Inspiration photo loin de la ville : calme plat

Pêcheurs dans un coin tranquille

Pellicule Kodak tri-X 400

 

Quand on baigne au quotidien dans le tumulte de la ville, cela fait du bien de s’extirper du chaos. Arrivé à saturation, je recharge mes batteries dans les espaces naturels. Je pars alors à la recherche d’endroits vierges de toute pollution visuelle. J’emporte avec moi un 24×36 argentique et quelques pellicules noir et blanc et je suis heureux. J’apprécie les plans d’eau. Ils sont reposants pour les yeux. Par contre, j’ai toujours un peu de difficultés à me remettre en mode photographe dans un cadre naturel au calme plat. C’est un peu plus compliqué pour un photographe citadin de trouver l’inspiration loin de la ville mais pas impossible. Il faut apprendre à gérer les étendues vides. La contemplation au bord de l’eau fait du bien à l’esprit mais ne m’apporte pas toujours l’inspiration.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s