Un objectif Sigma pour remplacer le 50 mm Canon ?

Sigma 35 mm Art la solution ?

Le 35 mm F/1,4 est mythique. C’est certainement la focale la plus polyvalente quand on est équipé d’un reflex argentique ou d’un reflex numérique plein format. Elle est utile autant en photo de paysage, qu’en reportage. Ce type d’objectif devient précieux dans des intérieurs sombres ou mal éclairés, comme cela arrive parfois lors des cérémonies de mariage.

Le 35 mm Art de Sigma fait beaucoup parler de lui. Les photographes de mariages ont l’air de l’apprécier malgré les petits soucis de mise au point sur certains boîtiers. Vous pouvez lire le test terrain du Sigma 35 mm dg effectué par Darth’blog. Pour un prix relativement raisonnable, on a une qualité optique excellente et l’objectif semble assez performant à sa plus grande ouverture, à F/1,4. C’est le genre d’objectif fixe qui m’intéresse pour les prises de vues à la mairie par exemple et pourrait remplacer le 50 mm Canon que j’utilisais jusqu’à aujourd’hui.

Quel objectif choisir en argentique

Je suis en colère contre Canon. L’autofocus de mon 50 mm F/1,4 est décalé. La mise au point ne peut plus se faire avec précision. C’est aux ouvertures les plus grandes, à F/2 et F/1,4 que le décalage est visible. Ça se joue à pas grand chose mais quelques millimètres d’écart suffisent à rater un portrait. C’est un handicap lorsque je dois photographier en basse lumière ou lorsque je souhaite réduire la profondeur de champ. À F/8, F/16, le problème ne se pose pas vraiment mais cela ne fait pas mes affaires. Je possède cet objectif depuis seulement douze ans et il me lâche quand j’en ai réellement besoin. C’est la haute saison des mariages et je n’ai pas envie de me battre contre mon matériel en pleine séance photo avec les mariés. J’ai entendu dire que le problème était récurrent sur ce modèle d’objectif. Le remplacer par un autre 50 mm de la même marque me déplaît.

objectif lumineux Canon photos intérieur mariage

Alors je remplacerais volontiers mon 50 mm Canon par un 35 mm lumineux. Le 50 mm est indispensable à mes yeux et je pourrais en reprendre un neuf. Mais si c’est pour replonger dans les mêmes tracas, ce n’est pas rentable. Un 35 mm de ce calibre me permettrait d’assurer les prises de vues intérieures en toute tranquillité même si avec le Tamron 28-75 F/2.8, je m’en sors très bien y compris en argentique comme ici avec une pellicule Kodak Portra 400. Mais il faut avouer que le Sigma est très tentant sur le plan qualité image. L’autre alternative serait le Tamron 35 mm SP F/1.8 qui selon le constructeur n’a rien à envier au Sigma.

Je ne suis pas hyper exigeant quant au matériel. Je préfère miser sur les bons moments que sur la perfection de la qualité d’image. Ce que j’attends d’un objectif et encore plus d’une focale fixe, c’est qu’il fasse son job. Je n’ai pas envie de devoir vérifier sur l’écran arrière du 5D la précision de la mise au point à chaque prise de vue. Il y a vingt ans, je me passais de la mise au point automatique mais aujourd’hui l’autofocus est nécessaire sur un reflex numérique pro, surtout pour des événements importants comme les mariages.

Autres avis et informations concernant le SIGMA 35 mm ART sur le site de Marc Charbonnier.

Des exemples de photos prises avec des objectifs SIGMA de la gamme ART ouverture F/1.4.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s