Photo de rue un jour de Noël

En général, j’aime assez pratiquer la photo de rue le jour de Noël. Pendant que d’autres émergent difficilement du festin de la veille, je parcours les rues presque désertes. Je mets dans mon cadre les quelques rares badauds qui s’aventurent dans la vieille ville encore endormie. Je suis plus concentré dans le calme. Mais ce matin, ce n’était pas le jour idéal pour une sortie photo dans la rue. La lumière est triste.
photo-argentique-style-anglais-homme-au-parapluie

Même en poussant une pellicule Ilford HP5 à 800 ISO, les contrastes ne donneraient pas grand chose. Je me suis habitué depuis longtemps à vivre un jour de Noël sans neige mais sans une belle lumière, je suis bien moins enthousiaste. Les années précédentes, il me fallait un peu de courage pour sortir affronter le froid. Cette année, j’ai besoin d’une bonne dose de motivation. J’aurais aimé vous montrer une photo de rue prise aux premières lueurs du jour avec comme décor une épaisse couche de neige qui recouvre les chaussées et embellit les parcs. Ce sera pour une autre fois. 

À la place, j’ai choisi cette photo noir et blanc amusante de mon ami Franck avec son chapeau melon et un parapluie. Il participe aux séances photo avec beaucoup d’humour. On pourrait se croire à Londres. La mise en scène n’a pas été réfléchie. Le coup du parapluie est venu tout seul. J’ai trouvé l’idée excellente. Grâce à Franck, le ciel blanc et vide pouvait être en partie occulté par un élément graphique. Là non plus, la lumière ne méritait pas de gâcher plusieurs bobines. Mais la posture improvisée de Franck m’a permis de faire une photo différente. Parfois, il ne faut pas grand chose. Aujourd’hui, je ne compte pas sur un miracle. La lumière restera désespérément plate. Je pense que cette journée grise sera plutôt remplie de travaux de numérisation. Des piles de pellicules Kodak et Ilford développées attendent d’être scannées.

Joyeux Noël à toutes et à tous !

7 réflexions sur “Photo de rue un jour de Noël

  1. Ce matin, comme tous les lendemains de fête, j’ai fait comme toi (mais sans Franck). Et je suis rentré bredouille. Ciel tout blanc, pas un chat. Comme je n’ai rien à numériser, j’ai fait de la musique.

  2. Moins importantes dans mes premières années de photographie, la lumière et les contrastes sont devenus une préoccupation quasi permanente pour moi. Joyeuses Fêtes également Fred.

  3. C’est vrai que Frank est marrant. En plus, tu n’avais à ta disposition que lui habillé en noir et le ciel blanc. Effet simple et réussi. Bonnes fêtes à toi Fred.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s