7 années de blogging sur la photo argentique

scan vieilles photos argentiques

Voilà, cela fait aujourd’hui sept ans que le blog Histoires de photos existe. Le site n’a pas beaucoup évolué depuis son lancement. On me questionne régulièrement à propos de ce médium qui fascine toujours plus de nouveaux adeptes. J’ai bon espoir que la pellicule sera encore vivante durant les prochaines décennies. Je reçois encore des lettres d’encouragements de la part de passionnés et même parfois des remerciements qui me touchent à un point que vous ne pouvez pas imaginer. En écrivant dans ce journal mes anecdotes et ma vision des choses, j’espérais intéresser les non connaisseurs, sans trop y croire vraiment. Mais depuis quelques années, je constate que les plus jeunes veulent eux aussi essayer la photo argentique et d’ailleurs, certains ont voulu témoigner de leur passion. Cette modeste vitrine m’a permis de discuter avec des mordus de la pellicule, des purs et durs, mais pas seulement. Des photographes de tout horizon interviennent sur le blog. C’est réconfortant. Entre les pros, les auteurs, les experts et les débutants avertis, on échange librement nos points de vue sur tout ce qui tourne autour de la photo. Au départ, je pensais offrir un peu de mon expérience mais en fin de compte, j’en ai bien plus appris en vous écoutant. Merci !

4 réactions sur “7 années de blogging sur la photo argentique

  1. Bonjour,
    Il y a autant de chances qu’il subsiste des pellicules que des cartes mémoires. Tout peut être remis en question du jour au lendemain.
    La « force » du film, c’est qu’il a une histoire, donc une vie. C’est un produit qui fait partie de notre culture et qui a une existence vraie, palpable. Il fait partie de ces choses qui nous ont permis de nous construire parce qu’il y avait un contact et qu’il est devenu affection. C’est un produit qui vient de l’humain et qui y retourne. Voilà pourquoi on l’aime. Aussi parce qu’on le manipule, le traite et qu’on le fait évoluer. Sa vie est un peu la nôtre. C’est un élément durable de notre culture. Quand il sera passé, nous en serons à un monde dématérialisé, sans saveur et sans personnalité. Ce jour-là, ce sera triste et ce sera un autre monde.

  2. Bon anniversaire 😉
    J’espère pouvoir continuer longtemps à voir tes billets
    Aujourd’hui on oppose le numérique à l’argentique pourtant je reste persuadé qu’ils sont indissociables. Le premier remplace de plus en plus le second mais la photo numérique est pensée pour approcher de la photo argentique.
    Rien n’empêche que dans les année qui viennent l’argentique connaisse un nouvel age d’or car les vinyles après l’arrivée des CD et autres MP3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s