J’ai confiance en mon boîtier

Il ne faut pas laisser la technique vous embrouiller l’esprit.

Si vous lisez la presse spécialisée ou si vous venez de suivre un cours théorique sur l’usage d’un reflex, n’essayez pas de jouer avec la totalité des fonctionnalités de votre appareil dès le départ. Quand on découvre l’utilité de tel ou tel réglage, on a tendance à vouloir l’appliquer, c’est tout à fait normal. Le danger est de tester plusieurs recettes en même temps, de les entre-croiser. Ce n’est pas une bonne méthode. Si vous vous lancez dans une course aux recettes techniques, fatalement, vous allez tout mélanger. Vous courrez à la déception. Le mieux est l’ennemi du bien. Au lieu d’aller trop loin dans les corrections et les réglages inappropriés, il vaut mieux encore revenir aux automatismes de l’appareil.
beaute-rousse-portrait-de-femme-nord

Personnellement, je conseille aux personnes qui suivent mes cours de s’entraîner sur un point technique à la fois et de passer au suivant seulement quand le premier est acquis. Il y a pas mal de choses à connaître sur un reflex moderne, c’est vrai. Mais il faut juste suivre quelques règles fondamentales comme la mesure de la lumière, le mode de mise au point et parfois la balance des blancs. Si vous employez la bonne méthode, le reste suivra. Les boîtiers sont suffisamment performants pour vous permettre de réussir la photo que vous voulez dans la plupart des situations.

Quand je vois la mine déconfite des débutants qui s’obligent à encaisser trop d’informations techniques en très peu de temps, j’essaie de les rassurer. Il n’est pas nécessaire de  posséder une connaissance infinie sur les techniques de prises de vue pour faire de bonnes photos. Malheureusement, beaucoup (des hommes surtout ) veulent ingurgiter des tonnes d’informations et perdent l’essentiel : le plaisir de faire de la photo. Ils ont l’impression qu’il faut avoir obtenu un diplôme d’ingénieur pour parvenir à faire aussi bien que les petits copains rompus au panning, au flash en vitesse lente, au suivi prédictif, au matériel de pointe et j’en passe… Mais la photo ne se résume pas à cela. La technique est nécessaire mais je pense qu’il ne faut pas en abuser.

Il est plus important à mes yeux de savoir placer son sujet dans la bonne lumière ou d’attendre le bon moment pour déclencher. Si le thème vous plaît, vous ferez en sorte de chercher un cadre plaisant à l’œil. Vous choisirez peut-être plusieurs points de vue pour donner une dimension au sujet et le mettre en valeur. En mettant de côté toutes ces règles imposées par les puristes et en travaillant de manière simple, vous serez certainement plus efficaces et aurez du cœur à l’ouvrage.

Ayez confiance en votre boîtier et prenez plaisir à photographier.

2 réflexions sur “J’ai confiance en mon boîtier

    • Le mode manuel présente un intérêt une fois que l’on a apprivoisé la lumière. Sinon pour un débutant qui maîtrise à peine l’exposition et ne comprend pas vraiment l’incidence du choix d’une ouverture et d’une vitesse, il vaut mieux pour lui de s’en tenir à la priorité vitesse et/ou ouverture, voire au mode P dans certains cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s