaisir. Avis aux futurs mariés des Hauts de France …

Une fois la problématique web terminée, je vais pouvoir retourner à mes occupations préférées : la photo argentique.

Apprendre à mieux gérer le flash

Le flash n’est pas forcément nécessaire lorsqu’on photographie dans un intérieur plutôt sombre. Parfois, il vaut mieux s’en passer. Personnellement, je ne suis pas fan du petit flash pop-up. L’éclair direct est pour moi toujours trop marqué. Mais je reconnais que dans certaines situations, on ne peut pas faire autrement. Bien souvent, le rendu n’est pas très esthétique et cela manque de naturel. On peut tout de même apprendre à mieux gérer le flash et améliorer ses photos.  Lire la suite